Renforcer nos bases et retrouver de la vitesse !

image description

Pour le premier match de l’année au stade Marcel-Deflandre, qui plus est consécutif à une première mi-temps fantomatique à Jean-Bouin, le Stade Rochelais attend de pied ferme « le champion, le vrai » comme l’a annoncé Patrice Collazo après la deuxième journée. C’est avec ce statut et avec une formation qui « monte en puissance » que les Auvergnats devront répondre à l’accueil des Maritimes.

La mise en place d’un collectif est un long chantier qui ne peut être achevé après quelques journées de championnat, d’autant que l’arrivée progressive des joueurs dans celui-ci se veut elle aussi progressive. Les coachs clermontois en sont bien conscients et notent patiemment les progrès d’une équipe dont la montée en puissance se dessine au fil des journées de championnat. « Nous constatons que toutes les équipes sont encore en recherche de rythme » confirme Bernard Goutta. « Les choses se mettent en place petit à petit. Notre défense se renforce, notre conquête gagne en solidité, il faut maintenant que nous parvenions à remettre de la vitesse dans notre jeu. » L’entraineur des avants auvergnats avance sereinement après avoir pris ses marques dans la maison « jaune et bleu ». « Je me suis imprégné du vestiaire, de notre outil de travail et du fonctionnement de ce club pour me mettre au niveau d’exigence de celui-ci. Après quelques semaines de compétition, le collectif se révèle et il est normal qu’il y ait encore des réglages. Nous avons une belle marge de progression devant nous. » De nouveaux joueurs également à récupérer dans ce collectif à l’image de Scott Spedding, protégé jusque-là par la convention LNR-FFR et qui devrait faire son retour à la compétition ce week-end. « Je suis vraiment très impatient à l’idée de retrouver le terrain. Nous n’avons pas trop de questions à nous poser. A la Rochelle nous serons dans le vif du sujet avec déjà un match très important pour le club. A moi de montrer tout au long de la saison ce que je peux apporter. »

170907-rougerie.jpg
 

Remontés par quelques déclarations, l’orgueil après une défaite à 5 essais à Paris pour la meilleure défense de la saison dernière et la motivation légitime de retrouver l’un des meilleurs publics de France pour une première à domicile, les Maritimes ne manqueront pas de détermination avant de recevoir les Clermontois. « C’est une équipe qui n’a pas beaucoup de faiblesses et qui sera poussée par son public. Nous devons nous attendre à une entame très solide » affirme l’entraineur des avants auvergnats. « On s’attend à une bonne réception, ils auront à cœur de recevoir le champion » confirme Aurélien Rougerie qui assure qu’il faudra travailler très sérieusement cette semaine pour assurer « un déplacement correct à la Rochelle ». Le statut de « vrai champion » aussitôt dégainé par l’entraineur rochelais au soir de la défaite parisienne pour piquer ses hommes n’a pas surpris Bernard Goutta qui avoue même qu’il aurait usé du même discours en lieu et place de son homologue rochelais. « Les Maritimes aussi ont un nouveau statut, l’effet de surprise dont ils ont pu bénéficier l’an dernier ne jouera plus… » ajoute toutefois l’entraineur auvergnat. « Ils n’ont pas fini en tête de la saison régulière, l’an dernier, pour rien. Nous connaissons leurs ambitions » analyse Scott Spedding qui s’impatiente à l’idée de aborder un aussi « beau challenge pour débuter sa saison ».

On imagine tout aussi bien celui des Rochelais qui débuteront également leur saison à domicile, samedi prochain face à des Clermontois qui sont les seuls à leur avoir résisté l’an dernier (match nul 30 à 30), également en ouverture de leur saison à Marcel-Deflandre. Depuis, effectivement, le « statut » de l’une et de l’autre des équipes a changé… pas sûr que la détermination en soit amoindrie, d’un côté comme de l’autre.