Un match tout fou et la demie au bout !

image description

Quel match ont encore livré les deux équipes lors de cette troisième et dernière confrontation de l’année ! 99 points inscrits, 13 essais et du jeu dans tous les sens…les hommes de Franck Azéma qui ont parfaitement maîtrisé la première période en se montrant réalistes et imperméables ont connu un gros trou d’air qui aurait pu couter cher. C’était sans compter sur la fulgurance des trois-quarts clermontois, Damian Penaud et Peter Betham auteurs tous les deux d’un triplé. Au terme d’un match complétement fou, les Auvergnats s’ouvrent les portes des demi-finales, ils recevront devant leur public, les Harlequins le week-end du 20 avril.

 

190331-betham.jpg
 

Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps chaud et ensoleillé, pelouse excellente, 15 399 spectateurs

L’ASM Clermont Auvergne bat Northampton Saints 61-38 (mi-temps : 22-3). Arbitrage Monsieur Clancy (Irl)
7Pour Clermont : 8 essais de Betham (27e, 49e et 77e), Penaud (27e, 59e et 75e) , pénalité (29e) Nanai-Williams (71e), 3 pénalités de Parra (2e et 43e) et Laidlaw (70e), 6 transformations de Parra (2) et Laidlaw (4)

Pour les Saints de Northampton  : 5 essais de Hutchinson (46e), Tuala (57e), Burrell (62e), Mitchell (64e) et Moon (79e), 1 pénalité (10e) de Biggar et 5 transformations de Hutchinson.

Carton Jaune : Naiyaravoro (29e jeu dangereux). 

 

Conquête, défense et réalisme lors du premier acte !

Dans un stade Marcel-Michelin ému avant d’être au soutien de son équipe tout au long de cette rencontre, les Auvergnats prennent cette rencontre par le bon bout. Damian Penaud, excellent tout au long du match, donne le tempo en s’envolant au-dessus des Saints pour capter le premier ballon du match. Une première munition que Morgan Parra convertit par une première pénalité. Contrés en touche et en mêlée par une conquête auvergnate irréprochable et conquérante, les Saints sont sans solution face à l’organisation défensive des hommes de Franck Azéma qui s’installent progressivement dans ce quart de finale, bien aidés par les pattes de feu des trois-quarts « jaune et bleu » où la puissance de Naqalevu et Raka et les appuis de Betham et Penaud font des ravages. La première réalisation auvergnate arrive après un rush de Raka qui trouve Betham le long de la ligne de touche pour un essai imparable. Les Anglais qui tenaient le ballon lors des 20 premières minutes vont commettre une petite erreur de main ; la sanction est immédiate, c’est Damian Penaud qui s’en charge en interceptant le ballon et en allongeant les cannes sur 60 mètres à une vitesse tout simplement prodigieuse…Clermont prend de la distance et accélère, encore, sur le renvoi, après un petit coup de pied de déplacement de Lopez qui trouve Raka. Le fidjien lancé à pleine vitesse fait exploser la défense des Saints et libère le ballon pour Arthur Iturria qui file à l’essai. Un retour désespéré de Naiyaravoro, l’ailier des Saints, « à l’épaule » projettera le troisième ligne clermontois en touche, et l’enverra aussitôt se reposer 10 minutes pendant que Monsieur Clancy file sous les poteaux pour un essai de pénalité. Les Auvergnats se détachent pour atteindre la pause avec 20 points d’avance.

 

190331-yato.jpg
 

Une seconde période en version « remake » du dernier match face aux Saints

Morgan Parra et ses coéquipiers semblent tenir le match en mains d’autant qu’une nouvelle pénalité offerte par la mêlée clermontoise, impériale ce soir, éloigne un peu plus les Anglais. Le score enfle encore davantage lorsque Peter Betham, toujours lui, est à la conclusion d’une nouvelle inspiration de Lopez, pour plonger dans l’en-but des Saints. 28-3, cette fois, la messe est dite…et bien non ! Bien aidés par les entrées successives de Tuala et Burrell, les Saints retrouvent de l’explosivité et l’arrière anglais est le premier à franchir la défense clermontoise. Même si Penaud répond aussi sec, après un exploit personnel qui le verra passer en revue la moitié des défenseurs anglais sur 40 mètres, les vannes sont ouvertes et le match semble retomber dans un « remake » de la dernière confrontation avec un scénario complètement fou. La suite des évènements accrédite cette hypothèse, puisque les Clermontois vont voir les Saints inscrire 3 essais en moins de 10 minutes (61e, 64e et 66e) passant de 35-10 à 35-31 ! Le souffle des joueurs de Northampton est désormais sur la nuque des Clermontois qui s’appuient à nouveau sur leur mêlée pour reprendre un peu d’air (pénalité de Laidlaw qui redonne 7 points d’avantage à la 70ème). Le match est complètement fou et dans cette folie ambiante, les attaquants clermontois tentent tout à l’image de ce ballon de récupération (volé à la touche anglaise par Iturria) qui arrive dans les mains de Raka. L’ailier de l’ASM tape à suivre et dépose ses adversaires à la course. En quelques passe, le ballon est de l’autre côté du terrain où Nanai-Williams ajoute sa touche personnelle au tableau d’affichage. Clermont accélère encore et toujours à l’image de Penaud qui fait les pires misères aux Anglais après une nouvelle passe de Lopez qui efface deux défenseurs. L’ailier tricolore, qui finira au centre, embarque les derniers défenseurs par ses appuis de feu et file vers la ligne d’essai pour un triplé magnifique. Peter Betham n’est pas en reste puisqu’il parvient lui aussi à inscrire un troisième essai après un renvoi manqué des Anglais qui ouvre un boulevard à l’Australien qui traverse seul le terrain. Les Saints seront récompensés en toute fin de match par un 5ème et dernier essai validant leur engagement de tous les instants dans cette rencontre complètement folle.

Après une première mi-temps sérieuse et bien maitrisée, les hommes de Franck Azéma se sont offerts un petit coup de chaud et un spectacle incroyable au public du Michelin qui aura eu de quoi s’enflammer, se faire peur et vivre de grandes émotions dans un match ultra spectaculaire. Les « jaune et bleu » décrochent leur billet pour les demi-finales où ils retrouveront d’autres Anglais, ceux des Harlequins, ici même… Pour le même spectacle ? Réponse dans 3 semaines…

 

190331-raka.jpg
 

Pour l’ASM Clermont Auvergne
1.Falgoux, 2.Kayser, 3.Slimani, 4.Timani, 5.Jedrasiak, 6.Yato, 7.Iturria, 8.Lee, 9.Parra (cap), 10.Lopez, 11.Raka, 12.Naqalevu, 13.Betham, 14.Penaud, 15. Nanaï-Williams.
Remplaçants : 16.Ulugia, 17.Kakabadze, 18.Simutoga, 19.Lapandry, 20.Fischer, 21.Laidlaw, 22.Tuicuvu, 23.Grosso.

Pour les Northampton Saints

1.Waller (cap), 2.Fish, 3.Hill, 4.Ratuniyarawa, 5.Moon, 6.Lawes, 7.Ludlam, 8.Harrison, 9.Reinach, 10.Biggar, 11.Naiyaravoro, 12.Francis, 13.Hutchinson, 14.Collins, 15.Furbank.

Remplaçants : 16.Marshall, 17.Van Wyk, 18.Franks, 19.Gibson, 20.Brussow, 21.Mitchell, 22.Tuala, 23.Burrell.