ASM Clermont Auvergne - Groupe pro - Billetterie - Boutique - Supporters - Partenaires - Media - ASM Daily - Club Jaune & Bleu - Presse

news

Présentation Castres Olympique


En chiffres…


Retrouvez en quelques chiffres les faits marquant de la saison des Tarnais, vous y apprendrez notamment qu’avec 62 points avant leur déplacement au Michelin, ils peuvent aussi bien se retrouver en tête du championnat ou à la 8ème place du classement à la fin de cette journée !


2 : il ne reste plus que deux clubs invaincus à domicile cette saison en championnat : Clermont (11 matches / 11 victoires) et Castres (12 matches / 11 victoires et un match nul face à Clermont).

2 droitiers blessés au CO : les piliers Karena Wihongi (déchirure aux ischio-jambiers) et Anton Peikrishvili (pied). Un coup dur pour les Tarnais qui ont trouvé une solution en engageant pour cette fin de saison l’argentin Ramiro Herrera qui devrait évoluer sur la pelouse du Michelin, vendredi soir.

3 victoires pour Castres au Michelin lors des 10 dernières années (la dernière en date en mai 2008). Aucune équipe n’a fait mieux. Les Tarnais sont décidément la bête noire des Clermontois puisque chez eux Clermont qui a gagné partout ailleurs ne s’est plus imposé dans le Tarn depuis 1976 (soit 38 ans) !

3 anciens clermontois dans les rangs du Castres Olympique : Christophe Samson et Romain Martial ont été formés au centre de formation clermontois pendant que Seremaia Baï a porté les couleurs de l’ASM de 2006 à 2010.

4 saisons consécutives : Depuis la saison 2009-2010, les Castrais participent aux phases finales du championnat de France. Une régularité récompensée, l’an dernier par un nouveau titre de Champion de France (20 ans après leur titre précédant en 1993 face au FC Grenoble).

6 joueurs du Castres Olympique ont disputé le dernier Tournoi des 6 Nations : Yannick Forestier, Brice Mach, Rémi Tales, Brice Dulin (avec le XV de France) ainsi que Richie Gray et Max Evans (avec l’Ecosse).

8 places possibles : Actuellement 4ème du classement avec 62 points, les Tarnais sont dans le bon wagon mais dans ce Top 14 plus serré que jamais où tout va si vite, ils peuvent à la fin du week-end osciller entre la première place (victoire au Michelin et défaites de Montpellier à Grenoble et de Toulon à Bordeaux) et la huitième (défaite sans bonus et victoires du Racing, de Toulouse, de Bordeaux et du Stade Français).




10 points pris à l’extérieur depuis le début de la saison pour les Castrais qui comptent une seule victoire loin de Pierre Antoine : lors de la 12ème journée sur la pelouse montpelliéraine (20 à 16), mais aussi un match nul à Biarritz et aussi 4 bonus défensifs (Perpignan, UBB, Grenoble et Toulon).

13 points encaissés en 13 minutes sur la pelouse d’Aguilera pour les Castrais lors de la dernière journée de Top 14. Une entame compliquée qui a contraint les champions de France à courir après le score toute la rencontre pour finir dos à dos au coup de sifflet final.

15 jours : c’est le temps dont ont disposé les Champions de France en titre pour préparer leur déplacement au Michelin, soit 8 jours de plus que les Clermontois qui ont joué samedi dernier face aux Tigers de Leicester.

30% des points inscrits par les Castrais lors des 20 dernières minutes de la rencontre. Les Clermontois devront réussirent leur entame de match pour se mettre à l’abris d’un possible retour des Castrais. Surtout que lors de leurs deux dernières réceptions les Clermontois ont encaissé 65 % de leurs points lors des 30 dernières minutes de jeu.

177 points (2 essais, 19 transformations, 41 pénalités et 2 drops) pour Rory Kockott, le demi de mêlée du Castres Olympique qui est le meilleur réalisateur de son équipe en Top 14 depuis le début de la saison. L’an dernier le demi de mêlée sud-africain avait inscrit 376 points (meilleur réalisateur de la saison avec 3 points de plus que Jonny Wilkinson (373 pts)).

1327 minutes de temps de jeu pour Remi Lamerat  qui est le joueur de l’effectif tarnais, le plus utilisé depuis le début de la saison (17 titularisations en 23 journées). Après deux saisons de blessures et de galère, le centre castrais, formé chez le voisin toulousain, est devenu un élément de base de l’attaque du CO.


News

ASM Live : Retrouvez les vidéos de l'ASM