ASM Clermont Auvergne - Groupe pro - Billetterie - Boutique - Supporters - Partenaires - Media - ASM Daily - Club Jaune & Bleu - Presse

news

Le tour des stades


Vingt-cinquième journée…


A deux journées de la fin des phases régulières rien n’est réglé ni en haut, ni en bas du classement où toutes les équipes, sauf Biarritz et Brive qui s’affronteront, joueront une grande partie de leur avenir sur cette 25ème journée. Les matches couperets commencent pour une bonne partie des clubs du Top 14…


Castres – Montpellier
Vendredi à 20h45 en direct sur Canal + Sport
 
Gagner pour défendre le bouclier !
 
Malgré une belle prestation sur la pelouse du Michelin, les Tarnais ont fait une mauvaise opération comptable en ne ramenant rien de leur déplacement en Auvergne. Sur le siège éjectable de la sixième place dans la ligne de mire de Bordeaux et Paris, les Castrais n’ont pas le droit à l’erreur à domicile lors de cette avant dernière journée et devront se mobiliser pour contenir une équipe montpelliéraine en pleine confiance et déjà qualifiée pour les phases finales. Pendant que Paris et Bordeaux se déchireront pour la place d’outsider, le CO  peut garder ses distances avant d’aller à Bayonne lors de la dernière journée. De leur côté, les hommes de Fabien Galthié ont assuré, à Grenoble, leur participation pour leur quatrième phase finale consécutive mais espèrent forcément mieux et ont pour la première fois l’occasion de se qualifier directement en demi-finale. Deux matches difficiles en perspective puisque il faudra faire tomber Pierre Antoine et /ou contenir l’équipe en forme du moment : le Racing.
 
Oyonnax – Toulouse
Samedi à 14h55 en direct sur Canal +
 
« Oyo » joue sa peau…
 
A égalité de points avec Bayonne, la situation des joueurs d’Oyonnax n’est pas vraiment confortable avant de recevoir un Stade Toulousain toujours en recherche de constance. Dans le duel à distance qui les oppose à Bayonne, Perpignan et Grenoble les hommes de Christophe Urios sont en ballottage défavorable et doivent, à tout prix, réussir leur dernière prestation à domicile de la saison pour éviter de jouer leur maintien sur la pelouse d’Amédée Domenech où seuls les Biarrots sont parvenus à s’imposer. Les Toulousains, qui recevront les Grenoblois lors de la dernière journée, ont une belle occasion de faire oublier leurs dernières prestations en enchaînant deux résultats pour espérer recevoir lors d’un barrage, peut être même à domicile…
 
Perpignan – Toulon
Samedi à 17 h en direct sur Canal +
 
Pour ne pas entrer dans l’histoire  
 
Seulement 2 points devant Oyonnax et Bayonne, la marge de manœuvre des Catalans est bien maigre en cette fin de championnat. Ancré dans l’Elite du Rugby français depuis 1911, l’USAP doit aller chercher à Barcelone une victoire qui devrait être synonyme de maintien. Face à Oyonnax, les hommes de Marc Delpoux ont fait la moitié du chemin et doivent confirmer pour sauver l’une des plus beaux monuments du Rugby français. La pression sera énorme sur les épaules des « sang et or » qui devront se défaire d’une équipe toulonnaise revenue du diable vauvert la semaine dernière sur la pelouse de Chaban pour finalement l’emporter et se rapprocher encore un peu plus d’une des deux premières places qualificatives . La victoire bordelaise et la proximité de la demi finale de HCup face au Munster sont probablement des alliés de circonstance pour les Catalans qui tenteront de faire rapidement basculer les têtes varoises vers le stade Vélodrome où un enjeu bien plus important les attend. Perpignan aura tout intérêt à soigner son entame …
 
Biarritz – Brive
Samedi à 18h30 en direct sur Rugby + (255)
 
Le tour d’honneur du BO
 
Après 18 ans de première division et 3 boucliers de Brennus gagnés (2002, 2005 et 2006), le Biarritz Olympique recevra à Aguilera son dernier match dans l’Elite avant de descendre en Pro D2. Un match sans réel enjeu depuis la défaite des Corréziens à Toulouse qui même s’ils ne sont pas mathématiquement sortis de la course à la qualification auraient besoin d’un miracle pour y accéder. Les Basques auront à cœur de sortir par la grande porte en s’imposant devant leur public et en réservant à Dimitri Yachvili, qui a choisi de mettre un terme à sa carrière, une sortie honorable et bien méritée. Les Corréziens, même s’ils ne sont pas non plus mathématiquement maintenus auront l’occasion de retrouver leur public lors de la dernière journée (réception d’Oyonnax) pour fêter un maintien que devrait leur attribuer les autres résultats de la journée…
 
Grenoble – Bayonne
Samedi à 18h30 en direct sur Rugby + (256)
 
Le FCG à bout de souffle !
 
Au stade des Alpes, les Isérois ont essuyé face à Montpellier un cinquième revers consécutif en championnat. Une spirale infernale dont il faudra bien sortir pour sauver une saison partie sur de belles bases. Dépassés physiquement devant des Héraultais dominateurs sur toutes les zones d’affrontement, les Grenoblois devraient avoir fort à faire face aux Basques de l’Aviron qui ont montré face aux Parisiens qu’ils ont, eux, encore de belles ressources notamment au niveau du paquet d’avants qui a pris le dessus sur son homologue parisien. Les Bayonnais, ont encore leur destin en mains dans ce championnat et tacheront de le conserver avant de jouer à Jean Dauger leur dernier match de la saison face au champions de France en titre. Grenoble doit impérativement s’imposer pour éviter le match de la peur sur la pelouse du Stade Toulousain…
 
Paris – Bordeaux
Samedi à 20h35 en direct sur Canal + Sport
 
Au repêchage …
 
Les deux grands vaincus de la dernière journée s’affronteront lors de cette 25ème journée. En deux matches, les hommes de Gonzalo Quesada ont perdu leur statut de qualifiable probable ou profit de l’hypothétique. Après leur défaite à domicile face au Racing, les Parisiens ne sont pas parvenus à rebondir à Bayonne où le point de bonus ramené est une bien maigre consolation. Bordeaux n’a fait guère mieux en laissant, en une mi-temps, filer le match et une voie royale vers la qualification. L’une comme l’autre des équipes à encore l’occasion de se rattraper en alignant deux succès lors des deux dernières journées. Pour Paris, il faudra viser un exploit à Allianz Riviera face à Toulon. Pour Bordeaux, il faudra d’abord trouver les bons ingrédients pour bousculer une équipe du Stade Français très solide à domicile (une seule défaite face au Racing) avant de penser à confirmer face à des Biarrots qui n’auront plus rien à jouer. La septième place qui offrira un match de barrage en mai face au 7ème du classement anglais pour décrocher une place en Coupe d’Europe pourrait également être un beau lot de consolation …


News

ASM Live : Retrouvez les vidéos de l'ASM