Contrer la densité pour produire !

image description

Face à une équipe montpelliéraine qui a pris l’habitude de venir poser de sérieux problèmes aux Auvergnats sur leurs terres, les hommes de Franck Azéma se préparent à une très solide confrontation, dimanche à 17 heures au Michelin. Pour pouvoir développer leur jeu, ils devront contenir la densité physique héraultaise…

« Ils doivent nous rendre une dizaine de kg à tous les postes. Il va falloir se baisser », sourit le gaucher clermontois, Raphaël Chaume. Une façon imagée de comparer le pack clermontois, probablement le plus mobile du championnat, et le bloc héraultais qu’ils affronteront dimanche en épilogue de cette 20ème journée de championnat. « Nous savons où nous allons et l’enjeu de cette rencontre. Face à un concurrent direct et devant notre public, il faut que nous soyons capables de les prendre sur leurs points forts en les faisant reculer au niveau de la zone d’affrontement. Pour cela, il faudra être plus agressifs et sûrs sur nos fondamentaux. Les Lyonnais ont mis les bons ingrédients, la semaine dernière, il faudra probablement s’inspirer de cela », poursuit le gaucher auvergnat.  « Bien sûr que nous devons nous méfier de cette équipe de Montpellier qui annonce depuis le début de la semaine qu’elle doit s’imposer chez un gros pour valider sa qualification », poursuit Franck Azéma. « Cela fait deux saisons qu’ils viennent faire un coup ici, ils auront des ambitions c’est une évidence. Ils ont beaucoup de qualités dans leur équipe avec probablement le paquet d’avants le plus dense du championnat et un jeu qui s’articule autour de l’affrontement direct. Ils ont de très bons joueurs dans les duels en un contre un, mais je pense qu’ils sont aussi capables de mettre plus d’alternance et je ne serais pas étonné de les voir essayer de nous surprendre dimanche. C’est pourquoi nous devons être très vigilants et attentifs au rugby qu’ils peuvent proposer. »

Le luxe des rotations nous le devons à notre position au classement !

Quelques rotations devraient intervenir lors de cette rencontre et permettre certains retours à commencer par celui de Morgan Parra. « Les rotations représentent un véritable luxe, mais c’est quelque chose que nous avons gagné en début de saison en grattant des points ici ou là et en s’installant en haut du classement. C’est plus facile de tourner quand tu es en haut du tableau. Aujourd’hui, nous devons défendre cette position face à une équipe héraultaise qui aura l’ambition de venir se mêlée à la lutte pour les deux premières places ». Rémy Grosso privé de match face à Castres devrait également faire son retour et se doute de la mobilisation héraultaise. «  Quand tu perds un match de la manière dont ils l’ont perdu à Lyon, il est facile de se motiver pour la semaine suivante en se disant que tu dois montrer une autre visage et te remobiliser. » Ainsi il pense que les Héraultais se recentreront sur ce qu’ils maîtrisent le mieux et qui fait leur force : le jeu d’avants. « Cette équipe a de grosses qualités au niveau de la conquête ou sur ballons portés. Ce sont deux secteurs qui fonctionnent très bien, ils auraient tort de s’en priver. »

 Comme la note artistique n’est pas encore instaurée dans le championnat de France, les deux équipes devraient ainsi s’en tenir à l’efficacité en capitalisant sur ce qui fait grossir le tableau d’affichage. Montpellier promet de s’appuyer sur son paquet d’avants et son réalisme, Clermont devra avant tout les contrer au niveau de l’engagement et l’agressivité pour espérer se détacher probablement en utilisant, avec plus d’alternance, la densité et la fluidité…

billetterie-montpellier.jpg

Il reste encore des places dans toutes les catégories (à partir de 14 euros) pour assister à la rencontre face à Montpellier. Réservez dès maintenant !