Un très très beau point de bonus défensif

image description

Toulousains et Clermontois ont offert aux spectateurs du Stadium et aux téléspectateurs un magnifique spectacle dans un match de très haut niveau et terriblement engagé. Les Auvergnats, pourtant largement remaniés, n’ont jamais décroché, revenant constamment au contact des locaux et menant même de 11 points à quelques minutes de la fin de la rencontre. Les leaders du Top 14, poussés par leur public arrachent la victoire au finish, les hommes de Franck Azéma peuvent se regarder fièrement et ramener en Auvergne un précieux point de bonus défensif qui consolide un peu plus la place de dauphin.

 

Toulouse (Stadium de Toulouse) temps doux, pelouse excellente, environ 36 000 spectateurs. Le Stade Toulousain bat l’ASM Clermont Auvergne 47 à 44 (mi-temps : 16-16) Arbitrage de M.Poite

Clermont : 5 essais de Penaud (37e, 63e, 66e) Yato (48e) et Pénalité (68e), 3 pénalités (10e, 17e, 22e) et 5 transformations de Laidlaw

Stade Toulousain: 5 essais de Guitoune (13e et 77e), Kolbe (47e), Gray (60e) et Ntamack (71e)  4 pénalités (8e, 29e ,40e et 54e) et 4 transformations de Ramos.

Carton Jaune : Kaino (plaquage à retardement), Tekori (plaquage dangereux) et Lee (plaquage dangereux).

 

190414-van-tonder.jpg
 

La relance de feu de Tuicuvu

Dès le coup d’envoi et la montée agressive de Damian Penaud sur Zac Holmes tout le monde avait compris que les Clermontois n’étaient pas venus en sparring-partners des Toulousains une semaine avant la Coupe d’Europe. Les premiers contacts rugueux donnaient le ton de cette rencontre engagée que les hommes d’Ugo Mola allaient rapidement prendre en mains en ciblant la zone du dix où les troisièmes lignes toulousains et Sofiane Guitoune allaient tenter de s’engouffrer à de nombreuses reprises. Après que les buteurs se soient répondus une première fois (3-3 à la 10ème minute) ce sont les « rouge et noir » qui mettent à profit un surnombre parfaitement joué pour filer derrière la ligne toulousaine. Par deux fois, les Auvergnats reviendront dans le match en concrétisant leurs possessions de balle par deux pénalités passées entre les perches par un Laidlaw impeccable (10-9 à la 22ème). Ramos répondra, mais les Clermontois jouent tous les ballons à l’image de Tuicuvu qui relance un ballon de ses propres 22 mètres en flirtant avec la ligne de touche et en perçant sur 50 mètres. Ses coéquipiers assureront le soutien pour faire rebondir l’action, qui en trois ou quatre passes supplémentaires et autant de bons relais du demi de mêlée écossais, enverra Damian Penaud derrière la ligne pour le premier essai de la soirée. La mêlée toulousaine permettra à Ramos de remettre les deux équipes dos à dos à la pause atteinte sur le score de 16 à 16.

 

190413-penaud.jpg

58 points inscrits en seconde période !

Après une première période marquée par les défenses (notamment la clermontoise particulièrement efficace grâce au travail de l’ombre de Chouly et Lapandry), la seconde sera un véritable festival offensif avec 8 essais et 58 points inscrits. C’est le feu follet Kolbe qui ouvre les vannes avec un slalome dans une défense clermontoise attentiste (47e) mais à peine la transformation passée, Nanaï Williams joue un petit coup de pied dans le dos de la défense toulousaine que Peceli Yato récupère pour annuler aussitôt les efforts stadistes. Une nouvelle pénalité ainsi qu’un essai de Gray après une action aux multiples temps de jeu donne une avance de 10 points aux Toulousains à l’heure de jeu. Mais Clermont ne lâche rien et réplique avec la manière pour un superbe essai de Penaud, lui aussi conclu après une bonne douzaine de passes. Clermont refait son retard et même mieux quelques secondes plus tard lorsque Damian Penaud profite d’un ballon laissé trainé en bout de ligne par les attaquants stadistes. L’ailier tricolore récupère le cuir et s’offre un sprint de 50 mètres pour donner 4 point d’avance à son équipe et s’offrir par la même occasion un nouveau triplé. La bonne période auvergnate se poursuit même sur l’action suivante où sur une combinaison parfaitement jouée en début d’alignement, le talonneur clermontois Yohan Beheregaray file à l’essai. Repris par un plaquage dangereux de Tekori (qui lui coutera un carton jaune) l’essai est tout de même validé et transformé en essai de pénalité après analyse vidéo. Il reste 11 minutes à jouer et l’ASM mène de 11 points (33-44) mais n’a plus de talonneur valide après la sortie de Yohan Beheregaray et de John Ulugia (cheville) et ne prendra plus aucun ballon en touche ni en mêlée (simulée). Toulouse a tous les ballons et fait un énorme pressing qui est rapidement validé par un essai de NTamack qui vient faire la différence après un gros travail des avants. Clermont souffre, manque parfois de lucidité, et finit par céder à 2 minutes de la fin du match après un nouveau mouvement toulousain parfaitement maitrisé et conclu par Guitoune.

 

190414-laidlaw.jpg
 

Les Clermontois n’auront pas à rougir de leur prestation sur la pelouse du Stadium où ils se sont engagés sans la moindre retenue en contenant les offensives toulousaines lors du premier acte avant de faire douter les leaders toulousains jusque dans les derniers instants d’une rencontre spectaculaire. Le point de bonus défensif est une récompense bien méritée avant de regagner l’Auvergne où une demi-finale européenne attend les hommes de Franck Azéma, samedi prochain.

 

 

L’équipe de Clermont : 1.Kakabadze, 2.Beheregaray, 3.Slimani, 4.Van Tonder, 5. Vahaamahina, 6.Fischer 7.Lapandry ©, 8.Chouly, 9.Laidlaw, 10.Nanaï Williams, 11.Betham, 12.Fofana, 13. Naqalevu, 14.Penaud, 15.Tuicuvu.
 

Remplaçants : 16.Ulugia, 17.Beria, 18, Jedrasiak , 19.Lee, 20.Parra, 21.Grosso, 22.Yato, 23.Falatea

 

L’équipe de Toulouse : 1.Baille, 2.Mauvaka, 3.Fauminua, 4.Arnold, 5. Gray, 6.Cros 7.Elstatd , 8.Kaino ©, 9.Bezy, 10. Dupont, 11.Kolbe, 12.Holmes, 13. Guitoune, 14.Huget, 15.Ramos.
 

Remplaçants : 16.Matavesi, 17.Castets, 18, Tekori , 19.Tolofua, 20.Placines, 21.Ntamack, 22.Médard, 23.Van Dyk