Le Tour des stades, 25ème journée

image description

C’est réglé pour les deux premières places directement qualificatives (Toulouse et Clermont), même chose pour les deux dernières (Perpignan retrouvera la Pro D2 et Grenoble disputera le barrage d’accession). Agen, Pau et Toulon n’ont plus rien à jouer ; il ne reste finalement que 7 clubs à départager pour attribuer les quatre places de barragistes (dont les deux qui recevront) et bien malin celui qui pourrait aujourd’hui avoir le quarté dans l’ordre… Décryptage.

 

 

Agen / Castres
Samedi à 15 heures en direct sur Canal + Sport

Castres en rattrapage !  

Battus successivement par Toulouse et Montpellier, les Tarnais ont perdu leur fauteuil de barragistes à domicile. Dans l’obligation de faire un résultat à Agen les hommes de Christophe Urios (qui seront entraînés la saison prochaine par Mauricio Reggiardo) peuvent encore se rattraper en assurant dans le Lot et Garonne et en confirmant la semaine suivante face au RCT qui devrait être complètement en roue libre. Côté agenais, le maintien a été assuré sur la pelouse de leur concurrent direct grenoblois dominé avec maîtrise par des Agenais aussi déterminés qu’organisés. Pour leur avant dernière sortie à Armandie, ils auront probablement envie de terminer sur une bonne note … pas certain que cela suffise pour contenir la réaction castraise.

 

Perpignan / Racing
Samedi à 15 heures en direct sur Canal + Sport

Le Racing sans filet 

Pire encore que les Tarnais, les Racingmen n’ont pas le moindre droit à l’erreur et ne pourront pas bénéficier de l’avantage du terrain, puisqu’ils se déplaceront successivement à Perpignan et Agen. Deux clubs « tranquilles » mais qui ne sont pas habitués à lâcher les matches. Avec Montpellier dans le rétroviseur, à trois points derrière, les Franciliens se doivent impérativement de l’emporter en terre catalane pour ne pas tout jouer à distance face aux Héraultais. Bousculés sur leur pelouse par leurs voisins Parisiens, ils devraient avoir à cœur de se rattraper pour se relancer dans cette course à la qualification qu’ils devront dans tous les cas valider par une victoire finale à Agen.

 

Pau / Grenoble
Samedi à 15 heures en direct sur Canal + Sports

Pau pour l’honneur, Grenoble en pensant à demain

Les joueurs de la Section ont subi l’une des pires défaites de l’histoire de la compétition sur la pelouse toulousaine (83 à 6) en encaissant la bagatelle de 13 essais. Une semaine après la démission de Simon Mannix, on ne peut pas dire que les joueurs aient fait preuve d’une grande solidarité à l’image de leur défense aux abonnés absents durant 80 minutes. Face à leur public à qui ils ont déjà infligé 7 défaites à domicile cette saison, ils doivent trouver les ressources pour arrêter là cette faillite au Hameau. Face à eux, les Isérois auront probablement, déjà, la tête à la préparation de leur barrage qu’ils disputeront dans trois semaines sur la pelouse du finaliste de la Pro D2. A la recherche de confiance et de certitudes, les Grenoblois devraient montrer du caractère afin de préparer la bataille qui les attend.

 

Lyon / La Rochelle

Samedi à 21 heures en direct sur Canal +

Les lyonnais peuvent valider leur réception

Solidement positionnés à la troisième place du classement, les hommes de Pierre Mignoni affronteront leurs principaux concurrents dans un match aux allures de prè-phases finales. Avec le bénéfice d’une semaine de repos et l’avantage de la réception, les Lyonnais partent logiquement favoris d’autant qu’ils possèdent la meilleure défense du Top 14 à domicile. Sur la lancée d’une victoire nette face aux Bordelais (qui auront bien du mal à s’en remettre), les joueurs du LOU ont une belle opportunité de valider, dès cette semaine, leur réception pour les barrages. Côté Rochelais, il sera intéressant de voir comment cette équipe battue en finale du Challenge Européen et déjà qualifiée pour la Champions Cup est capable de rebondir… ou pas.

 

Montpellier – Paris

Dimanche à 12h30 en direct sur Canal + Sport

Un 1/16ème de finale pour rien ?

Une chose est certaine, le perdant de cette rencontre dira définitivement au revoir aux phases finales du Top 14. Pour le gagnant, rien ne sera fait, il faudra être capable de s’imposer lors de la dernière journée (Montpellier à Clermont / Paris à domicile face à Pau) et espérer un faux pas du trio de devant. Entre des Montpelliérains pas encore parfaits, mais retrouvés, et des Parisiens remontés et galvanisés après leur victoire dans le derby face au Racing, le match parait indécis. Il sera probablement question de confiance et de maîtrise, choses dont les Héraultais ont manqué tout au long de leur saison à domicile au contraire des Parisiens qui se sont déjà imposés à 6 reprises loin de Jean-Bouin. Un match plus indécis qu’il n’y paraît, un vrai match de phases finales dont le vainqueur ne sera pourtant pas assuré d’y participer.

 

Bordeaux – Toulouse

Dimanche à 16h50 en direct sur Canal +

Bordeaux sans y croire…

Mathématiquement, les Girondins ne sont pas encore éliminés de la course à la qualification mais il faudrait une série d’évènements tellement improbables que c’est tout comme.  Une nouvelle fois, les Girondins bien placés en hiver se sont écroulés à l’approche du printemps. Une scénario vu et revu et pourtant renouvelé par les joueurs du président Marti qui laisseront probablement passer le bon wagon une fois de plus. Avant de terminer la saison à la Rochelle, ils devront honorer une dernière fois leur pelouse de Chaban qu’ils ont longtemps défendue avant de la voir tomber lors de la 22ème journée face au Castres Olympique se mettant, par la même occasion, une belle épine dans le pied. Face à eux, les Toulousains sont en pleine confiance avec une victoire écrasante face aux Béarnais et probablement en pleine forme après un stage de régénération en Espagne. Ce dernier déplacement avant de recevoir l’USAP à Ernest Wallon pour préparer les demi-finales sera une belle occasion de le prouver.