ASM Clermont Auvergne - Groupe pro - Billetterie - Boutique - Supporters - Partenaires - Media - ASM Daily - Club Jaune & Bleu - Presse

news

Interview Clément Ric


« J’ai hâte d’y être ! »


Victime d’une désinsertion du tendon d’Achille en mars 2012, Clément Ric, a retrouvé, en février dernier, le chemin des terrains. Minute après minute, le droitier issu du centre de formation des « jaune et bleu », retrouve ses sensations et le niveau qui était le sien, avant sa blessure. Après une très belle sortie face à Castres, Clément va gravir une nouvelle marche vers son retour au premier plan en débutant la rencontre face au Biarritz Olympique. Un retour à la lumière qui signe la fin d’un long tunnel…


Clément, de retour depuis un mois à la compétition, tu franchiras une nouvelle étape sur ce déplacement à Biarritz en retrouvant une place de titulaire, plus d’un an après ta blessure au tendon d’Achille…
Oui, c’est une bonne chose. Après mon retour et les quelques bouts de match, je mesure la chance qui m’est offerte en démarrant cette rencontre face à Biarritz. Je vraiment hâte d’y être et aussi de voir comment je réagis.

Où en es-tu par rapport aux sensations que tu as eues lors des premiers matches et du niveau qui était le tien avant cette blessure ?
Je me sens de mieux en mieux. Le niveau, le rythme, les sensations, toutes ces choses reviennent petit à petit. Je vais devoir encore beaucoup travailler pour revenir à mon meilleur niveau mais je suis bien déterminé à y parvenir. Ma dernière sortie, face à Castres où j’ai joué une vingtaine de minutes, s’est très bien passée. Je sais que je suis sur la bonne voie et j’espère que ce match face à Biarritz me le confirmera.

Les premières mêlées d’un match sont souvent plus révélatrices que les dernières. Est-ce ce test « grandeur réel » que tu attends avec autant d’impatience ?
Oui, c’est vrai. C’est lors des premiers affrontements, lorsque tous les avants sont frais, que les impacts et la puissance de la poussée sont au maximum que les affrontements sont les plus rudes. Il me tarde de voir comment je vais réagir et quelles seront mes premières impressions dans ce défi, qui plus est, face à une équipe dont on connaît les qualités dans ce domaine.

Vern, disait en début de semaine qu’au delà du résultat c’est surtout le contenu et les comportements qui seront importants dans ce match…
Oui, c’est vrai que nous travaillons dur depuis 15 jours pour mettre certaines choses en place dans notre jeu dans l’optique de ce qui va se passer au Michelin dans quelques semaines. Nous avons l’intention de transposer ce que nous avons fait à l’entraînement lors de cette rencontre, nous en avons besoin pour faire grandir notre jeu encore davantage. Il nous faudra être sérieux, appliqués et déterminés pour espérer ramener de Biarritz de nouveaux points précieux pour consolider notre deuxième place.

Les deux matches qui viennent peuvent également être un piège si vous vous projetez trop vite vers ce quart de finale…Penses-tu le groupe à l’abri de cela ?
Je pense que nous sommes tous conscients que les deux matches qui viennent ne doivent pas être pris à la légère et qu’ils sont un très bon tremplin pour la HCup, si nous avons l’intelligence de bien nous en servir. La pire des choses serait effectivement de penser trop tôt à ce match face à Montpellier et faire des contre-performances face à Biarritz et Agen qui pourraient mettre le doute dans l’effectif. Nous n’en avons pas l’intention et nous avons, au contraire, besoin de faire de gros matches pour aborder ce quart avec un maximum de confiance.

Dans un contexte de match à l’extérieur, face à une équipe qui ne vous réussit pas forcement très bien, ce déplacement est finalement une belle occasion de voir comment vous allez pouvoir trouver des solutions face à des Biarrots qui ne manqueront pas de vous poser des problèmes.
Les matches à l’extérieur se gagnent souvent de la même façon : en étant solidaires et organisés en défense, déterminés et efficaces en attaque. Ce sont une peu les mêmes ingrédients que ceux qui permettent de gagner les matches éliminatoires, c’est pourquoi nous savons que ce match représente un vrai bon test avant Montpellier.

Cette équipe du BO a connu une saison compliquée avec beaucoup de blessures pour se retrouver à l’heure actuelle dans le ventre mou du championnat. A quel genre de match t’attends-tu ?
Leur parcours ne veut pas dire grand-chose, nous savons que sur un match, devant leur public, il est toujours très difficile de s’imposer là-bas. Ils vont retrouver, pour cette rencontre, certains de leurs leaders et ils devraient nous recevoir comme il se doit. Nous sommes prévenus, il faudra que nous soyons présents.

 


News

ASM Live : Retrouvez les vidéos de l'ASM