ASM Clermont Auvergne - Groupe pro - Billetterie - Boutique - Supporters - Partenaires - Media - ASM Daily - Club Jaune & Bleu - Presse

news

Clermont 15 – Toulon 16


Clermont reste au pied de l’Europe


Les « jaune et bleu » échouent à un petit point du rêve européen. Au terme d’un match cadenassé par deux défenses de fer, le titre revient au RCT qui aura su revenir après avoir été mené de 9 points et tenir dans une fin de match sous haute tension. La domination et les ambitions offensives auvergnates n’auront pas suffi face au froid réalisme toulonnais. Une fois la déception effacée, les « jaune et bleu » devront se tourner vers une nouvelle bataille…


Dublin (Aviva Stadium) temps pluvieux, pelouse excellente, 50 148 spectateurs. Toulon bat Clermont 16-15 (Mi-temps : 3 –3). Arbitrage de M.Rolland (Irl)
Clermont : 2 essais de Nalaga (41e) et James (48e)  une pénalité (3e)  et une transformation de Morgan Parra.
Toulon : un essai de Armitage (63e) 3 pénalités (13e, 44e et 60e) et une transformation de Wilkinson.


Une intensité à couper le souffle


Dans un Aviva Stadium baigné de « jaune et bleu » et portés par une Yellow Army exceptionnelle de bout en bout de la rencontre, les hommes de Cotter gagnent les premiers duels et font reculer les Toulonnais grâce à une puissance physique supérieure. Morgan Parra concrétise rapidement la bonne entame auvergnate en inscrivant les 3 premiers points. Clermont attendu dans la zone de ruck par les costauds de la rade fait mieux que répondre et gratte quelques précieux ballons qui permet de tenir les Varois dans leur camp. L’explication est très sérieuse dans la zone d’affrontement et chaque impact est un véritable bras de fer. Comme deux boxeurs, les deux formations s’échangent et se répondent coup pour coup. Les Toulonnais subissent la loi auvergnate en mêlée fermée mais tiennent fermement grâce à une défense parfaitement en place. Wilkinson, remet les deux équipes à égalité sur l’une des rares incursions varoises dans le camp clermontois. Le RCT sous pression, tente de sortir de son camp par du jeu au pied mais tombe sur un troisième rideau auvergnat, mené par un tandem Sivivatu-Byrne particulièrement inspiré. Clermont pousse et multiplie les temps de jeu mais ne parvient pas à faire sauter le dernier verrou toulonnais. D’un rien, de quelques millimètres comme à la 34e lorsque Brock James prend de vitesse la défense varoise pour aplatir sur la ligne du fond de l’en-but, mais le RCT fait le dos rond et parvient tout heureux à regagner le vestiaire sur un score de parité plutôt flatteur à la vue de la domination des hommes de Cotter.


Une déception à la hauteur du jeu produit


Au retour des vestiaires après une première période de domination trop peu récompensée, les « jaune et bleu » frappent, d’entrée, grâce à un ballon récupéré par Sivivatu et décalé sur l’aile de son compatriote, Naipolioni Nalaga qui remporte son duel dans son couloir fétiche et inscrit le premier essai des siens. La réaction des hommes de Bernard Laporte ne tarde pas puisque sur le renvoi, les « jaune et bleu » se mettent à la faute et Wilkinson minimise les effets de l’essai. Qu’à cela ne tienne, les Auvergnats sont dans leur temps fort et remettent un coup d’accélérateur en alternant le jeu et en revenant aussitôt dans le camp varois. Après plusieurs coups de butoir des avants auvergnats et un énième temps de jeu, Brock James voit l’intervalle et donne un petit coup de pied dans la boite pour le capitaine clermontois qui le récupère avant de donner au contact à l’ouvreur asémiste qui plonge sous les poteaux toulonnais. Morgan Parra transforme et donne 9 points d’avance à l’ASM à 30 minutes de la fin du match. Toulon, toujours aussi réaliste profite de sa première vraie relance pour inscrire une nouvelle pénalité accordée à Mr Rolland qui n’en sifflera plus aucune aux Clermontois lors du second acte. 15-9 à la 60e, la domination reste auvergnate tout comme la domination territoriale qui frôlera les 75% à la fin du match. Les hommes de Cotter continuent de jouer, une fois de trop à la 63e après une action partie d’un avantage auvergnat qui se transformera au final au pire désavantage après un ballon perdu au milieu du terrain par les attaquants auvergnats. Un ballon récupéré par Armitage qui file le long de la ligne marquer un essai à zéro passe mais ô combien important puisqu’il permet aux Varois après la transformation dans l’angle de Wilkinson de passer devant d’un petit point. Il reste alors 17 minutes à jouer, 17 minutes que les « jaune et bleu » vont passer dans le camp toulonnais à cravacher, tenir le ballon sans parvenir à passer une défense parfaitement disciplinée qui ne concédera pas la moindre pénalité et parviendra à tenir le score en s’arcboutant et en allant même contrer une tentative de drop de David Skrela en toute fin de rencontre…
 
 
Toulon, malgré la domination des hommes de Cotter a le dernier mot et inscrit son nom au palmarès européen dans une finale qui aura tout d’un braquage pour les « rouge et noir ». La déception effacée, les « jaune et bleu » devront se tourner vers Nantes où une nouvelle bataille les attend. Les hommes de Cotter auront une nouvelle chance en partant à la conquête du Brennus où ils peuvent compter sur le soutien indéfectible de leur Yellow Army encore une fois exemplaire…


les équipes


 
Pour Clermont : 1.Domingo, 2.Kayser, 3.Zirakashvili, 4.Cudmore, 5.Hines, 6.Bonnaire, 7.Vosloo, 8.Chouly, 9.Parra, 10.James, 11.Nalaga, 12.Fofana, 13.Rougerie©, 14.Sivivatu, 15.Byrne.
 

 
Remplaçants : 16.Paulo, 17.Debaty, 18.Ric, 19.Pierre, 20.Bardy, 21.Radosavljevic, 22.Skrela, 23.King.
 
 
Pour Toulon : 1.Sheridan, 2.Bruno, 3.Hayman; 4.Botha, 5.Kennedy; 6.Rossouw, 7.Fernandez-Lobbe, 8.Masoe; 9. Tillous Bordes, 10. Wilkinson, 11. Palisson, 12. Giteau, 13. Bastareaud, 14. Wulf, 15. Armitage.

 
Remplaçants : 16.Orioli, 17.Jenkins, 18.Kubriashvili, 19.Van Niekerk, 20.Armitage, 21.Mermoz, 22.Michalak, 23.Suta. 




News

ASM Live : Retrouvez les vidéos de l'ASM