A trop se précipiter, Clermont oublie des points en route

image description

 

Les Clermontois qui ont parfois fait preuve de trop de précipitation, n’ont jamais pu se défaire d’une équipe agenaise courageuse et accrocheuse. Face à des promus qu’ils n’ont jamais vraiment pu fixer dans l’axe du terrain et contrôler dans le jeu au sol, les hommes de Franck Azéma doivent se contenter d’une simple victoire. La semaine prochaine en Coupe d’Europe, face aux double-champions en titre, les Auvergnats devront faire beaucoup mieux pour conserver leurs chances de qualification.

171203-sua-2.jpg
 

Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps frais, pelouse excellente, 13 950 spectateurs

Clermont bat le Agen 35-26 (mi-temps : 21-12). Arbitrage de M.Marchat
Pour Clermont : 5 essais de Vahaamahina (1ere), Yato (29e), Kayser (37e), Lamerat (48e), Strettle (71e) et 5 transformations de Mc Alister.

Pour le SU Agen : 4 essais de Tisley (16e, 27e et 50e), Akhobadze (74e) et 3 transformations de Mc Intyre.

Cartons jaunes : Ryan (fautes répétées, 36e), Verdu (plaquage dangereux, 77e)

171203-sua-3.jpg
 

Entre entame parfaite et imprécisions…

Il ne fallait pas arriver à 12h31 au Michelin au risque de rater le premier essai des « jaune et bleu » inscrit sur le coup d’envoi. Après une première charge de Yato, bien relayée par Penaud qui décale Betham puis Toeava, Sébastien Vahaamahina se propose à hauteur et file derrière la ligne d’en-but. On aurait pu croire les Auvergnats parfaitement réveillés après ce début de match en coup de canon. La suite va nous laisser croire tout le contraire puisque les Agenais sont, à leur tour, dangereux et imposent de longs temps de jeu aux Auvergnats qui défendent 6 minutes avant de revoir le ballon. A peine, récupéré, ils s’en débarrassent et donnent un ballon gratuit aux Lot-et-Garonnais qui vont l’emmener derrière la ligne d’essai grâce à Tilsley qui fera à nouveau parler de lui plus tard. Incapables de fixer la défense du SUA dans l’axe du terrain et obnubilés par l’appel de l’extérieur, les Clermontois prennent des risques et tentent de dynamiser le jeu par des passes après contact. Les intentions sont louables, mais la réalisation laisse à désirer et les turnovers se multiplient. Lors d’une nouvelle relance bien ambitieuse, le ballon termine dans les mains du centre agenais qui n’a qu’une passe à faire pour faire à nouveau briller Tilsley. Menés au score, les Clermontois réagissent aussitôt grâce à un exploit personnel de Yato qui traverse toute la défense d’Agen pour un essai en solo. Le SUA ne sera pas resté longtemps en tête au tableau d’affichage d’autant que la mêlée des « jaune et bleu » (plus grande satisfaction du week-end) continue de conquérir de précieux ballons et sortir les Auvergnats de situations parfois délicates. Elle sera récompensée en fin de mi-temps par l’exclusion temporaire du droitier agenais au supplice depuis le début de la rencontre et par un essai qui en découle sur un ballon porté bien structuré. A la pause, les Auvergnats mènent 21 à 12.

171203-sua-4.jpg
 

Agen riposte à chaque essai…

De retour sur la pelouse du Michelin, les Agenais continuent de poser de gros problèmes aux Clermontois qui manquent d’agressivité et de cohésion dans les phases de combat. Trop impatients, les « jaune et bleu » laissent filer de nouvelles munitions après contact mais finissent par trouver la solution grâce à un petit coup de pied dans le dos de la défense de Mc Alister pour Rémi Lamerat qui conclue sous les poteaux. On commence à compter les essais pour aller chercher le bonus offensif, mais le calcul à peine terminé, Tisley dépose toute la défense auvergnate pour annuler la réalisation clermontoise. Bien mis sur orbite par une percée de Nakosi et un relais de Lamoulie, l’ailier agenais signe un triplé. Empêtrés dans une rencontre où il est bien difficile de maîtriser le rythme et tenir le ballon, les hommes de Franck Azéma se montrent trop brouillons pour définitivement distancer les visiteurs. Pour ne rien arranger, l’ouvreur néo-zélandais, Luke Mc Alister, sort de la pelouse du Michelin avec une grosse suspicion de fracture au niveau de la main. Morgan Parra, entré en cours de jeu, tentera bien de recentrer les débats avec Scott Spedding à l’ouverture, mais Agen ne lâche rien et il faudra attendre la 71ème minute pour voir David Strettle inscrire sur les extérieurs, après un long travail des avants, un essai qui relance la course au bonus. Malheureusement, celle-ci ne durera que quelques minutes puisque les Lots-et-Garonnais, sur une nouvelle percée de leur ailier, mettront le feu dans la défense de l’ASM qui concèdera un cinquième essai. Miquel, le troisième ligne du SUA, auteur d’un match très convaincant, interceptera un nouvelle passe hasardeuse auvergnate, pour ramener le danger sur la ligne des Auvergnats. Le Michelin, comme un seul homme, regarda alors le tableau d’affichage pour s’assurer que la victoire n’était pas en péril. Non, mais Agen aurait pu (et cela n’aurait probablement pas été immérité) ramener un point de bonus défensif. Un des premiers ballons récupérés au sol par les « jaune et bleu » en décidera autrement et Clermont dut même s’y reprendre à deux fois pour conclure la rencontre en allant en touche.

Les hommes de Franck Azéma doivent se contenter d’une simple victoire face aux Agenais. Malmenés dans le jeu au sol et trop impatients à l’idée d’inscrire leurs essais, les Clermontois ont manqué de cohésion défensivement pour distancer les Agenais qui ont eu le mérite de ne rien lâcher. La semaine s’annonce studieuse pour les « jaune et bleu » qui devront retrouver plus de maîtrise et de sérénité avant d’aller défier les Saracens chez eux, probablement avec un nouvel ouvreur…

171203-sua-5.jpg
 

Pour l’ASM Clermont Auvergne
1.Chaume, 2.Kayser, 3.Slimani, 4. Jedrasiak, 5. Vahaamahina, 6.Chouly (cap), 7.Kolelishvili, 8. Yato, 9.Trussardi, 10. McAlister, 11.Betham, 12.Lamerat, 13.Penaud, 14. Strettle, 15. Toeava.
Remplaçants : 16.Beheregaray, 17.Kakabadze, 18.Van Der Merwe, 19.Cancoriet, 20.Parra, 21.Fofana, 22.Spedding, 23.Jarvis.

Pour le SU Agen : 1.Phelipponneau, 2.Ngauamo, 3.Ryan, 4.Murday, 5.Marchois, 6.Farre, 7.Tanga Mangene, 8.Miquel, 9.Januarie, 10.McIntyre, 11.Nakosi, 12.Fouyssac, 13.Sadie, 14.Tisley, 15.Lamoulie.

Remplaçants : 16.Bosch, 17.Bethune, 18.Braendlin, 19.Kotze, 20.Verdu, 21.Mchedlidze, 22.Laporte, 23.Akhobadze.