Attentif à la réaction face à la Section

image description

La colère froide du coach auvergnat après la défaite face à Montpellier, la semaine dernière, est encore bien présente. Franck Azéma, qui n’a pas hésité à prendre sa part de responsabilité, attend de ses hommes une réaction face à une équipe paloise dont il reconnait la qualité.

Pour lancer le rendez-vous presse du jour, le coach auvergnat revient sur la rencontre face à Montpellier sans le moindre filtre. « Nous avons été inexistants dans les zone de combat sur cette rencontre ! Je prends ma part de responsabilité et cela est probablement la conséquence de la façon dont j’ai géré le dernier mois. Je voulais de la fraîcheur, nous étions endormis… J’ai désormais hâte de voir comment nous allons être capables de réagir car le vouloir c’est une chose, le faire en est une autre ! » Un discours qui donne le ton d’une semaine studieuse dans les rangs auvergnats d’autant que, la Section Paloise, l’équipe en forme de ce milieu de saison, se profile au Michelin forte d’une très jolie série de 8 matches sans défaite… « L’effet de surprise est passé depuis un bon moment » confirme Benjamin Kayser. « C’est une équipe complète qui propose un rugby très varié qui nous avait posé beaucoup de difficultés lors du match aller ». « C’était même notre plus mauvais match de l’année » ajoute Adrien Planté. « C’est une équipe qui peut attaquer de partout si on lui laisse le ballon. Il nous faudra mettre la main sur le ballon et imposer notre rythme et notre jeu dans un stade que nous devrons reconquérir ».

« Toujours notre destin en mains pour les deux premières places… »

Face à leurs responsabilités, les hommes de Franck Azéma savent que la pression sera sur leurs épaules comme le concède Adrien Planté. « Nous n’avons plus le droit à l’erreur si nous voulons finir dans les deux premiers ; eux n’auront rien à perdre sur cette rencontre. » « C’est vrai que le groupe a ressenti un véritable coup d’arrêt face à cette équipe de Montpellier mais nous avons la capacité de rebondir », promet Fritz Lee. Pour cela, il sait où il faudra que son équipe retrouve sa force. «  Collectivement, nous n’avons pas existé face à Montpellier. Nous avons voulu nous mettre en travers d’une équipe de façon individuelle, eux étaient ensemble. C’est ce qu’il faudra retrouver face à la Section Paloise. » Avec 3 points d’avance sur ces mêmes Montpelliérains, Clermont « a encore  son destin entre les mains », confirme le coach. «  Il reste 6 matches à jouer pour conserver notre place. » Cela passe par un match solide face à Pau qui, en plus de consolider sa position au classement, permettrait aux hommes de Franck Azéma d’aborder les quinze prochains jours avec le plein de confiance.

billetterie-pau.jpg
 

Il reste encore quelques places (à partir de 14 euros) pour assister à la rencontre face à la Section paloise dont le coup d’envoi sera donné samedi à 18h30 sur la pelouse du Michelin. Réservez dès maintenant…