Présentation du Stade Français en chiffres…

image description

Retrouvez en quelques chiffres, la présentation du Stade Français que les Clermontois affronteront samedi soir à 20h45 sur la pelouse du Michelin. Vous y apprendrez que les parisiens n’ont jamais gagné, en Auvergne ; de toute leur histoire du championnat, mais aussi que leur ligne de trois-quarts reste performante avec 9 des 10 derniers essais inscrits. En chiffres…

Jamais dans son histoire le Stade Français ne s’est imposé, en Championnat, sur la pelouse du Michelin. Depuis la première confrontation en 1934, aucune équipe parisienne n’est repartie du Michelin victorieuse. Le meilleur résultat date de l’année 2009 avec un match-nul 19-19. Depuis le score moyen est de 34 à 11 en faveur de l’ASM.

1 victoire à l’extérieur cette saison ! Les Parisiens qui avaient eu beaucoup de mal à s’exporter la saison dernière ne ramenant leur première (et seule) victoire de la saison qu’à la 23 journée de Top 14 (sur la pelouse de Bayonne : victoire 16-32), ont aussitôt rattrapé leur faux pas face à la Rochelle en allant s’imposer à Pau lors de la 6ème journée de Championnat.

2 défaites consécutives en Challenge Cup ! Les Parisiens sont déjà presque éliminés de leur poule européenne. Après s’être tirés une balle dans le pied en allant perdre sur la pelouse sibérienne du Krasny Yar (34-29), les joueurs de la capitale ont été balayés par les London Irish sur leur pelouse (7-44) le tout avant la double confrontation face à Edimbourg leader de la poule avec 10 points pris sur 10 possibles.

4 essais inscrits par Waisea Vuidravuwalu depuis le début de la saison. Le meilleur marqueur parisien de la saison dernière (17 essais marqués toutes compétitions confondues) repart sur de très bonnes bases lors de ce nouvel exercice.  

9 des 10 derniers essais inscrits en championnat par les Parisiens le sont par leurs trois-quarts. Seul le troisième ligne Secou Macalou (lors de la victoire à Pau) est venu s’interposer au milieu des arrières parisiens dans le compte des marqueurs d’essais du Stade Français.

14 départs à l’intersaison pour le Stade Français ! Entre la rumeur de fusion et la reprise du club par un nouveau président, l’effectif parisien s’est morcelé lors de cette intersaison. Ainsi, en plus des retraites des cadres Pascal Papé et Julien Dupuy, des leaders de jeu comme Rabah Slimani, Raphael Lakafia, Will Genia, Geoffrey Doumayrou, Jérémy Sinzelle ou Hugo Bonneval ont quitté le vestiaire du Stade Français qui a du se reconstruire avec un nouveau staff sportif puisque Gonzolo Quesada a, lui aussi, quitté le club de la capitale.

22 plaquages tentés (100% de réussite) pour le seconde ligne parisien, Paul Gabrillagues dimanche dernier face aux London Irish ! Parmi les rares satisfactions du dernier match de Coupe d’Europe, l’efficacité défensive du seconde ligne parisien qui n’a rien laissé passer en défense.

23 ballons perdus par les Parisiens, dimanche dernier, face aux Anglais des London Irish ! La conquête du Stade Français eut aussi quelques difficultés avec 2 ballons perdus en touche et un supplémentaire en mêlée. Beaucoup trop de munitions rendues aux Anglais qui ont inscrit 7 essais dimanche dernier.

194 points encaissés par le Stade Français en 7 rencontres. La 12ème défense du TOP 14 encaisse près de 28 points et plus de 3 essais en moyenne par rencontre par match depuis le début du championnat.

5229 spectateurs présents pour la réception des London Irish ! Défaits sur la pelouse du Krasny Yar en Sibérie, les Parisiens avaient probablement besoin du soutien de leur public pour se relancer dans cette compétition européenne, malheureusement ils n’ont réussi qu’à réassembler 5 milliers de supporters soit 25% de la capacité du stade Jean-Bouin.