Présentation de l’Atlantique Stade Rochelais en chiffres

image description

Retrouvez en quelques chiffres la présentation du Stade Rochelais que les Clermontois affronteront samedi lors de la dernière journée de Top 14. Vous y apprendrez que les Rochelais ne se sont jamais imposés de leur histoire en Auvergne mais aussi qu’ils sont les meilleurs en déplacement cette saison puisqu’ils ont pris des points partout sauf à Bordeaux et déjà remporté 7 victoires. Leur touche est aussi une référence cette saison dans le Top 14…

 

Jamais dans leur histoire les Rochelais se sont imposés en Auvergne. Depuis 1956 et en 14 matches joués, les Maritimes n’ont jamais gagné au stade Marcel-Michelin. Lors de leur dernière venue, en juin dernier (également pour la dernière journée de la saison régulière), les Rochelais ont concédé une lourde défaite 57-8 avec 9 essais encaissés.

 6 joueurs Rochelais retenus avec le groupe France lors du prochain stage (du 7 au 10 mai) ! La semaine prochaine, pendant que l’ASM Clermont Auvergne préparera sa finale de Champions Cup face aux Saracens, Guy Novès réunira une liste élargie de joueurs susceptibles de partir en tournée en Afrique du Sud à la fin du Championnat. Dans cette liste (sans Auvergnat), figurent 6 Rochelais : les habituels Uini Atonio (pilier) et Kevin Gourdon (3ème ligne), les derniers appelés du Tournoi : Mohamed Boughanmi (pilier) et Gabriel Lacroix (ailier) ainsi que les petits nouveaux Pierre Aguillon (centre) et Vincent Rattez (ailier).

7 victoires à l’extérieur cette saison pour les Rochelais qui sont les plus performants loin de leur stade cette saison  (ils sont aussi les seuls invaincus du championnat à domicile !). Après deux succès consécutifs à l’extérieur en ouverture du championnat à Grenoble et Castres, les Maritimes se sont imposés à Bayonne, Toulon, Toulouse, au Racing et à Pau. Mieux, ils ont pris des points sur toutes les pelouses du Top 14 exceptée celle de Bordeaux où ils ont encaissé leur plus lourde défaite (26-0).

10 essais pour Gabriel Lacroix ! Le jeune ailier formé à Toulouse est la révélation de la saison rochelaise. Rapide et vif, ses appuis ont fait des ravages avec notamment un quadruplé  (le seul de la saison) en 12 minutes cette saison face à Bayonne. Il sera à surveiller comme le lait sur le feu lors de ces phases finales.

21 points et 3 essais encaissés lors des 15 dernières minutes de leur match face à Montpellier, dimanche dernier… un vent glacial a parcouru Marcel-Deflandre, dimanche dernier dans les derniers instants de la rencontre lorsque Nadolo s’est jeté sur un ballon prolongé au pied dans l’en-but rochelais après que son équipe ait marqué 3 essais en un quart d’heure… Heureusement pour les hommes de Patrice Collazo, l’ailier fidjien n’a pas pu appliquer une pression de haut en bas sur le ballon de la gagne et Monsieur Poite a, logiquement, refusé ce dernier essai. Plus de peur que de mal pour les Maritimes !

22 offloads, 7 ballons volés à l’alignement adverse et 266 ballons joués par Victor Vito, la plaque tournante du jeu rochelais. Positionné la plupart du temps au centre de la troisième ligne rochelaise, l’ancien all-black est un formidable trieur de ballons pour son équipe. Présent dans tous les domaines du jeu, il sera un des hommes forts de la Rochelle en cette fin de saison où son expérience sera capitale.

29 ballons perdus sur maul (ballons portés) les Rochelais sont les moins performants du championnat dans ce domaine.  Adeptes des ballons portés près des lignes où leurs joueurs puissants peuvent  s’exprimer, les joueurs de l’ASR pêchent parfois par gourmandise en laissant filer quelques munitions…

32 ballons gagnés en touche depuis le début de la saison. Le contre rochelais est ainsi le plus performant du TOP 14 devant celui de Clermont (31) de quoi s’attendre à un duel aérien des plus indécis. Face aux Montpelliérains, pourtant très bien organisés dans le domaine de la conquête, la Rochelle a subtilisé 4 ballons à la touche adverse dont un qui a directement conduit à un essai de l’ASR.

64 ballons captés en touche par Jason Eaton. L’ancien All-Black est la meilleure rampe de lancement des Rochelais et aussi l’une des plus sûres du Top 14 (deuxième sauteur derrière Julien Puricelli, LOU Rugby).

199 points inscrits par Brock James depuis le début de la saison avec les Maritimes.  Longtemps meilleur marqueur des « jaune et bleu », le buteur australien a gardé ses bonnes habitudes au bord de l’Atlantique où il est le meilleur réalisateur de sa formation devant son compatriote Zac Holmes (131 points).

468 points encaissés par les Rochelais !  C’est ainsi la meilleure défense du championnat devant Castres et Toulon. A l’extérieur les Rochelais sont aussi les plus solides puisqu’ils n’ont encaissés que 250 points (meilleure défense à l’extérieur) soit une moyenne de 21 points.