Adversaires

Présentation de l’USAP en chiffres

image description

Avant de recevoir les Catalans de l’USAP, retour sur les chiffres marquants de leur saison. Lors de cette présentation vous apprendrez que les Perpignanais n’ont gagné qu’une seule fois au Michelin lors des 40 dernières années, qu’ils possèdent la défense la moins efficace du Top 14 ou encore que leur meilleur plaqueur n’est autre que leur …pilier gauche. En chiffres.

 

1 victoire et 2 bonus défensifs ! En plus de s’être imposés, 10 à 28 sur la pelouse de Montpellier lors de la 16ème journée, ils ont également ramené en Catalogne 2 bonus défensifs : d’Agen (25-23 lors de la 2ème journée) et de Pau (12-9 lors de la 7ème journée). C’est mieux que Grenoble (4pts) et Toulon (5 pts).

 

1 victoire en 40 ans ! Les Catalans ne se sont imposés qu’une seule fois lors des 40 dernières années au Michelin. C’était en 2006 victoire 15 à 20 grâce à deux essais de Durand et Marty. Dans son histoire, l’USAP ne s’est imposée qu’à 3 reprises en Auvergne en championnat : en 2006, donc, mais aussi en 1978 et en 1935.

 

2 victoires seulement depuis le début de la saison.  Après 23 journées les Catalans n’ont remporté que 2 rencontres (à l’extérieur sur la pelouse de Montpellier et à domicile face à Grenoble). Ils réalisent ainsi la plus faible saison comptable depuis la création du Top 14. A titre comparatif, les Brivistes sont descendus, la saison dernière, en totalisant 36 points, Bayonne la saison précédente avec 30 points.

 

4 essais pour Jean-Bernard Pujol ! L’ailier de l’USAP est ainsi le meilleur marqueur de son équipe avec 4 essais inscrits cette saison. Il est aussi l’attaquant le plus dangereux avec 12 franchissements cette saison, en seulement 11 matches et 725 minutes de jeu.

 

5 anciens Catalans dans les rangs clermontois ! En plus de Franck Azéma et Bernard Goutta, à la tête des « sang et or » avec Jacques Brunel lors du dernier titre de l’USAP (en 2009 face à l’ASM), Damien Chouly a également porté les couleurs perpignanaises (de 2007 à 2012) tout comme Sébastien Vahaamahina et Camille Lopez. 
 

13 ballons gagnés sur introduction adverse. La mêlée de l’USAP est l’une des moins conquérantes du TOP 14 (13ème du championnat). Seuls les Toulonnais ont un total inférieur (12), très loin derrière les Clermontois, les plus performants dans ce domaine avec déjà 32 ballons récupérés aux mêlées adverses. 

 

14% de plaquages manqués pour l’USAP. Les Catalans sont ainsi les moins sûrs du championnat avec le plus faible taux de réussite dans ce domaine et un total de 489 plaquages manqués depuis le début de la saison soit une moyenne de 21/match. Paddy Jackson, l’irlandais a, par exemple, raté 34 plaquages cette saison pour un taux de réussite de 69% !

 

16 points ! C’est l’écart entre l’USAP et Grenoble 13ème du championnat avec 28 points. Avec 3 journées encore à jouer et 15 points maximum à distribuer, les hommes de Christian Lanta sont mathématiquement relégués en ProD2 depuis la dernière journée de championnat. Comme Oyonnax la saison dernière, les Catalans ne sont pas arrivés à se maintenir après avoir retrouvé l’Elite.

 

49 touches gagnées et 8 volées par le seconde ligne Tristan Labouteley. Voilà le maillon fort de l’alignement catalan. Le jeune seconde ligne longiligne de l’USAP passé par toutes les sélections chez les jeunes) est la bas de lancement privilégiée des Catalans. Il est ainsi le plus gros pourvoyeur de ballons de son équipe et aussi le plus performant au niveau du contre.

 

127 points encaissés lors des 3 derniers matches ! Si les Perpignanais étaient parvenus à contrôler les attaquants adverses depuis le début de l’année 2019, les dernières semaines furent plus difficiles. En effet, ils ont encaissé 127 point lors des 3 derniers matches (soit une moyenne de 43 points /match). Leur défense est la plus faible du championnat avec une moyenne de 30 points encaissés par rencontre (31,5 à l’extérieur).

 

165 plaquages réalisés par le pilier Enzo Forletta. C’est assez rare pour être signalé. C’est un pilier qui totalise le plus de plaquages à l’USAP. La raison tient également dans l’utilisation puisque le gaucher est l’un des Catalans les plus utilisés cette saison (20 matches et 1277 minutes de jeu). Il est aussi le joueur le plus pénalisé de son équipe avec 26 fautes sifflées contre lui, ce qui le place sur la deuxième marche des joueurs les plus pénalisés du championnat derrière le gaucher du CO, Antoine Tichit.

Il reste encore quelques places pour assisiter à la rencontre face à l'USAP dont le coup d'envoi sera donné, samedi à 18 heures sur la pelouse du MIchelin. Réservez dès maintenant vos places pour l'avant-dernier match de la saison à domicile des phases régulières.