Association

Une victoire qui fait du bien pour les Espoirs…

image description

Après un voyage compliqué à Agen, les Espoirs, qui retrouvent peu à peu un groupe plus étoffé, se sont imposés face à leurs homologues de l’USO et peuvent continuer d’espérer. Déplacements compliqués pour les deux équipes de cadets qui s’inclinent au LOU.


 Espoirs

ASM 32 – Oyonnax 19
Les Espoirs qui avaient bien besoin d’une victoire ce week-end se sont employés pour aller la chercher face à une formation oyonnaxienne courageuse et ambitieuse (5ème après la 12ème journée). Renforcés par quelques joueurs habitués à faire les allers-retours avec le groupe professionnel, les Espoirs démarrent en trombe en inscrivant un essai dans les 5 premières minutes. En tête du début à la fin, les jeunes Montferrandais ont contré les visiteurs grâce à une défense appliquée et une attaque plus performante (4 essais marqués contre 2 encaissés). 4 points qui font du bien au classement et permettent aux « Jeunards » de continuer à prétendre aux places qualificatives puisque mis à part Bayonne et Perpignan qui semblent se détacher en tête, 6 points seulement séparent l’UBB (2nd avec 33 points) du Castres Olympique (10ème avec 27 points). Cette victoire permet ainsi à l’ASM de rester dans le bon wagon.

 

Cadets Alamercery

LOU 22 – ASM 18
Les Cadets clermontois n’ont pas saisi l’occasion de distancer les Grenoblois (exempts lors de cette journée) en tête du classement de la poule. En s’inclinant pour la première fois de la saison, les U16 de l’ASM laissent les Lyonnais revenir dans le haut du classement. Rien de dramatique ni de définitif puisque nous arrivons seulement à la fin des matches allers. Les Lyonnais invaincus chez eux confirment leur bonne saison et se positionnent pour la suite de la compétition après un match très engagé de la part des deux formations.

 

Cadets Gaudermen

LOU 46 – ASM 0
Les plus jeunes clermontois sont tombés sur plus forts qu’eux lors de ce déplacement dans le Rhône. Un match à sens unique pour un client sérieux à la qualification qui n’a laissé aucune chance aux visiteurs auvergnats : une mauvaise opération comptable pour les Montferrandais, pas une catastrophe puisque la qualification est encore dans les cordes des Auvergnats qui auront deux semaines de repos pour préparer la suite de la compétition.