Noyés dans les déferlantes rochelaises

image description

La Rochelle 51 – Clermont 20

Dépassé dans tous les secteurs de jeu et dans l’envie, Clermont a attendu l’heure de jeu pour exister sur la pelouse rochelaise. Au terme d’un naufrage collectif et sous les déferlantes des Maritimes, les Auvergnats accusaient un retard de 37 points à la pause et un très lourd passif défensif de 6 essais encaissés. Un match à vite oublier, pour les hommes de Franck Azéma qui recevront leurs voisins brivistes la semaine prochaine.

170906-la-rochelle-2.jpg
 

La Rochelle (stade Marcel-Deflandre) temps humide, pelouse bonne, environ 16 000 spectateurs.  La Rochelle bat Clermont 51-20 (mi-temps : 43-6) Arbitrage de M.Poite

Clermont : 2 essais de Lee (57e) et Betham (66e), 2 pénalités (8eet 12e)  de Lopez et 2 transformations de Laidlaw et Fernandez.

La Rochelle : 7 essais de Lacroix (1ère 15e et 41e), Vito (24e et 37e), pénalité (33e) et Balès (40e), 2 pénalités  (15e et 60e) de Lamb  et 5 transformations

Carton jaune : Chaume (31e, anti-jeu), Grosso (33e, en-avant volontaire), Sazy (74e anti-jeu)

170906-la-rochelle-4.jpg
 

6 essais encaissés en 40 minutes

Il y a des jours où rien ne va… Celui-ci en fut un bel exemple et il ne fallut pas attendre longtemps pour s’en apercevoir. Dès le coup d’envoi, les Rochelais trouvaient des espaces dans une défense clermontoise déjà bien tendre. Quelques passes après contact et un mano à mano entre Botia et Lacroix permettaient à l’ailier rochelais de filer derrière la ligne clermontoise avant la première minute et cela sans que Clermont n’ait touché le cuir. 2 pénalités de Camille Lopez allaient occuper le tableau d’affichage, et cacher quelques minutes, les lacunes d’une équipe auvergnate qui allait se prendre les pieds dans le tapis et subir le jeu rochelais. En rendant un ballon en bout de ligne, les « jaune et bleu » se tirent une première balle dans le pied. Sinzelle, intenable, amorce la relance et trouve Lacroix face à une défense désorganisée. Les appuis et la vitesse de ce dernier font la différence et permettent aux Rochelais de prendre la tête. Il n’y a plus qu’une équipe sur le terrain. La Rochelle et ses gros porteurs de balle (Botia, Vito ou Atonio) font de gros dégâts sur la ligne d’affrontement. Clermont ne fait plus que défendre et recule à l’image de ce ballon porté, couvé et aplati par Vito à la 24e minute.  Dans un stade Marcel-Deflandre déchaîné, les Maritimes sont survoltés et continuent de trouer la défense clermontoise qui a beaucoup de mal à empêcher les locaux de jouer après contact. Le milieu du terrain explose une nouvelle fois dans le sillage d’une paire de centres Aguillon – Jordaan en pleine réussite. Le all-black Vito assure la continuité et s’offre un beau doublé. La coupe est déjà pleine pour les hommes de Franck Azéma qui concèdent pourtant une première exclusion temporaire avant d’en subir une seconde pour un en-avant volontaire. Double peine, l’ASM jouera à 13 contre 15 et encaisse une essai de pénalité (le 5ème de la journée). Le calvaire de cette première période n’est pas fini puisque après la sirène Bales, se fait la malle au ras d’un ruck et remporte son un contre un pour le sixième essai des siens au moment de rentrer aux vestiaires.

170906-la-rochelle-3.jpg

20 minutes qui ne masquent rien…

Après une mi-temps bien compliquée, on s’attend à un réveil des Auvergnats. Mais c’est tout l’inverse qui va se produire puisque le scénario de la première mi-temps se répète. A peine engagé, le ballon vole de mains en mains côté rochelais et après un petit coup de pied dans le dos de la défense auvergnate, Lacroix surgit pour aplatir son troisième essai du jour. Un nouveau coup de bambou sur les têtes « jaune et bleu » et un score qui n’en finit plus d’enfler. Imprécis en conquête ou dans le jeu, à l’image de cette penal-touche perdue ou de ces passes qui ne trouvent personne, les Clermontois continuent de bafouiller leur rugby. Le turnover rapide de Franck Azéma apportera toutefois quelques solutions à l’image de Giorgadze qui parvient à colmater quelques brèches et aux entrées de Kayser et Zirakashvili qui rassurent la conquête. La Rochelle tient son affaire et gère tranquillement cette seconde période grâce à une avance colossale de 42 points. 2 courses tranchantes de Lee (57e) et Betham (66e) permettront aux « jaune et bleu » de remporter la seconde période. Pas de quoi mettre en péril la nette domination rochelaise ou l’impression de naufrage du collectif auvergnat de la première heure. Au terme d’un match à sens unique et une série de Ola méritée, Monsieur Poite renvoie les Auvergnats au vestiaire sur un cinglant 51 à 20.

Il n’y aura probablement pas grand-chose à retenir de cette rencontre où les hommes de Franck Azéma ont été dépassés par l’enthousiasme et l’envie des Rochelais. Fébriles et trop fragiles défensivement, il aura fallu attendre l’heure de jeu pour voir les Auvergnats relever la tête. Clermont devra montrer un tout autre visage et retrouver de la constance lors des deux prochaines réceptions au Michelin pour se lancer dans cette saison.

170906-la-rochelle-5.jpg
 

Pour Clermont : 1.Chaume, 2.Ulugia, 3.Slimani, 4.Jedrasiak, 5.Timani, 6.Lapandry, 7.Cancoriet, 8.Lee, 9.Laidlaw, 10.Lopez, 11.Grosso, 12.Penaud, 13.Rougerie (cap), 14.Strettle, 15.Spedding.
 

Remplaçants : 16.Kayser, 17.Falgoux, 18.Barjaud, 19.Giorgadze, 20.Cassang, 21.Fernandez, 22.Betham, 23.Zirakashvili.

 

Pour  la Rochelle : 1.Corbel, 2.Forbes, 3.Atonio, 4.Eaton (cap), 5.Qovu, 6.Kieft, 7.Botia, 8.Vito, 9.Bales, 10.Lamb, 11.Roudil, 12.Aguillon, 13.Jordaan, 14.Lacroix, 15.Sinzelle.

Remplaçants: 16.Bourgarit, 17.Priso, 18.Demotte, 19.Sazy, 20.Goillot, 21.Barry, 22.Murimurivalu, 23.Boughanmi