ASM Clermont Auvergne - Groupe pro - Billetterie - Boutique - Supporters - Partenaires - Media - ASM Daily - Club Jaune & Bleu - Presse

news

Clermont 24 – Toulon 21


Les 50 glorieuses…


A la sirène pour rajouter un peu de dramaturgie à cette rencontre, Brock James offre la victoire aux siens et préserve l’invincibilité du Michelin. Un cinquantième match sans défaite conclue en apothéose par les « jaune et bleu » qui auront mené toute la rencontre et inscrit 2 essais contre aucun pour les Varois qui durent se contenter de la botte de Wilkinson. Un grand match de rugby, joué avec une intensité incroyable et un terrible affrontement dans toutes les zones de combat. Clermont a répondu présent et revient à deux points du RCT. Le Michelin, lui reste « intouchable » et franchit la barre symbolique des 50 glorieuses….


Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps doux, pelouse bon état,  17 736 spectateurs. Clermont bat Toulon 24-21 (Mi-temps : 13-9). Arbitrage de M.Cardona
Clermont : 2 essai de Nalaga (18e) et King (56e) 3 pénalités (32e, 78e, 80e) un drop (1er) et une transformation de James.
Toulon : 6 pénalités (4e, 8e, 30e, 61e, 69e, 73e) et un drop (79e) de Wilkinson.
Carton jaune : Rougerie (72e, anti-jeu)


Une entame de feu !


Il ne fallait pas arriver en retard au Michelin, où les hommes de Rougerie n’ont pas tardé à afficher leurs intentions en relançant le premier ballon par Sivivatu qui déchire la défense varoise avant de décaler Byrne. L’action échoue sur la ligne du RCT mais les « jaune et bleu » récupèrent le cuir et James dans un fauteuil ouvre la marque par un drop. L’intensité est terrible sur chaque contact et les « jaune et bleu » voulant marquer leur territoire se montrent trop généreux et écopent de plusieurs pénalités. Wilkinson en profite pour mettre le RCT en tête au bout de 10 minutes (6 à 3). Baladée sur la largeur par un « Rado » en pleine forme, la défense varoise s’étire et se fragilise en subissant les assauts de Nalaga. Utilisé dans toutes les zones du terrain, le fidjien pèse sur les défenseurs et permet aux Clermontois d’étouffer progressivement les Varois. Rougerie, lui aussi très présent, est à deux doigts de conclure mais les avants prennent le relais et imposent un grosse séance aux Toulonnais devant leur ligne. Naipolioni Nalaga récupère le ballon et récompense le travail et l’abnégation de toute l’équipe. Clermont prend les commandes de la rencontre et mène 10 à 6. Les Auvergnats dominent mais subissent le sifflet de Mr Cardona qui permet aux RCT de repousser le danger. Sur une mêlée, la troisième de la rencontre pour autant de pénalités accordées, Wilkinson permet aux siens de revenir à un petit point de l’ASM. Rien n’est fait et Clermont continue inlassablement de mettre du rythme dans cette rencontre en conservant le ballon et en imposant de longs temps de jeu à leurs adversaires. La défense toulonnaise finit par céder et se mettre à la faute peu avant la mi-temps. James, en pleine confiance, valide le bon travail de ses hommes et permet à Clermont de tourner avec 4 points d’avance. Le RCT est maintenu en vie par la botte de Wilkinson toujours aussi efficace.


Clermont confisque le ballon !


Avec l’aide du vent en deuxième période, les « jaune et bleu » auraient pu provoquer une guerre d’occupation. Il n’en sera rien, car pour minimiser la puissance offensive du RCT, les hommes de Cotter vont préférer relancer et remonter le ballon plutôt que de le rendre à leurs adversaires. Ainsi les « jaune et bleu », dominateurs en conquête, mettent la main sur le ballon et le portent dans le camp toulonnais. Les packs s’offrent un combat dantesque au sol, et les Clermontois font plus que rivaliser en étant efficaces sur les nettoyages et la conservation de balle. La mêlée auvergnate offre de solides garanties et un bon ballon aux attaquants clermontois qui vont l’exploiter à merveille pour le premier tournant de cette rencontre peu avant l’heure de jeu. King mis en orbite par James crucifie Giteau et dépose Bastareaud pour un essai en première main. L’ouvreur clermontois transforme et donne 6 points d’avance à l’ASM. Toulon va alors réagir et enfin prendre des initiatives dans cette rencontre dont la fin va prendre des allures de Thriller. Wilkinson ramène grâce à deux pénalités concédées dans le jeu au sol par les Auvergnats, Toulon à un score de parité 7 minutes avant la fin de la rencontre qui se terminera sans le capitaine clermontois exclu pour avoir contesté trop longtemps. Clermont ne lâche pas l’affaire et ne se contente pas de ce nul après avoir mené tout le match. Les hommes de Cotter se ruent à l’assaut des 22 mètres toulonnais et parviennent à déborder les Toulonnais qui vont une première fois manquer de lucidité en infligeant à Sivivatu un plaquage haut, que James transforme aussitôt en avantage de 3 points. Sur le renvoi, Clermont perd la balle et subit à son tour les assauts des Varois. La défense tient bon devant le pack toulonnais qui parvient tout de même à conserver la balle pour l’offrir à Wilko qui claque le drop de l’égalité à la 79ème. La sirène retentit au moment où James donne le coup d’envoi d’un match que l’on croit fini au contraire des « jaune et bleu » qui infligent une grosse pression aux Toulonnais. Giteau fait alors preuve d’un terrible manque de lucidité en expédiant volontairement le ballon en touche pour mettre un terme à la rencontre. Un geste répréhensible qui n’échappe pas à l’arbitre qui accorde logiquement la pénalité à James. L’ouvreur clermontois fait preuve de sang froid et claque la pénalité à 30 mètres à gauche des poteaux pour libérer le Michelin avant d’exploser de joie dans les bras de ses partenaires.

Après avoir pris l’avantage par deux essais, les hommes de Cotter ont su contenir l’ambition varoise grâce à une défense pleine de générosité et de solidarité. Dans le combat à distance qui opposait les deux ouvreurs, le clermontois a eu le dernier mot et offre à ses coéquipiers une victoire pleine de détermination. Le Michelin, lui demeure intraitable depuis 50 rencontres et devra le rester pour converser les ambitions européennes des « jaune et bleu » puisque le prochain adversaire, au Michelin, sera le double champion en titre, le Leinster.  



Pour Clermont : 1.Chaume, 2.Paulo, 3.Kotze, 4. Jacquet, 5.Pierre, 6.Cudmore, 7. Bardy, 8.Bonnaire, 9. Radosavljevic, 10.Skrela, 11. Nalaga, 12. Stanley, 13. Rougerie©, 14. Sivivatu 15. Byrne.
Remplaçants : Cabello, Zirakashvili, Vermeulen, Lapandry, Senio, Skrela, King, Oleon.

Pour Toulon : 1.Sheridan, 2. Bruno, 3.Kubirashvili, 4.Botha, 5.Shaw, 6.Gunther, 7.S.Armitage, 8.Masoe, 9.Tillous-Borde, 10.Wilkinson, 11.Smith, 12.Giteau, 13.Bastareaud, 14.Martin, 15.D.Armitage.

Remplaçants : 16.Orioli, 17.Chiocci, 18.kennedy, 19.Van Niekerk, 20.Messina, 21.Lapeyre, 22.Durand, 23.Hayman.


News

ASM Live : Retrouvez les vidéos de l'ASM