« Tous nos indicateurs devront être au vert ! »

image description

Face à une équipe lyonnaise qui « survole » ce début de championnat, des propres dires du coach, Franck Azéma, les Auvergnats devront produire leur meilleur rugby pour bien terminer ce dernier bloc et basculer en bonne position vers le terrible enchainement de 12 rencontres qui conduira les Auvergnats à la fin du mois de janvier.

Les avis sont unanimes vis-à-vis de cette équipe lyonnaise dont la progression est rectiligne depuis quelques saisons. « C’est simple, c’est la meilleure équipe depuis le début de la saison, lâche en introduction Davit Zirakashvili. Ce n’est pas une surprise, ils se construisent depuis maintenant plusieurs années et arrivent aujourd’hui au sommet. Ils n’ont pas de vraies faiblesses et semblent forts partout. » Franck Azéma est, lui aussi, élogieux envers le travail effectué par son confrère et ancien clermontois Pierre Mignoni. « Ils font preuve de beaucoup de régularité depuis quelques années. C’est tout sauf une surprise de les voir désormais chaque saison en phases finales du championnat et à ce niveau de performance. » Et pas question de dévaluer la performance des lyonnais sous prétexte que ceux-ci sont moins impactés que les autres par la Coupe du Monde. Franck Azéma coupe court à cette hypothèse. « Ils survolent le championnat car ils font du très bon boulot, c’est aussi simple que cela. Notre rivalité est saine, elle est en train de devenir un grand rendez-vous comme c’est le cas avec le Stade Toulousain par exemple. » Ainsi, c’est bien à un match de très haut niveau auquel le coach clermontois s’attend dimanche à 16h50 sur la pelouse du Michelin et l’attitude de ses joueurs durant toute la semaine ne laisse pas planer le moindre doute sur leur implication. « Nous savons que nous allons affronter un gros morceaux. Tout le monde est en éveil cette semaine, concentrés. »

« Le championnat ne sera pas fini après cette journée, mais tout ce qui sera engrangé ne sera plus çà prendre ! »

Le demi de mêlée clermontois aime ces matches « excitants à jouer » face à une équipe « qui affirme haut et fort qu’elle veut devenir une place forte du rugby français dans les années à venir. C’est une belle opportunité de se jauger. Les Lyonnais présente un groupe soudé capable de changer 15 mecs sans que cela affecte leur rendement. » Pour contenir la meute de Pierre Mignoni, les « jaune et bleu » devront présenter leur meilleur visage comme le laisse entendre leur coach. « Pour remporter cette rencontre, nous avons besoin de rendre une très grosse copie. Il faudra que tous nos indicateurs soient au vert : réalisme, discipline, défense… » Et même si, comme le dit avec justesse le capitaine clermontois, « le championnat ne sera pas fini après cette huitième journée de championnat », le demi-de-mêlée s’empresse de rajouter que « tout ce qui sera engrangé ne sera plus à prendre ». Une Lapalissade ô combien juste dans un championnat qui promet d’être très serré et dont les poursuivants des Lyonnais, dont les Clermontois font partie, seraient bien inspirés de ne pas laisser partir le LOU trop loin devant au point de ne plus pouvoir le rattraper.  

 

Il reste encore quelques places disponibles (à partir de 14 Euros) pour assister à la rencontre de dimanche dont coup d’envoi sera donné à 16h50 sur la pelouse du Michelin. Réservez dès maintenant !