« Lyon c’est après demain et c’est costaud »

image description

L’annonce de l’arrivée de Jono Gibbes la saison prochaine confirmée aux joueurs ce matin par le président, Jean-Michel Guillon, fut bien évidemment l’actualité principale et le centre de nombreuses discussions autour du Michelin. Mais le temps n’a pas été suspendu bien longtemps sur la pelouse d’entraînement où les Auvergnats ont en tête leur déplacement à Lyon face à une équipe revancharde et en quête de points pour poursuivre leur course à la qualification.  

 

L’annonce du retour du technicien néo-zélandais a été accueilli avec beaucoup de respect par le coach clermontois qui a développé avec son futur successeur bien plus qu’une relation de travail. « Je suis content pour Jono et pour le Club » a réagi Franck Azéma. « C’est un grand technicien, mais au-delà de cela un homme authentique, intense et légitime à ce poste » Un plaisir partagé par Arthur Iturria « Je suis content de le voir revenir. Jono m’a apporté de la confiance et m’a permis de lancer ma carrière et me faisant passer des Espoirs aux Pros ».  « Mais Jono, c’est saison prochaine, Lyon c’est après demain ! » a rapidement basculé le troisième ligne auvergnat qui s’apprête à « jouer l’un des matches les plus importants de la saison. » Les Lyonnais actuellement sixièmes du championnat sont dans une bataille farouche pour conserver leur position. Ils reviennent d’un déplacement compliqué à la Rochelle et auront probablement à cœur de montrer un visage différent de leur première mi-temps, sans agressivité, qui a fait grimacer leur coach Pierre Mignoni. « Nous connaissons les enjeux de ce match pour les joueurs du LOU poursuit Arthur Iturria. Nous savons aussi la qualité de cette équipe et leur volonté de corriger le tir vis-à-vis des ratés de la semaine passée au stade Marcel-Deflandre. On se doute qu’ils voudront répondre au niveau de l’agressivité et du combat, il faut se préparer à être attendus d’abord sur ces valeurs fondamentales. »

 

Une analyse que partage le coach des « jaune et bleu » qui se prépare « à un beau challenge face à une équipe qui possède de grosses individualités capables de faire la différence à tous moments. » Le calendrier modifié (après le report de la rencontre face à Brive) devrait imposer aux Clermontois une série de 4 rencontres décisives pour solidifier leur position au classement. Une nouvelle adaptation que les hommes d’Arthur Iturria encaissent sans broncher. « Nous sommes déçus de ne pas avoir joué la semaine dernière, ne serait-ce que pour garder le rythme, mais nous savons que cette saison nous impose de nombreux changements et peu de choix. On fait avec et on se prépare à donner le meilleur à chaque fois que nous avons l’occasion de nous exprimer. » Il faudra bien cela pour contenir les hommes de Pierre Mignoni qui lanceront une série de très haut niveau où chaque point rapprochera les Auvergnats de la qualification vers les phases finales. « Nous l’avons vu face à Toulouse, et tous les matches restants seront de cette exigence-là, il faudra beaucoup d’intensité mais aussi de la maîtrise, à nous d’allier les deux » conclut Franck AzémaCe sera tout l’enjeu de cette rencontre où les Clermontois devront trouver des solutions à leur indiscipline tout en conservant le caractère et l’énergie qui font leur force depuis le début de la saison.