Avec un groupe étoffé, Clermont veut repartir de l’avant

image description

Les hommes de Franck Azéma ont passé, tant bien que mal, cette période de doublons où ils furent privés d’une bonne douzaine de joueurs. Avec la réception d’Agen, entre les internationaux et les retours de blessure, le groupe auvergnat va s’étoffer. Prêts à repartir de l’avant, les « jaune et bleu » auront à cœur de réussir leur sortie dominicale avant de penser à la suite.

Dans cette semaine particulière qui a vu le retour des internationaux et de certains blessés de longue date, Clermont devra également s’adapter avec une météo capricieuse en fin de semaine et un horaire inhabituel pour cette 12ème journée de championnat. « Franchement, je ne vais pas me torturer avec ça » rigole le coach des « jaune et bleu » tout content de pouvoir enfin disposer d’une profondeur d’effectif plus confortable à l’approche des échéances importantes. Alors Franck et ses hommes ne rechigneront pas à se lever tôt et manger les habituelles « pâtes – poulet »  au moment où d’autres sortiront du lit et tremperont leurs chocolatines dans leur café. Lors de cette 12 ème journée de championnat, les Auvergnats n’ont pas la marge suffisante au classement pour ne pas accorder à cette équipe d’Agen toute l’attention qu’elle mérite. « D’autant que cette équipe du SUA produit un volume de jeu très intéressant depuis quelques semaines avec des résultats convaincants face notamment à Toulon et Paris », confirme le coach.  « Ce n’est pas en se disant que ce match sera simple que nous allons y arriver », poursuit le seconde ligne tricolore, Paul Jedrasiak. « Au contraire, les Agenais n’ont pas grand-chose à perdre et ont prouvé depuis quelques temps qu’ils pouvaient poser des problèmes à tout le monde. Croyez moi, nous prenons cette rencontre avec le plus grand sérieux. »

« Vite retrouver de la cohésion avec les garçons qui rentrent ! »

Une semaine après son arrivée en Auvergne, l’ouvreur néo-zélandais poursuit son acclimatation dans le groupe auvergnat et s’impatiente à l’idée de découvrir le Michelin. « J’ai vécu une première semaine très intense. Il a fallu que je me familiarise avec tous les systèmes de jeu en trois jours seulement. Cela a été un des challenges, les plus difficiles de ma carrière. Désormais, cela va mieux et je suis très heureux d’avoir accepté cette opportunité-là. Je suis un compétiteur et, ma seule envie, est d’être sur le terrain pour aider mon équipe. » Cela devrait être le cas, dimanche où son expérience sera précieuse pour les Clermontois. A une semaine de la double confrontation face aux Saracens que personne ne souhaite réellement évoquer avant d’avoir joué la 12ème journée de championnat, l’objectif est bien de « retrouver de la cohésion avec les internationaux et de parvenir à basculer sur un projet club, dès ce week-end » affirme Franck Azéma. «  Nous sommes bien décidés à mettre les bouchées doubles » ajoute Paul Jedrasiak qui se dit prêt à « repartir de l’avant pour aider le club à retrouver toute la constance nécessaire » à la poursuite de ses ambitions nationale et européenne.  Cela passe par une victoire face au SU Agen, dimanche à 12h30 sur la pelouse du Michelin et une montée en puissance avant de retrouver le doux parfum de la compétition européenne.