Azéma « Continuer de donner une belle image du club ! »

image description

Après 5 jours de coupure, les joueurs clermontois ont retrouvé, ce matin, le centre d’entrainement du stade Marcel-Michelin avec l’ambition de bien figurer sur la pelouse du Stadium de Toulouse, samedi à l’heure de l’apéritif pour le Boxing Day…

L’entraîneur clermontois a fait durer le plaisir en prolongeant de quelques jours les congés de Noël afin que ses joueurs puissent profiter de cette coupure en famille. « C’est un choix que j’assume pleinement et même si nous n’aurons que 2 jours pour préparer cette rencontre au Stade Toulousain, cela nous a tous fait du bien de couper du Rugby pendant quelques jours. Désormais, il va falloir vite enclencher les choses et être bien concentrés et précis sur ce que l’on doit faire lors de cette rencontre. » Une semaine allégée où Clermont va faire dans l’efficacité avec seulement 2 entrainements Rugby, plus stratégiques que physiques. « Franchement, cela ne change pas grand-chose », concède Benson Stanley. « Nous sommes au milieu de la saison nous connaissons les systèmes, les combinaisons. Nous n’allons rien inventer. Il suffit simplement de se concentrer sur ce que nous voulons mettre en place. Le plus dur sera de basculer en « mode Rugby » de façon plus rapide dans la semaine » : Un exercice plus mental que physique pour les hommes de Franck Azéma qui partiront demain en milieu de journée dans la ville rose. Pas question de galvauder cette rencontre que les Toulousains ont décidé de délocaliser au Stadium de Toulouse. « C’est un privilège que le Stade Toulousain nous fait en jouant dans ce stade où il devrait y avoir beaucoup de monde, souligne le coach auvergnat. Ce sera important pour nous de monter une belle image du rugby que nous produisons et plus généralement de notre club. »

« Contre Toulouse, il faut réussir le premier plaquage ! »

Oublié le contexte de cette rencontre, Franck Azéma plante le décor d’une équipe toulousaine toujours aussi « solide en conquête et dynamique dans sa manière d’appréhender son rugby ». « Nous nous étions trouvés en difficulté lors du match aller au Michelin, mais nous avions trouvé les solutions pour les surmonter et nous imposer. » Cela passera par une défense sur l’homme irréprochable comme le détaille Benson Stanley. « Les matches face à Toulouse sont toujours très physiques, celui-ci devrait s’inscrire dans ce contexte-là. Comme souvent en déplacement, il faudra être solides en conquête et faire en sorte de gagner la ligne d’avantage. En plus face à Toulouse, il faut être très performants au niveau du premier plaquage car les Haut-Garonnais aiment jouer dans la défense avec des Offloads, nous devrons être très vigilants. » Pour bien préparer les premières semaines de 2017 qui seront très importantes sur les deux tableaux, l’ambition des Auvergnats est de bien terminer 2016 au Stadium en « restant sur la même trame que nous déroulons depuis le début de la saison, poursuit Franck Azéma. Nous devons encore corriger deux ou trois choses et avoir l’ambition de progresser lors des 6 prochains mois. »

Une année 2016 que les Auvergnats termineront ensemble dans le bus du retour « sans boule à facettes et sans sono de malade », rigole le coach des « jaune et bleu » mais peut-être avec « des cotillons et quelques coups à boire… » Pour l’ambiance « c’est la prestation à Toulouse qui donnera le ton », conclue Patricio Fernandez qui devrait occuper le poste d’ouvreur en l’absence de Camille Lopez, en congés cette semaine tout comme Damien Chouly, Scott Spedding, Noa Nakaitaci, ou Aurélien Rougerie.

boxing-day-toulouse.jpg