Clermont au révélateur du jeu francilien

image description

Après sa large victoire face à Agen en ouverture du championnat, les hommes de Franck Azéma se préparent à un tout autre test face au Racing 92. Forts de leur invincibilité dans leur nouvelle arène couverte et d’un début de saison en coup de fusil sur la pelouse du RCT, les « ciel et blanc » devraient proposer une opposition des plus coriaces aux Auvergnats pour ce qui constitue, déjà, un véritable test pour les « jaune et bleu ».

Déjà impressionnants à Mayol, les joueurs du tandem Labit-Travers ont bien commencé leur saison affichant une rigueur défensive qui semble immuable d’une saison sur l’autre. Dans ce contexte, le déplacement des « jaune et bleu » se présente comme un véritable test. Un révélateur du jeu auvergnat mais aussi de l’état d’esprit d’un groupe qui se déplacera pour la première fois de la saison. « L’an dernier nous n’avons été capables de ramener qu’une seule victoire en déplacement » se souvient le pilier tricolore Rabah Slimani. « Ce n’est pas suffisant et nous devrons faire mieux en montrant d’autres choses. En s’accrochant sur tous les matches et en se battant pour chaque point car tous compteront vu le nombre de prétendants à la qualification ». Peter Betham auteur d’un doublé en seulement dix minutes la semaine dernière avance prudemment. « Nous avons fait un bon match face à Agen, mais là nous savons que tout va être différent. Nous en saurons un peu plus après cette rencontre au Racing. » Benjamin Kayser, le talonneur des « jaune et bleu » développe un peu plus sa pensée. «Le Racing est une valeur référente de notre championnat. Nous avons fait une bonne présaison, de bons matches de préparation et plutôt réussi notre début face à Agen. La plupart des voyants sont au vert » Un constant de confiance que l’expérimenté clermontois contrebalance aussitôt en recommandant la prudence, « Il faut maintenant faire attention à ne pas prendre une claque dans la tronche car toutes les vérités peuvent s’écrouler d’une semaine sur l’autre, et derrière tous ces voyants une seule chose compte : les points que nous sommes capables d’engranger lors de ce début de saison. »

Franck Azéma a, comme tous les observateurs, constaté «  la grosse performance » du Racing sur la pelouse toulonnaise. « Ce n’est pas vraiment une surprise, ils ont su rester sur la lancée de la saison dernière avec beaucoup de constance. Ce match sera un bon test, le moyen de voir où nous en sommes à ce moment de la saison et qu’est ce qui nous manque encore par rapport à cette équipe du Racing ». La disponibilité des internationaux vient densifier encore un peu plus l’effectif qui devra se passer d’Aliverti Raka (blessé entre 4 et 5 semaines en raison d’une entorse de la cheville) et de Samuel Ezeala (choix). « Je suis satisfait de la fraîcheur mentale et physique de l’équipe. Le retour des tricolores va apporter encore un peu d’émulation au sein du groupe. Nous avons quelques certitudes vis-à-vis de la capacité aux joueurs à mettre en place le jeu que nous souhaitons, maintenant tout le monde est bien conscient que tout cela sera remis à plat au Racing qui sera un excellent révélateur. » Et pour se frotter aux « ciel et blanc » le directeur sportif de l’ASM ne se lancera pas dans de grandes expérimentations ou chamboulements …  « L’important, pour nous, est de rester dans la compétition en alignant la meilleure équipe possible, en tenant compte de l’état de forme des joueurs mais aussi en gardant de la cohésion par rapport à ce que nous avons mis en place ces dernières semaines. »

Demain, lors de ce dernier week-end de grands retours pour les vacanciers, les « jaune et bleu » suivront le fil des automobilistes sur l’A71, contrairement à eux, ils n’auront pas de bons souvenirs en tête, juste l’envie et l’appétit de reprendre la route en direction de l’Auvergne avec le sentiment du devoir accompli, 24 heures plus tard…