ASM Clermont Auvergne - Groupe pro - Billetterie - Boutique - Supporters - Partenaires - Media - ASM Daily - Club Jaune & Bleu - Presse

news

Clermont assume et veut rebondir


« Revenir à l’essentiel de ce sport ! »


La lourde défaite face au MHR ne veut pas être effacée des mémoires par les Clermontois. Au contraire, staff comme joueurs veulent s’en servir pour une remise en questions et une responsabilisation de chacun, dans le but de revenir au plus vite au jeu : la base du système des « jaune et bleu ». A 2 semaines de l’ouverture de la compétition européenne et à quelques jours de recevoir une équipe bordelaise ambitieuse, les « jaune et bleu » veulent rebondir et retrouver la confiance en s’appuyant sur des choses simples.


Le sévère 43 à 3 concédé sur la pelouse montpelliéraine est encore dans toutes les têtes clermontoises. A froid, les hommes de Cotter veulent avant tout l’assumer et « s’en servir pour prendre leurs responsabilités » comme le lance en introduction le capitaine, Julien Bonnaire. « Nous abordons cette semaine avec l’envie de se racheter et d’être rapidement à dimanche pour montrer un autre visage. » Une défaite assumée par les Clermontois «  nous sommes passés à côté de cette rencontre et nous n’avons qu’une seule envie, celle de revenir au plus vite au jeu, pas question de perdre notre confiance ! » Un constat partagé par Franck Azéma, « cette rencontre a imposé une remise en questions de tout le monde, joueurs et staff compris. Nous avons été secoués dans tous les secteurs à commencer par le combat.  Dans ces cas là le constat est vite fait et il faut savoir s’en servir. » S’en servir « pour se responsabiliser et se convaincre », selon le troisième ligne auvergnat, « que si nos adversaires mettent plus d’envie que nous, que nous sommes en retard sur les soutiens, les positionnements et que nous sommes pris sur la base de notre sport : le combat, nous ne nous en sortirons pas ! C’est la base de notre sport, ce sont des choses faciles à régler, il faut revenir à l’essentiel du Rugby. » 



Les « jaune et bleu » ont donc décidé de se tourner vers le travail, l’humilité et l’implication collective pour tourner définitivement la page héraultaise. « Nous ne pouvons pas rester là-dessus, affirme Franck Azéma. Il faut assumer ce match, rebondir et enchainer car il nous reste 2 semaines avant d’entrer dans la compétition européenne où il nous faudra en plus de l’efficacité, de la régularité dans nos résultats. » Si lourde soit elle, la défaite dans l’Hérault ne compromet en rien les ambitions clermontoises, alors, à froid, la tendance est à la dédramatisation. « Il nous appartient de ne pas garder le mal de tête durant des semaines et de passer rapidement à autre chose.  Ce n’est ni la première, ni la dernière fois que je prends 4O points confie le troisième ligne international. Il y a des jours comme cela où  tout ce que les adversaires entreprennent fonctionne et où nous ne sommes pas capables de mettre un pied devant l’autre. La saison est encore bien longue et elle ne s’est pas jouée à Montpellier.  A nous de tirer définitivement un trait sur cette défaite en recevant les Bordelais comme il se doit ; en mettant en place ce qu’il faut pour leur faire voir qu’ils ne gagneront pas ici ! » Dans les ingrédients souhaités par le capitaine auvergnat, Franck Azéma en espère un plus que les autres. « Nous voulons mettre à profit cette semaine pour retrouver de l’efficacité dans l’exécution. Bordeaux se présentera sans complexe. C’est une équipe qui a gagné en régularité, très dynamique et qui met beaucoup de volume dans son jeu. Il faudra s’en méfier car ils ont de bons arguments à faire valoir. »
 
Des arguments à faire valoir, les « jaune et bleu » en ont également et comptent bien le démontrer dimanche prochain en montrant leur vrai visage face à l’UBB. Les hommes de Cotter sont loin d’avoir rendu les armes et sont impatients de retourner au combat…
 


News

ASM Live : Retrouvez les vidéos de l'ASM