Les « jaune et Bleu » ramènent le bouclier en Auvergne !

image description

Une entame de feu, une défense de fer et un 100% au pied de Morgan Parra voilà tout ce qu’il a fallu pour que les hommes de Franck Azéma ramènent en Auvergne le deuxième bouclier de Brennus de leur Histoire.

 

Saint-Denis (Stade de France) temps doux, pelouse parfaite, environ 78 000 spectateurs.  Clermont bat Toulon 22-16 (mi-temps : 16-10) Arbitrage de M.Poite

Clermont : 1 essai de Raka (10e), 5 pénalités (6e, 21e, 40e, 47e et 74e) et 1 transformation de Morgan Parra.

Toulon : un essai de Tuisova (37e), 3 pénalités  (32e et 44e) de Belleau et Trinh-Duc (72e) et un transformation de Belleau.

victoire-3.jpg
 

Entame de feu pour les Auvergnats !

Les hommes de Franck Azéma démarrent pied au plancher cette finale de Top 14 et s’installent dès les premières minutes dans le camp varois. Dans le rythme, avec un engagement farouche et de la justesse dans ses mouvements, les Clermontois imposent une terrible pression au RCT qui subit cette entame de match. Morgan Parra prend le tableau d’affichage par une pénalité dès la 4ème minute après une première poussée de la mêlée « jaune et bleu ». C’est au tour de Clermont de défendre. Montée inversée, et pressing tout terrain Toulon avance mais finit par se faire contrer par la défense montferrandaise. Nick Abendanon arrache un ballon dangeureux et donne à Damian Penaud qui s’amuse de la défense toulonanise sur 40 mètres avant de donner à Raka qui en vitesse dépose les derniers défenseurs avant d’aller aplatir sous les poteaux. Après la transformation de Morgan Parra, l’ ASM mène 10-0 après 10 minutes. Toulon tente bien de réagir mais la défense des hommes de Franck Azéma fait bloc. Timani, impressionnant de densité repousse les charges adverses avant de devoir quitter les siens prématurément. Damien Chouly et Arthur Iturria prennent le relais en chassant très haut les attaquants varois perturbés par la vitesse des montées défensives. Morgan Parra rajoute 3 points après un ballon gratté au sol par les « jaune et bleu ». Seule une pénalité de Belleau tient les Toulonnais dans le match (13-3 à la demi-heure). Sur un mauvais reflexe, Clermont se retrouve réduit à 14 et va, à son tour, souffrir. Toulon en profite pour s’installer dans les 22 mètres auvergnats et mettre en place son jeu. Nonu, met le danger en faisant les largeurs et après un point de fixation c’est Tuisova le long de la ligne de touche qui aplatit le premier essai du RCT. Toulon revient à 3 points avant que Morgan Parra rajoute une nouvelle pénalité gagnée par la mêlée auvergnate bien épaulée par Rémi Lamerat venu pousser en troisième ligne. A la pause les « jaune et bleu » mènent 16-10.

 

La défense clermontoise héroïque !

Après une première période de domination, Clermont a du mal à tenir le ballon lors du second acte débuté tambour battant par les Varois. Dès la reprise Clermont perd son deuxième seconde ligne et devra tenir face à la furia varoise qui devient de plus en plus impressionnante. Belleau rajoute 3 points dès la 44e mais va rater 2 pénalités importantes pendant qu’en face Morgan Parra réussit la sienne après un rush de Raka (48e). Les Auvergnats ne font plus que défendre mais Toulon frappe dans un mur que rien n’ébranle. Les minutes défilent pendant que Cancoriet, Kayser, Chouly et consorts multiplient les plaquages. Le RCT jour sa carte à fond mais Clermont tient bon et même si les Varois revient dans les dernières minutes grâce à une pénalité de Trinh-Duc (72e), Morgan Parra se jette dans un ruck et arrache un ballon brulant face à un pack toulonnais déchainé . Le demi de mêlée auvergnat obtient la pénalité de la gagne et la transforme (22-16 à la 75e). Il ne reste plus que 5 minutes à Tenir, 5 longues minutes que les « jaune et bleu » vont passer sur dans leurs 22 mètres sous le feu toulonnais. La pression est énorme mais Clermont résiste et explose de joie au moment où Monsieur Poite siffle la fin de la rencontre après un dernier ballon porté bien stoppé par les « jaune et bleu ».

 

Au terme d’une saison exceptionnelle dans le fond et dans la forme les hommes de Franck Azéma ramènent en auvergne un deuxième titre de champions de France tellement mérité. Le Brennus retourne place de Jaude où il sera présenté à la foule demain en milieu d’après-midi.

victoire-2.jpg
 

Pour Clermont : 1.Chaume, 2.Kayser, 3.Zirakashvili, 4.Iturria, 5.Timani, 6.Chouly (cap), 7.Cancoriet, 8.Lee, 9.Parra, 10.Lopez, 11.Raka, 12.Lamerat, 13.Penaud, 14.Strettle, 15.Abnedanon.
 

Remplaçants : 16.Ulugia, 17.Falgoux, 18.Jedrasiak, 19.Yato, 20.Radosavljevic, 21.Fernandez, 22.Rougerie, 23.Jarvis.

 

Pour le RC Toulon : 1.Delboulbes, 2.Guirado, 3.Van Der Merwe, 4.Kruger, 5.Taofifenua, 6.Smith, 7.Gill, 8.Vermeulen (cap), 9.Tillous Bordes, 10.Belleau, 11.Mitchell, 12.Nonu, 13.Bastareaud, 14.Tuisova, 15.O Connor.

Remplaçants : 16.Etrillard, 17.Chiocci, 18.Gorgodze, 19.Fernandez-Lobbe, 20.Trinh Duc, 21.Giteau, 22.Escande, 23.Chilachava.