Préparation

« Nous n’attendons rien de personne, la qualification nous devons aller la chercher ! »

image description

La qualification pour la finale de la Challenge Cup en poche, Franck Azéma et ses hommes ont immédiatement basculé sur ce déplacement au Stade Français avec la même ambition que celle affichée lors du précédent voyage à Toulouse à savoir : valider au plus vite leur qualification directe en demi-finale. Pour cela, ils comptent sur leur bonne dynamique actuelle ainsi que sur le soutien toujours nombreux de leurs supporters parisiens dans les tribunes de Jean-Bouin.

 

Un match important en chasse l’autre, c’est le quotidien de ce championnat et des équipes qui jouent sur les deux tableaux comme le font les Clermontois. Pas vraiment le temps de savourer la qualification en finale de Challenge qu’il faut déjà se projeter sur le Top 14 où l’ASM bien que toujours bien positionnée, n’a pas encore validé son ticket pour les demi-finales bordelaises. « Nous nous préparons à un match important », confirme le demi de mêlée écossais, Greig Laidlaw. « Depuis quelques semaines nous enchainons les bonnes performances. Il faut rester dans cette dynamique là tout en essayant de gommer les petits détails qui nous font parfois déjouer. Nous avons une grande confiance en notre groupe et au jeu que nous pratiquons, mais nous nous préparons aussi à une grande adversité. Les Parisiens vont jouer une grande partie de leur saison, sur ce match, il faut nous préparer à produire notre meilleur rugby pour aller chercher des points ».  L’inconstance c’est aussi cela qui fait le charme de cette équipe du Stade Français toujours imprévisible, capable de perdre 4 fois à domicile et d’aller remporter 5 succès à l’extérieur. « Les Parisiens vont vouloir se qualifier. Ce sera forcément un match à enjeu pour tout le monde », poursuit Damien Chouly.  « Les Parisiens ont subi quelques déconvenues cette saison, ils ont aussi réalisé de formidables exploits comme jouer à 13 face à Agen sans arrière pour remporter leur dernière rencontre. Ils sont imprévisibles, la seule constante est qu’ils ne lâchent rien et nous promettent un gros match. A nous de l’aborder de la meilleure des manières en faisant en sorte de ne pas subir de trous d’air comme ce fut le cas lors du dernier mois. Nous jouons à l’extérieur, il va falloir que nous resserrions notre défense et que nous soyons plus précis. »

Plusieurs centaines d’Auvergnats en tribune !  

Pour accompagner les Clermontois lors de ce déplacement, les « jaune et bleu » pourront compter sur la mobilisation de leur supporters. Les hommes de Franck Azéma ont déjà eu, en début de semaine, un petit aperçu de l’engouement croissant à l’approche des phases finales en accueillant au Michelin près de 2 000 supporters pour une séance ouverte au public. Ils devraient, également être très nombreux dans les tribunes du stade Jean-Bouin où « les Arvernes de Lutèce » assurent généralement l’ambiance lors des déplacements asémistes. « Les Auvergnats à Paris cela à quelque chose d’historique », sourit Damien Chouly. « Nos supporters sont fantastiques, ils nous suivent partout. Ils étaient très nombreux en Roumanie à Newport et sont présents sur chacun de nos déplacements ». Celui de Paris est l’occasion de rameuter, encore à plus grande échelle, en s’appuyant sur les Auvergnats installés autour de la capitale. « L’ambiance est énorme dès notre arrivée en bus, et vraiment nous les entendons bien lors de l’échauffement. Cela fait du bien de pouvoir s’appuyer là-dessus dans les moments un peu plus durs d’une rencontre. La semaine dernière, ils ont poussé très fort à nos côtés, c’est une source d’énergie inépuisable. » Franck Azéma, le coach clermontois, apprécie à sa juste mesure l’engouement qui entoure son équipe. « Nous sommes tous fiers et heureux d’avoir de tels supporters. Ressentir cette ferveur, cette communion, au Michelin mais aussi lors de tous nos déplacements, fait partie du plaisir et de la fierté de porter ce maillot de l’ASM et de défendre nos couleurs ». Pour valider leur parcours en Top 14 et permettre à cette Yellow Army de vivre de belles émotions au printemps, la qualification directe en demi-finale reste la principale préoccupation des « jaune et bleu ». Sous la menace des Lyonnais, qui peuvent encore venir bousculer le classement à la faveur d’un parcours final parfait, les Clermontois refusent de regarder derrière. « Nous avons 7 points d’avance (NDLR : et même 8 à la faveur d’un goal-average particulier sur les Lyonnais), nous sommes maîtres de notre destin. », commente Damien Chouly.  Franck Azéma se veut même encore plus clair sur ses objectifs. « Nous n’avons rien changé à notre discours. Notre ambition est toujours d’aller chercher, au plus vite, notre qualification directe en demi-finale. Nous ne sommes pas dans le calcul. Notre marge est encore intéressante et nous n’attendons rien de personne. Nous nous devons d’aller chercher nous-mêmes notre qualification. » C’est avec cette détermination que les « jaune et bleu » feront le déplacement en direction de la capitale où ils se savent aussi bien attendus qu’accueillis …