ASM Clermont Auvergne - Groupe pro - Billetterie - Boutique - Supporters - Partenaires - Media - ASM Daily - Club Jaune & Bleu - Presse

news

Castres 22 – Clermont 22


Tout sauf nul !


Dans un match très engagé où le combat fut à son paroxysme durant les 80 minutes, les hommes de Cotter arrachent le match nul à la sirène par un drop de Brock James. Les 22 points inscrits par Rory Kockott n’auront pas suffi aux Champions de France pour tenir à distance les « jaune et bleu » qui partagent les points à Pierre Antoine. Deux bons points pour les Clermontois qui terminent sur une bonne note leur série de 13 matches consécutifs.

la feuille de match


Castres (Stade Pierre-Antoine) temps frais, pelouse bonne, 9 300 spectateurs. Castres et Clermont font match nul 22-22 (Mi-temps : 10-6) Arbitrage de M.Cardona
Clermont : 1 essai de Julien Bardy (48e) 4 pénalités (14e, 26e, 45e et 53e) un drop (80e) et une transformation de Brock James.
Castres : un essai (39e), 5 pénalités (5e, 51e, 58e, 65e, et 72e) et une transformation de Rory Kockott.
Cartons jaunes : Nakaitaci (37e, obstruction)


L’engagement au cœur du débat


Bien avant la rencontre au regard des compositions d’équipes et du ciel tarnais on comprit vite que cette rencontre ne serait pas celle des longues chevauchées offensives ni celle du Rugby champagne. Au cœur de l’automne, c’est le combat qui était au programme de la soirée des champions de France et des hommes de Cotter. Une solide empoignade qui débuta dès le coup d’envoi entre deux packs solidement armés et bien décidés à en découdre. Le jeu au sol promettait d’être épais et l’impression allait se confirmer tout au long de la soirée qu’une légère humidité ambiante n’allait pas arranger. Les sautées laissaient place aux chandelles qui donnaient aux arrières des deux formations de quoi s’employer lors du premier quart d’heure. Pour le reste c’est au sol que les explications avaient lieu. Kockott donnait l’avantage à sa formation après une première échauffourée (5e), James répliquait à la 14e avant de donner l’avantage à sa formation après un nouveau jeu au pied offensif mal négocié par l’arrière garde castraise. (3-6 à la 26e). Les deux formations se heurtaient à des défenses très agressives et exceptés les ballons portés, les offensives étaient vouées à l’échec. Les conditions de jeu ne permettant pas de faire grand chose, les deux formations se consolaient par un succulent bras de fer au niveau de l’intensité et du combat. Alors qu’on se dirigeait vers la mi-temps de cette bataille rangée, Kockott éclaira le ciel castrais d’une prise d’initiative lumineuse. Le demi de mêlée du CO, dans le troisième rideau, oublia son pied pour faire parler les jambes et mettre dans l’intervalle l’ailier Romain Martial qui déposa la défense auvergnate avant de retrouver Kockott intérieur pour un essai limpide. Une réalisation qui permet aux Champions de France en titre de rentrer aux vestiaires avec 4 points d’avance. 


2 points de pris au Champion !


Le ciel castrais devenant de plus en plus sombre et menaçant au fil des minutes, les stratégies n’allaient pas varier d’un iota lors du deuxième acte et ce sont les Auvergnats qui utilisent, les premiers, le ballon porté pour mettre en difficulté les Castrais qui concèdent rapidement une pénalité que transforme James. L’occupation est la priorité des deux formations qui offrent au public de Pierre Antoine un récital de coups de pied. Les « jaune et bleu », las de répondre, vont utiliser la relance pour faire mouche. Fritz Lee, à l’initiative, impulse le mouvement dans ses 22 mètres en chargeant dans la défense tarnaise. Aurélien Rougerie et Sitiveni Sivivatu sont au relais et donnent de l’envergure à la relance avant que Gerhard Vosloo n’en remette une couche dans l’axe. La défense tarnaise n’a pas le temps de se consolider avant l’ultime charge de Julien Bardy qui fait sauter le dernier verrou castrais. Les hommes de Cotter inscrivent un essai de 80 mètres et reprennent l’avantage au tableau d’affichage. (10-16 à la 48e). Kockott réplique presque aussitôt après un nouveau jeu au pied offensif judicieux. Qu’importe, les hommes de Cotter sont dans une bonne période et n’hésitent pas à déplacer la défense tarnaise sur les extérieurs où le capitaine clermontois est intenable. Les Champions ne craquent pas mais concèdent une nouvelle pénalité que transforme l’ouvreur clermontois. Les Castrais, menés de 6 points, sont face au mur à 20 minutes de la fin du match et vont s’appuyer sur leur conquête pour recoller au score. Les débats s’animent dans les zones de ruck et l’arbitre a bien du mal à tenir ses hommes ainsi qu’à garder une certaine cohérence. Les Castrais se voient ainsi offrir 3 occasions, dans les 40 mètres clermontois, de revenir au score puis de le reprendre. Le demi de mêlée sud-africain ne se fait pas prier et enquille les pénalités pour permettre au CO de mener 22 à 19 à la 72e minute. Il faudra un dernier baroud d’honneur et la lucidité des hommes de Cotter pour tenir le ballon sur de longues séquences de jeu afin de venir batailler durant les dix dernières minutes dans les 22 mètres castrais. Les Tarnais essuient les charges clermontoises et défendent leur ligne, Clermont tient le ballon et finit par trouver la solution par la botte de James, à l’abri derrière son pack exemplaire, qui claque un drop à 20 mètres face aux poteaux. 3 points qui permettent aux « jaune et bleu » de partager les points sur la pelouse de Pierre Antoine.
 
Au terme d’un match aussi intense qu’engagé, la bande à Cotter réalise la bonne opération de cette onzième journée en ramenant en Auvergne deux précieux points d’une pelouse chèrement défendue. Après 80 minutes de combat et d’engagement, les Clermontois auront l’occasion de profiter de leur première période de congés après une série de 13 rencontres consécutives.


Les équipes


Pour Clermont : 1.Chaume, 2.Cabello, 3.Ric, 4.Cudmore, 5.Pierre, 6.Vosloo, 7.Bardy, 8.Lee, 9.Lacrampe, 10. James, 11.Nakaitaci, 12.Stanley, 13. Rougerie©, 14. Sivivatu, 15.Byrne.
 

 
Remplaçants : 16.Paulo, 17.Falgoux, 18.Jacquet, 19.Chouly, 20. Radosavljevic, 21.King, 22.Buttin, 23.Kotze.
 
 
Pour Castres : 1.Forestier, 2.Bonnelo, 3.Wihongi, 4.Samson, 5.Capo Ortega, 6.Diarra, 7.Caballero, 8 .Claassen, 9.Kockott, 10.Tales, 11.Garvey, 12.Kirkpatrick, 13.Lamerat, 14.Martial, 15.Dulin.
 
 

Remplaçants : 16.Mach, 17.Taumoepeau, 18.Gray, 19.Bornman, 20.Tomas, 21.Bonnefond, 22.Palis, 23.Peikrishvili. 




News

ASM Live : Retrouvez les vidéos de l'ASM