Clermont retrouve le sourire !

image description

Clermont 65 - Pau 13

On savait les Clermontois bien meilleurs que ce qu’ils avaient produit la semaine dernière face aux Héraultais et on ne fut pas surpris de les voir démarrer en trombe cette rencontre face à des Palois vite dépassés par les intentions et le rythme des locaux. Avec 9 essais au compteur et un bonus offensif assuré en une demi-heure, les hommes de Franck Azéma ont retrouvé le sourire et confortent leur place à la deuxième place du classement.

170318-asm-pau-2.jpg
 

 

Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps doux, pelouse excellente, 16 663 spectateurs

Clermont bat Pau 65-13 (mi-temps : 25-6). Arbitrage de M.Chalon

Pour Clermont : 9 essais de Van der Merwe (17e), Kayser (21e), Chaume (27e), Lee (42e), Strettle (52e et 64e), Jarvis (61e), Abendanon (70e), Spedding (74e),  2 pénalités (7e et 15e) et 7  transformations de Parra (18e et 28e) et Radosavljevic (53e, 61e, 65e, 71e et 75e).

Pour Pau : 1 essai de Butler (56e), 2  pénalités (32e et 40e) et une transformation de Taylor

Cartons jaunes : Votu (34e, plaquage dangereux), Iturria (40e, fautes répétées), Yato (57e, plaquage dangereux), Vatubua (65e, plaquage dangereux).

170318-asm-pau-3.jpg
 

 

Les avants dominent sans partage…

Oubliés les Auvergnats apathiques de la semaine dernière, c’est avec une énorme envie que les hommes de Franck Azéma sont entrés sur leur pelouse et ont régné sur tous les points d’affrontement d’une entame de jeu entièrement à leur faveur. Dans le sillage d’avants qui avaient retrouvé tout leur tranchant, les « jaune et bleu » marquent leur territoire par les coups de butoir de Peceli Yato ou Flip Van Der Merwe qui sont les premiers à se mettre en action. Deux pénalités assurées par Morgan Parra signent la domination de ses hommes et débloquent le tableau d’affichage. Davit Zirakashvili, lui aussi très actif, prend le premier intervalle de la rencontre et met toute son équipe sur le bon chemin. Le demi de mêlée clermontois accélère encore le jeu et, après plusieurs pick and go, envoie Flip Van Der Merwe conclure tout en puissance. Pau prend l’eau, incapable de suivre les offensives clermontoises qui virevoltent de mains en mains. Après avoir balayé le terrain dans un sens, puis dans l’autre, David Strettle joue les équilibristes pour tenir le ballon dans le terrain et permettre à Benjamin Kayser, auteur d’une très belle rencontre, de franchir la ligne d’en-but. La Section encaisse un point par minute dans une entame de feu et cela n’est pas fini puisque les hommes de Franck Azéma continuent d’être intenables. Les avants sont en avance sur tous les points d’impact et continuent de marquer au fer rouge leurs adversaires à l’image de Raphael Chaume qui passe sur son homologue, signant ainsi le troisième essai de son équipe à la 27e. Une pénalité de Taylor adoucira la note d’une première période jouée sur un rythme d’enfer par des Auvergnats en quête de rachat.

170318-asm-pau-5.jpg
 

 

3 essais en première main pour la ligne d’attaque montferrandaise

Morgan Parra ménagé après une charge dans le dos, laisse sa place à Ludovic Radosavljevic qui va prendre le relais de son capitaine avec brio en conservant le rythme de la première période et en jouant parfaitement son rôle de buteur (100% au pied ce soir). C’est lui qui anime la première action du second acte après une belle charge du toujours précieux Aurélien Rougerie. La différence est faite et, après deux longues passes, Fritz Lee inscrit, en position d’ailier, un essai de plus. La démonstration stratégique des attaquants clermontois débutent sur une mêlée où les courses rentrantes des « jaune et bleu » perturbent la défense paloise qui ne peut que constater le deux contre un joué à la perfection par Nick Abendanon pour son compatriote David Strettle. A l’heure de jeu, Aaron Jarvis inscrit en puissance son premier essai sous les couleurs montferrandaises avant que le récital des attaquants ne se poursuivent par le doublé de Strettle, là encore en première main après une croisée de Stanley. Le tableau d’affichage frise la cinquantaine (49-13 après une nouvelle transformation réussie par Rado). Même si le vaillant Butler réduit la marque par un essai en puissance sur l’une des rares incursions béarnaises, le match est plié depuis bien longtemps et le bonus offensif déjà dans l’escarcelle des hommes de Franck Azéma qui ne sont pas encore rassasiés et continuent de produire… ou plutôt de réciter leurs gammes puisque sur un nouveau lancement de jeu, Spedding, passé à l’ouverture, décale Nick Abendanon qui n’a plus qu’à aplatir. L’arrière tricolore, utilisé ce soir avec justesse à l’ouverture après la sortie de Brett, profite de son retour en club pour inscrire le dernier essai du match après une nouvelle grosse séquence des avants auvergnats et une belle passe de John Ulugia.

Très vite dans le bain, les « Jaune et Bleu » ont rapidement pris la mesure de l’adversité paloise avant de réciter leur jeu léché et séduisant. Avec 9 essais inscrits et une domination sans partage dans tous les compartiments, Clermont peut sereinement continuer de regarder devant. Dès dimanche soir, Franck Azéma et ses hommes retrouveront les Tricolores pour un stage en Espagne avant d’aller à Lille, se frotter au Racing, une semaine avant le quart de finale de Champions Cup face à Toulon au Michelin.

170318-asm-pau-4.jpg
 

 

Pour l’ASM Clermont Auvergne
1.Chaume, 2.Kayser, 3.Zirakashvili, 4. Iturria, 5.Van Der Merwe, 6.Yato, 7. Lapandry, 8. Lee, 9. Parra (cap), 10. Brett, 11.Planté, 12.Stanley, 13.Rougerie, 14.Strettle, 15. Abendanon.
Remplaçants : 16.Ulugia, 17.Falgoux, 18.Timani, 19.Cancoriet, 20.Radosavljevic, 21.Penaud, 22.Spedding, 23.Jarvis.

Pour la Section Paloise
1.Mackintosh, 2.Bianchin, 3.King, 4.Cramond, 5.Ramsay, 6.Butler, 7.Gunther, 8.Coughlan (cap), 9.Tomas, 10.Taylor, 11.Votu, 12.Vatubua, 13.Fumat, 14.Daubagna, 15.Malié

Remplaçants : 16.Lespiaucq, 17.Moise, 18.Tutaia, 19.Armitage, 20.Mowen, 21.Fajardo, 22.Dupouy, 23.Hamadache.