ASM Clermont Auvergne - Groupe pro - Billetterie - Boutique - Supporters - Partenaires - Media - ASM Daily - Club Jaune & Bleu - Presse

news

Interview Arnaud Pic


« Continuer de se battre avec nos petits moyens »


Le demi de mêlée du Stade Montois connaît bien la pelouse du Michelin pour y avoir été formé et l’avoir foulée entre les saisons 2006 et 2008 qu’il effectuait au centre de formation des « jaune et bleu ». Pour son premier retour sous de nouvelles couleurs, Arnaud Pic se concentre sur le contenu que le Stade Montois devra produire au Michelin pour « embêter au maximum » les Auvergnats et entretenir l’espoir d’un maintien en fin de saison. Interview …


- Arnaud, j’imagine que cette première victoire à domicile a mis du baume au coeur du côté du Stade Montois ?
Oui cette victoire, nous a fait beaucoup de bien. Nous courrions après depuis le début de la saison nous sommes souvent passés tout près mais, cette fois-ci, nous avons mis tous les ingrédients pour la remporter et l’offrir à notre public qui ne cesse de nous soutenir.
 
- Avec la manière et l’essai de bonus en prime…
Oui mais très sincèrement peu importe la manière nous voulions, avant tout, sortir victorieux de notre stade face aux Grenoblois ; c’est chose faite. Le bonus offensif est presque inespéré. Nous n’étions peut être pas si supérieurs aux Grenoblois que cela mais nous avons mis l’engagement nécessaire pour les dominer. Les conditions de jeu ont fait le reste. On retiendra de ce match la grande fierté que nous avons ressenti au coup de sifflet final.
 
La victoire au Racing et le point de bonus arraché à Toulon ont-ils transformé votre fin de saison ?
Je ne suis pas si sûr, nous nous sommes beaucoup accrochés tout au long de la saison. Nous avons été récompensés sur ces deux rencontres mais même après notre victoire bonifiée face à Grenoble, notre situation reste compliquée. Nous continuerons, comme nous l’avons fait depuis le début de la saison, de nous battre avec nos petits moyens et beaucoup de fierté pour récupérer un maximum de points. La situation est toujours compliquée puisque nos deux concurrents directs ont également gagné la semaine dernière. Rien n’est fait, il reste encore 10 rencontres, la situation est compliquée pas encore désespérée.
 
Mis à part le match aller à Grenoble vous vous êtes accrochés sur tous les matches. Est-ce une fierté ou au contraire de la frustration d’être souvent passés très près ?
Nous sommes fiers de nous êtres toujours accrochés et de n’avoir jamais sombré. C’est certain qu’il y a forcément de la frustration sur certaines rencontres que nous aurions pu remporter mais nous avons appris à ne pas trop regarder derrière et penser au match prochain plutôt qu’au dernier. Nous apprenons de chaque rencontre et je suis certain que nous pouvons encore progresser. C’est en faisant cela que nous nous battrons pour aller chercher d’autres points.
 
 
Avec 10 points de retard sur les Bordelais, premiers non reléguables, comment envisagez-vous cette fin de saison ?
Pour le moment, nous ne nous préoccupons pas trop des autres. On se concentrer sur nos semaines d’entraînement en essayant de mettre en place le week-end ce que nous avons travaillé en semaine, comme cela a été le cas face à Grenoble. En faisant cela nous sommes capables de maintenir la pression sur Agen et Bordeaux et pourquoi pas grappiller quelques points, au fil des journées. Il reste 10 matches, il faudrait presque tous les aborder comme une finale.
 
Comment envisagez-vous ce déplacement à Clermont qui précédera un autre déplacement très important à Agen ?
Clermont est une très belle équipe et la rencontre ne sera pas une partie de plaisir. Même s’ils sont touchés par les doublons et même s’ils doivent aligner leur équipe Bis, elle est largement supérieure à la nôtre. Ils vont, de plus, avoir à cœur de se ressaisir après deux défaites successives en déplacement. Je pense que devant leur public leur objectif sera la victoire bonifiée. Nous n’avons aucun intérêt à lâcher le moindre centimètre. Nous n’avons aucune envie de prendre la marée avant d’aller jouer un match important à Agen. Nous voulons nous servir de cette rencontre où nous n’avons pas grand-chose à perdre pour trouver des motifs de satisfaction et de confiance dans nos attitudes,  notre comportement, le combat que nous pouvons mettre sur un terrain. Nous essayerons de mettre le maximum de cœur pour les embêter au maximum…    
 
D’un point de vue personnel, comment abordes-tu ce retour à Clermont où tu as été formé ?
Ce sera la première fois que j’évoluerai sur cette pelouse avec un autre maillot que celui de l’ASM sur les épaules, puisque je n’avais pas joué lorsque j’étais à Brive. Même si cela fait un moment que j’ai quitté le club, je serai content de revoir des visages connus. J’attends cela sans appréhension avec du plaisir et de l’impatience, avec la ferme intention de monter avec le Stade Montois un beau visage sur cette pelouse.
 


News

ASM Live : Retrouvez les vidéos de l'ASM