Préparation

« Pas l’impression d’être descendu d’un étage ! »

image description

A quelques jours du premier match éliminatoire de la saison, ça sent bon les phases finales en Auvergne. Le Michelin a mis son habit de lumière, les ballons ont changé et l’excitation est palpable dans les rangs des « jaune et bleu » qui affronteront les Anglais de Northampton, dimanche à 19 heures. Le Challenge Cup a des airs de Champions Cup, en tout cas, les Saints en auront tout le profil et l’atmosphère promet d’être bouillante au moment du premier match couperet de la saison des hommes de Franck Azéma.

L’affiche Clermont-Northampton qui sera le choc de ces quarts de finale de Challenge Cup n’aurait probablement pas dépareillé à l’échelle supérieure, on en veut pour preuve que les deux clubs étaient en Champions Cup la saison dernière (dans la même poule qui plus est) et que ce choc fut, il n’y a pas si longtemps, un ¼ de finale de la grande Coupe d’Europe. Oui mais voilà, une saison difficile est passée par là et Clermont doit, pour cette année, se contenter du Challenge. « Dès le départ, nous avons voulu jouer cette compétition à fond rebondit aussitôt le directeur sportif des « jaune et bleu ». « Tout au long de la compétition nous avons voulu donner le meilleur de nous-mêmes en respectant chacun de nos adversaires, sans faire n’importe quoi et en faisant les choses dans l’ordre. » En appliquant à la lettre les souhaits de leur entraineur, les Auvergnats ont réalisé le sans-faute (30 points pris sur 30 possibles, un exploit que seuls les Ospreys avaient réalisé avant eux en Challenge) et comptent bien continuer de jouer à fond cette compétition. « Nous sommes tous très excités à l’idée de jouer cette rencontre » confie Rabah Slimani revenu en pleine forme après ses soucis au mollet. « C’est le premier match éliminatoire de la saison, notre objectif est d’aller chercher le titre. C’est donc une étape importante face à une équipe de Northampton qui a beaucoup évolué depuis notre premier match là-bas. Tout le monde se souvient de leur dernière venue, des intentions qu’ils avaient et même si nous nous sommes imposés, ils nous avaient tout de même mis 40 points au compteur, ce n’est pas rien. » C’est même l’équipe qui a inscrit le plus de points… et d’essais (6) face aux Auvergnats cette saison toutes compétitions confondues. De quoi inciter à la prudence, d’autant que les Saints sortent d’une victoire de prestige dans le derby des Midlands, vendredi dernier. « Ils sont en forme, constate le droitier tricolore, et probablement en confiance… nous aussi ! » pas question de baisser le regard, Clermont se dressera bien face aux Anglais pour continuer l’aventure européenne qui pourrait mener à Newcastle avec un nouveau Stop au Michelin.

« Les Phases Finales nous ont manqué »

Sevrés de phases finales après l’élimination en quart de finale de Champions Cup face au Racing et une fin de saison ratée, les Auvergnats ne boudent pas leur plaisir en retrouvant l’agréable parfum des phases finales. « Franchement cela fait plaisir », sourit Paul Jedrasiak. « On sent que l’ambiance de travail n’est pas la même, l’adrénaline est plus présente, nous savons que nous n’avons pas le droit à l’erreur et cette pression est très motivante. » La santé des Anglais de Northampton finit de convaincre les Clermontois du « grand match »  qui les attend. « Les Saints possèdent l’une des meilleurs attaques du championnat anglais (3ème) et ont une vraie philosophie de jeu portée sur l’offensive », analyse Franck Azéma. « Nous l’avons vu lors de notre deuxième confrontation mais aussi, vendredi dernier, sur la pelouse des Tigers où ils ont été capables de rapidement scorer et se détacher. » Après deux confrontations, les deux équipes commencent à bien se connaitre et cela ajoute une difficulté comme le confirme le demi de mêlée clermontois Morgan Parra.  « L’idée est toujours la même, il faut parvenir à surprendre son adversaire. Plus tu te connais, plus cela devient difficile, c’est pourtant ce que nous devrons faire pour l’emporter face à cette équipe anglaise qui est, à mon sens, l’une des plus fortes actuellement de son championnat ».

Deux collectifs bien rodés, habitués à jouer les phases finales et composés de nombreuses individualités, tout est réuni pour un grand match de rugby, dimanche sur la pelouse du Michelin qui retrouvera le parfum des matches éliminatoires avec au moins autant de plaisir que les joueurs auvergnats. Vivement dimanche !

Il reste encore quelques places (à partir de 15 €) pour assister au ¼ de finale de Challenge Cup face aux Saints dont le coup d’envoi sera donné dimanche à 19 heures sur la pelouse du Michelin. Réservez vos places dès maintenant !