ASM Clermont Auvergne - Groupe pro - Billetterie - Boutique - Supporters - Partenaires - Media - ASM Daily - Club Jaune & Bleu - Presse

news

Clermont cherche le courant continu …


« Nous devons être plus constants ! »


Avant de disputer une demi-finale de HCup face aux Saracens sur la pelouse de Twickenham, les Clermontois sont à la recherche d’un match plein face à l’équipe en forme du moment. Encore trop irréguliers, notamment à l’extérieur, les Clermontois veulent en finir avec le courant alternatif sur la pelouse de Colombes où ils se préparent à un solide combat face à un prétendant très sérieux au titre…


Les « jaune et bleu » préparent leur déplacement au Racing avec le plus grand sérieux. En plus d’une rencontre importante pour le classement final et une quête encore possible d’une des deux places directement qualificatives pour les demi-finales, les Clermontois veulent réaliser un match complet et bien maîtrisé, conscients qu’ils ont encore des progrès à effectuer dans ce domaine. « Nous avons mis une mi-temps à rentrer dans le match à Brive, se souvient Damien Chouly. Nous sommes encore trop souvent branchés sur courant alternatif, il faudra que nous soyons plus constants lors de cette fin de saison. » Un constat partagé par Wesley Fofana, auteur de l’essai qui a permis de décanter une situation qui traînait en longueur la semaine dernière face au Castres Olympique. « Nous avons besoin d’encore beaucoup travailler pour avoir une plus grande emprise sur nos adversaires et maîtriser le match sur des périodes plus longue. Un gros défi nous attend ce week-end au Racing, face à une équipe en pleine confiance. » « Toutes les rencontres qui restent à jouer seront très dures » poursuit Alexandre Lapandry. « Alors, pas question de se projeter plus loin que le week-end suivant. La gestion ne concerne pas les joueurs, ceux qui sont sur le terrain doivent se donner à fond et faire en sorte que l’équipe continue sa progression afin d’arriver en pleine puissance au bon moment. » Une progression qui passera par un affrontement qui promet d’être coriace face à « l’équipe en forme du moment » selon le flanker « jaune et bleu ». « Le Racing revient fort », remarque Julien Malzieu qui fera son retour sur la pelouse de Colombes. « Ils ont déclaré, dès la fin du match face à Biarritz, qu’ils joueront face à nous un véritable 1/8ème de finale, ça donne le ton de ce qui nous attend samedi …»



 
« Nous étions surpris qu’ils aient du mal à trouver leurs marques, on ne va pas l’être de les voir performants aujourd’hui ! »

Toujours en course sur les deux tableaux, les Clermontois comptent sur la profondeur de leur effectif pour tenir leurs ambitions sans devoir faire de choix. Pas question d’en faire une faiblesse comme le signifie clairement le seconde ligne Loic Jacquet. «  Nous avons un effectif pour être compétitif chaque semaine. C’est probablement moins confortable lorsque l’on a les deux compétitions à disputer en même temps, mais, sincèrement, il vaut mieux cela que de se dire que la saison est finie dans deux matches ! » « L’étau se resserre en haut du classement », poursuit Damien Chouly. « Ce n’est pas le moment de flancher, nous devons aller au Racing avec des ambitions notamment celle d’être constants durant 80 minutes. » « Dans ce championnat, tout est remis en cause chaque semaine », confie Franck Azéma. « Nous savons que nous ne devrons compter que sur nous-mêmes pour aller chercher une qualification directe. Plus la fin de saison avance et plus les matches sont difficiles, nous n’allons pas nous en plaindre, ce sont ces rencontres là qui tirent l’équipe vers le haut ». Ce sera le cas au Racing où les « ciel et blanc » après un début de saison compliqué semblent avoir atteint leur vitesse de croisière avec 4 succès consécutifs (série en cours) et une place qualificative dans le viseur. « Nous étions surpris qu’ils aient du mal à trouver leurs marques, on ne va pas l’être de les voir performants aujourd’hui », affirme Franck Azéma qui ne doute pas plus que Vern Cotter en début de semaine de la faculté de ses joueurs à accorder à cette rencontre l’importance qu’elle mérite. « Nous, coachs, nous sommes obligés de tenir compte de l’état de fatigue et des petites blessures des joueurs en vue de la semaine prochaine mais les garçons qui seront alignés n’auront pas de mal à faire la part des choses et à se consacrer pleinement à cette rencontre de Top 14. Ces deux compétitions permettent d’intéresser tout notre effectif à cette fin de saison et de garder tout le monde en éveil… »

« Chaque chose en son temps… » précise Damien Chouly qui comme l’ensemble de ses coéquipiers comptent bien refermer consciencieusement la fenêtre du Top 14 avant d’ouvrir, la semaine prochaine et pas avant, celle de la HCUP…


News

ASM Live : Retrouvez les vidéos de l'ASM