ASM Clermont Auvergne - Groupe pro - Billetterie - Boutique - Supporters - Partenaires - Media - ASM Daily - Club Jaune & Bleu - Presse

news

Vern Cotter avant Montpellier


« Affronter Montpellier c’est un peu comme quand deux frères se bagarrent ! »


Pour leur premier match éliminatoire de la saison, les hommes de Cotter affronteront les Montpelliérains avec lesquels ils ont déjà croisé le fer à deux reprises cette saison. Avec une victoire dans chaque camp, le coach auvergnat ne se concentre que sur une chose : préparer son équipe de la meilleure manière pour qu’elle remporte « la belle » et poursuive l’aventure européenne.


A quelques jours de voir les travées du Michelin se parer de « jaune et bleu » pour ce quart de finale, Vern Cotter et ses hommes se préparent avec le plus grand sérieux à leur premier grand rendez-vous de la saison. Le stratège néo-zélandais éprouve « beaucoup de plaisir et de fierté à jouer cette rencontre à domicile, devant le public auvergnat. C’est une belle opportunité et cela rajoute encore un peu de sérieux et de concentration dans notre préparation. » Après une séance de réglage face à Agen, Vern Cotter ne se fait pas d’illusion et sait qu’un tout autre match l’attend. « Montpellier est une équipe redoutable qui ne se rate jamais sur les matches qu’ils ont ciblé. Ils viennent de gagner deux matches à l’extérieur. C’est révélateur d’une montée en puissance. Nous sommes prévenus et nous savons que nous devrons nettement élever le curseur de l’intensité. »
Dans un stade Marcel-Michelin, plein comme un œuf et bouillant comme à son habitude lors des grands rendez-vous, difficile de faire abstraction de l’avantage de recevoir. Le coach clermontois, le mesure tout en écartant d’un revers de la main le moindre manque d’humilité face à une équipe qui aura tout à gagner. « Recevoir en quart n’est la garantie de rien. Nous l’avons prouvé la saison dernière en nous imposant à Vicarage Road. Montpellier a les armes pour nous mettre en difficulté et la seule chose dont nous sommes sûrs c’est qu’ils entreront sur la pelouse, comme nous, avec la ferme intention de poursuivre l’aventure. Les matches éliminatoires c’est 50-50 car si tu perds, c’est la fin de l’histoire. » Pas question donc de s’attarder sur la notion de favori-outsider. Le coach des « jaune et bleu » ne s’y intéresse pas le moins du monde, lui n’est focalisé que sur une seule chose, le statut de son équipe en fin de match : vainqueur ou perdant ainsi que sur la façon d’arriver à faire pencher la balance du bon côté.
 
Pour cela, lui et ses hommes devront contenir une équipe montpelliéraine qu’ils ont rencontrée à deux reprises depuis le début de la saison et dont plusieurs joueurs et un membre du staff sont déjà passés par la maison « jaune et bleu ». « Nous nous connaissons parfaitement et ce sera un peu comme deux frères qui se battent tout le temps ensemble. Nous savons les forces et les faiblesses des Montpelliérains, ils connaissent les nôtres. Ca sera plus un bras de fer qu’une confrontation « à découvert » et cela rendra le match plus difficile et plus intense », assure Vern Cotter.  Pour rompre les habitudes, le coach des « jaune et bleu » s’attend « à quelques surprises mises en place par Fabien Galthié ». Des attentions qu’il prépare également de son côté, tout en ayant conscience que la cohésion défensive sera l’une des clés de la rencontre. « Il faudra que nous soyons très concentrés et appliqués pour éviter de laisser trop d’espaces dans lesquels ils aiment s’exprimer. »
 
Avec le parfum des phases finales, « le pragmatisme et l’efficacité doivent faire leur retour », analyse Vern Cotter car au moment des premiers matches éliminatoires  « il n’y a plus grand chose qui compte …à part la victoire. » C’est tout ce que le coach clermontois et ses hommes recherchent pour leur premier grand rendez-vous de la saison.


News

ASM Live : Retrouvez les vidéos de l'ASM