Bien voyager avant de passer à l’heure européenne…

image description

La fin du Tournoi des 6 Nations sifflée, retour au Top 14 … pour une semaine seulement avant la première rencontre éliminatoire de la saison. Une fenêtre de tir étroite que les hommes de Franck Azéma veulent mettre à profit pour préparer la suite. Entendons par là, le quart de finale face à Northampton mais pas seulement, puisque c’est bien une place dans le haut du classement que les « jaune et bleu » iront défendre face à une équipe parisienne bien classée pour jouer les trouble-fêtes dans le duo de tête…

 

Avant de penser à la Coupe d’Europe qui occupera tous les esprits la semaine prochaine, les Clermontois n’ont qu’à regarder le classement du championnat pour prendre conscience de l’importance de cette rencontre qui les opposera à leur plus dangereux concurrent aux deux premières places directement qualificatives pour les demi-finales du Top 14. « Il est certain que plus nous avançons dans ce championnat, plus les victoires sont importantes », acquiesce Julien Pierre. «  Nous savons que si nous arrivons à faire une performance à Jean-Bouin, nous aurons probablement un pied en demi-finale. » Un objectif avoué depuis plusieurs semaines que les hommes de Franck Azéma sont bien décidés à défendre lors des 6 dernières journées de compétition.  « Un bon match peut nous faciliter les calculs pour la fin de saison », confirme Thierry Lacrampe avant d’aussitôt se méfier d’une équipe parisienne qui « veut retrouver les phases finales et n’a probablement aucune envie de renouveler les mêmes erreurs que par le passé. » Des erreurs qui les privent des dernières semaines de compétition depuis maintenant 6 saisons… Trop long pour ne pas attiser un sentiment de rébellion que nous détaille le coach, Franck Azéma. « Après un très bon début de parcours nuancé par les deux dernières défaites à domicile (face à Oyonnax et Grenoble, lors de la dernière journée), le Stade Français a besoin de se relancer. Ils doivent être à la recherche d’une bonne performance pour repartir gonflés à bloc vers une fin de saison où ils auront des ambitions. »

 

Franck Azéma « Ce sera un bon contexte pour se préparer à ce qui nous attend la semaine suivante ».

 

Battus lors de leurs deux derniers matches à Jean-Bouin, les hommes de Quesada devraient selon Franck Azéma « être animés d’un fort sentiment de rébellion ».  Le stratège clermontois se souvient même avoir été « bousculé l’an dernier sur cette même pelouse parisienne ». « C’est une équipe encore plus complète, plus sûre de son jeu », poursuit Benjamin Kayser qui n’oublie pas de rappeler la victoire en Gironde à ceux qui parlent des défaites à domicile. « Un signe fort » d’une équipe bien lancée pour retrouver les phases finales. « Ils ont un effectif plus complet et plus homogène que les saisons passées, ce qui leur permet de plus facilement gommer les absences. Je ne me fais pas de souci, poursuit le talonneur tricolore : ils sauront se mobiliser et je ne doute pas de leur implication lors de cette rencontre qui sera très engagée. » Un gros match à l’extérieur en perspective, quoi de mieux pour préparer le retour de l’Europe. C’est en tout cas l’avis du coach auvergnat qui se réjouit « du contexte » de cette rencontre « idéal pour se préparer » à ce qui attend ses joueurs la semaine suivante.

Dans la vie d’un sportif, les projets se font à l’échelle d’une semaine et avant d’être la préparation de quoique ce soit, Brock James souligne que « ce match sera avant tout une rencontre importante pour ne pas dire décisive pour la suite du championnat ».

Pas question, donc, de brûler les étapes, les Clermontois comptent bien honorer ce déplacement à Jean-Bouin, avant de ce week-end, changer d’heure et passer à celle de la Coupe d’Europe… 

à lire aussi