« Ils veulent faire le doublé, nous on veut être champions ! »

image description

A quelques jours de ce choc entre les deux équipes les plus régulières de la compétition, les hommes de Franck Azéma avancent sereins et préparent avec la plus grande application la troisième finale de leur histoire. Face à une équipe anglaise qui n’a plus perdu depuis deux saisons, les « jaune et bleu » veulent s’appuyer sur leur jeu et la confiance bâtie depuis le début de la campagne européenne. Extraits de la conférence de Presse…

Camille Lopez : « Nous travaillons sur cette équipe des Saracens depuis plusieurs semaines. Nous voulons tout mettre en place pour être sereins samedi au coup d’envoi de cette finale. Nous allons affronter une grande équipe, les tenants du titre. Nous connaissons le jeu qu’ils pratiquent basé sur l’occupation, l’usure et une défense très agressive. Pour exister, face aux Saracens, il faut avant tout rivaliser au niveau du défi physique en contrant leurs gros porteurs de balle qui ont un rôle stratégique très important dans leur système. Dans une finale, il n’y a pas 36 000 occasions, mais celles que nous aurons, il faudra les mettre au fond. Nous avons confiance dans le jeu que nous pratiquons depuis le début de la saison et il faudra s’appuyer là-dessus pour bien aborder cette rencontre. Nous nous sommes donnés le droit d’essayer de gagner ce titre, allons-y ! »

Nick Abendanon : « Nous devons avoir confiance en notre équipe et dans le jeu que nous sommes capables de produire. Nous sommes capables de battre cette équipe des Saracens. Même s’ils sont champions d’Europe en titre et que nous serons « outsiders » lors de cette finale, il faut arriver à se servir de cela pour le tourner à notre avantage en mettant un maximum de pression sur les Saracens.  Nous avons la chance d’avoir David (Strettle) avec nous. Il connait très bien cette équipe avec qui il a joué 5 saisons et il va tout au long de la semaine nous donner de précieuses informations. C’est vrai que les Saracens ne sont pas très populaires en Angleterre, mais c’est parce qu’ils gagnent tout le temps et que les autres aimeraient bien avoir aussi une part du gâteau ! Nous avons vraiment hâte de disputer cette finale, j’ai confiance en cette équipe qui se présente avec beaucoup plus de maturité et d’intelligence qu’en 2015. »

Morgan Parra : «  Nous allons affronter la meilleure équipe d’Europe. Ils sont propres dans tout ce qu’ils font. Ils sont probablement moins spectaculaires que d’autres, mais leur efficacité est redoutable que ce soit en conquête ou en défense.  Face à des équipes comme  celle-là, il faut trouver le bon niveau d’exposition, jouer pour les déstabiliser mais ne pas surjouer et s’exposer. La gestion sera très importante. Cela dit, nous sommes au meilleur moment de la saison. Depuis le mois d’octobre, nous jouons cette Champions Cup pour aller chercher un titre. Nous savons comme cela est compliqué et nous sommes conscients que le plus dur est devant nous, mais il faut parvenir à dépasser cela pour se lâcher et croire en ce que nous faisons depuis le début. Nous nous sommes complètement remis en questions au début de notre campagne européenne, cela a payé maintenant il faut parvenir à concrétiser. Nous savons que cela sera très dur, les Saracens ne sont pas champions d’Europe pour rien. L’équation est simple : Ils veulent réaliser le doublé, nous voulons être champions ! »

170508-camille.jpg