ASM Clermont Auvergne - Groupe pro - Billetterie - Boutique - Supporters - Partenaires - Media - ASM Daily - Club Jaune & Bleu - Presse

news

Le tour des stades


Vingt-quatrième journée…


Pendant que les 8 premiers du classement se tiennent dans un mouchoir de poche et se disputent les 6 places qualificatives, 4 autres formations livrent bataille pour éviter la place de reléguable restant à attribuer. Seuls les Brivistes (qui peuvent toujours jouer l’Europe) et les Biarrots savent où ils en seront la saison prochaine, pour les autres le week-end s’annonce bouillant !


Bordeaux – Toulon
Samedi à 15 heures en direct sur Canal +

Bordeaux dans le rôle de l’agitateur

Les Girondins ont raté le coche, lors de leur match de rattrapage sur la pelouse de Charles-Mathon, en revenant sans rien du Haut-Bugey. Ils restent toutefois en course pour une place qualificative, d’autant que leur calendrier est plutôt favorable à condition de bien gérer la réception des Toulonnais, ce week-end à Chaban Delmas.  Une rencontre qui reste forcément dans un coin de la tête des joueurs du RCT qui avaient, l’an dernier, subi à Bordeaux leur plus lourde défaite de la saison. Après une rencontre européenne parfaitement maîtrisée, le staff du RCT pourrait être tenté de mettre au repos certains joueurs qui ont beaucoup donné ces dernières semaines. L’UBB qui avait au contraire fait tourner dans l’Ain, retrouvera toutes ses forces vives et devrait être redoutable dans un stade où ils n’ont plus perdu depuis l’automne 2011 et la réception du Castres Olympique.

Bayonne – Paris
Samedi à 18h30 en direct sur Canal + Sport

La dernière cartouche !

Bayonnais et Parisiens se retrouvent pour abattre une de leurs dernières cartes de la saison. Les hommes de Quesada qui ont perdu lors de la dernière journée face à leurs voisins du Racing ont quitté les six premiers sièges du championnat…au pire moment. Ils n’ont plus le choix et doivent rattraper le temps perdu en s’imposant à Jean-Dauger, comme avaient su le faire les Girondins, il y a une quinzaine de jours mettant les joueurs de l’Aviron dans une situation embarrassante. La victoire d’Oyonnax en match de rattrapage a positionné les Basques, jusqu’à présent en sursis, sur le siège du condamné et une défaite supplémentaire, à domicile, finirait de les y sceller. Le perdant de cette rencontre pourrait bien dire adieu à ses dernières illusions, la qualification pour les Parisiens, le maintien pour les Bayonnais.

Grenoble – Montpellier
Samedi à 18h30 en direct sur Rugby +

160 minutes pour vivre !

Les Grenoblois, à l’image de ce qu’ils avaient fait la saison dernière, ont petit à petit lâché la rampe dans un championnat où ils ont longtemps joué les trouble-fêtes dans le haut du classement. Usés physiquement et peut-être mentalement, ils se retrouvent, à 3 journées de la fin, dans une situation qui n’est pas encore confortable. Le ventre mou, disparu en raison d’une concurrence toujours plus exacerbée, le FCG est passé des étoiles au danger en quelques semaines et doit désormais remporter l’une de ses deux prochaines réceptions (Montpellier ou Bayonne) pour ne pas risquer de jouer sa vie sur un déplacement à Toulouse ! Les Héraultais, au contraire, ont tout à gagner lors de ce déplacement où ils peuvent conforter leur place en haut du classement et prendre même un peu d’avance avant de se rendre à Castres et recevoir le Racing.

Perpignan – Oyonnax
Samedi à 18h30 en direct sur Rugby +

Peur sur la ville…

Aimé Giral sera l’arène d’un match décisif pour le maintien entre deux équipes qui se battent pour survivre depuis de nombreuses semaines et qui devront, probablement, attendre la dernière journée pour voir leur destin acté. Oyonnax a fait une belle opération la semaine dernière en s’imposant face à Bordeaux et en prenant 4 points d’avance sur les Bayonnais…de quoi disposer d’un petit joker pour la suite. Les Catalans, au contraire n’ont plus le droit à l’erreur et doivent capitaliser sur leurs deux prochaines rencontres (Oyonnax et Toulon, qu’ils recevront à Barcelone) pour s’éviter de jouer leur saison sur un déplacement au Michelin. La pression sera clairement sur les épaules catalanes, un point de bonus défensif pour Oyonnax serait une bonne opération…

Racing Métro 92 – Biarritz
Samedi à 18h30 sur Rugby +

4 à la suite pour le Racing ?

Les « ciel et blanc » arrivent en forme au bon moment de la saison. Après un début de championnat bien terne, les hommes du tandem Labit-Travers semblent enfin trouver la bonne carburation. Longtemps maintenu dans le milieu du tableau grâce à une bonne conquête et une solide défense, le Racing donne de l’envergure à son jeu depuis quelques semaines avec comme conséquence directe une série de 3 victoires consécutives (dont deux à l’extérieur). Les Racingmen sont désormais dans les clous, à la cinquième place du classement, et auront deux réceptions (Biarritz et Clermont) pour assurer une place dans les six premiers. En pleine confiance, ils devraient pouvoir disposer d’une équipe basque qui n’aura rien à jouer sur cette rencontre…

Toulouse – Brive
Samedi à 20h35 sur Canal + Sport

Le Top 14 pour rebondir…

Les hommes de Guy Novès ont pris l’eau à Limerick face à une équipe du Munster impressionnante dont l’entame de match à donner le ton d’une journée compliquée pour les Toulousains. Eliminés de la compétition européenne, Toulouse se lance à la poursuite d’un 20ème bouclier de Brennus. Malgré leur position au classement, 6ème en compagnie de Bordeaux et Paris, les « rouge et noir » ont les cartes en mains et un calendrier favorable (réception de Brive et Grenoble et déplacement à Oyonnax) pour assurer une place dans les six, voire même les quatre premiers. Cela passe par un rebond bien maîtrisé face aux Brivistes qui joueront le tout pour le tout pour donner un dernier objectif à leur saison, celui du maintien étant atteint après la victoire face au voisin clermontois. En effet, si les Brivistes arrivent à accrocher Toulouse, ils tenteront d’enchaîner à Biarritz avant de peut être rêver à des phases finales lors de la réception d’Oyonnax. Un beau coup à jouer qui explique probablement pourquoi ils ont envoyé une équipe expérimentale à Bath lors du ¼ de finale d’Amlin Cup (et dû déclarer forfait en catégorie Espoirs, la plupart des joueurs étant mobilisés sur cette rencontre). Pas sûr toutefois que les Toulousains, désormais focalisés sur leur dernier objectif, laissent les Corréziens espérer très longtemps…


News

ASM Live : Retrouvez les vidéos de l'ASM