Paroles d’avant-match

image description

En marge de la mise en place des deux équipes se tenait l’habituelle conférence de presse d’avant finale. Un exercice toujours particulier auquel se sont succédés les deux entraineurs Franck Azéma et Jono Gibbes, les deux capitaines Romain Sazy et Morgan Parra, ainsi que Greig Laidlaw. Extraits :

 

 

190509-conf-azema.jpg
 

Franck Azéma 

« C’est important de retrouver tous les joueurs à ce moment de la saison. Cela impose des choix, mais nous n’allons pas nous plaindre de cela, nous avons suffisamment subi les blessures l’an dernier pour voir que c’est une chance de devoir faire des choix. Peceli fait partie de ceux-là, j’espère qu’il apportera tout son impact en cours de rencontre. Pour Fritz, nous avons suivi sa récupération au jour le jour, très vite il nous a donné des signes favorables et a pu rejoindre très rapidement le collectif. Nous appliquons le règlement World Rugby qui sera en place lors de la prochaine Coupe Du Monde. Il se sent bien, c’est le principal et notre priorité. Il a très envie de jouer ce match, nous n’allons pas nous en priver. En ce qui concerne l’histoire des finales perdues, les mentalités ont changé depuis 2017. Les victoires diluent cela et ce n’est plus l’histoire de ce groupe de joueurs qui doit gagner pour continuer de bâtir le palmarès du club ».

 

Morgan Parra 

« Chacune des deux équipes aura ses arguments, à nous de faire en sorte d’aller jusqu’à demain avec un maximum de confiance et de détermination. Nous allons jouer face à une équipe qui a un gros collectif, de la densité devant, une charnière expérimentée et  des trois-quarts qui mettent beaucoup de vitesse. Il faudra que nous soyons prêts à livrer un gros match. Notre groupe a envie de faire de belles choses, il faudra tout envoyer, demain, et on fera les comptes à la fin de la rencontre ».

 

Greig Laidlaw 

« Je ne suis pas très loin de chez, moi, beaucoup de personnes de ma famille feront le déplacement pour cette finale dans un stade que je connais bien pour y avoir joué avec l’Ecosse lors de la dernière Coupe Du Monde. Nous nous attendons à un match très engagé face à une équipe rochelaise que nous connaissons bien et qui est sur une bonne dynamique. Ce sera une finale, un match à part. A nous de bien la négocier pour remporter ce trophée et le ramener à nos supporters ».

 

Romain Sazy (capitaine du Stade Rochelais)

« Les Clermontois ont beaucoup de forces et d’individualités. C’est une équipe archi-complète qui a plus d’expérience que nous mais nous allons vendre chèrement notre peau demain.  C’est une grande fierté pour nous de représenter le club, notre région et nos supporters dans une finale européenne. On va savourer pleinement les deux jours qui viennent et qui sait, peut-être ramener quelque chose à la Rochelle ».

 

Jono Gibbes (Directeur Rugby du Stade Rochelais) 

« Nous avons beaucoup de respect pour cette équipe de Clermont et nous savons que nous devrons donner le meilleur de nous-mêmes pour espérer l’emporter demain. Nous continuons à progresser et à prendre de l’expérience. Nos clubs ont beaucoup de similitudes, dans le fonctionnement, l’engouement ou le rôle que peut avoir le club dans sa ville. Nous avons atteint la finale en proposant des choses différentes des Clermontois, et nous devons rester dans nos certitudes pour cette finale. C’est ce que nos supporters attendent. »

 

190509-conf-parra.jpg