Résumé de match

Au caractère, Clermont ramène la victoire de Bayonne

image description

Dans une ambiance bouillante, les hommes de Franck Azéma ont du faire le dos rond avant de remettre la main sur le match et le ballon après une première demi-heure compliquée. Sans s’affoler, au métier et avec un drôle de caractère, ils ont, ensuite, disposé de plus de  ressources que leurs adversaires pour inverser le sort et s’imposer, confirmant ainsi leur victoire inaugurale de la semaine passée. Un beau succès pour un groupe en train de se construire qui aura une belle occasion de s’étalonner à nouveau, la semaine prochaine, sur la pelouse du Brive.

 

190831-cassang.jpg
 

Bayonne (stade Jean-Dauger) temps couvert, pelouse bonne, environ 15 000 spectateurs. Clermont bat Bayonne 30 à 34 (mi-temps : 24-19) Arbitrage de M.Trainini

Clermont : 3 essais de Moala (33e), Naqalevu (60e) et Cassang (62e), 5 pénalités (6e, 18e, 22e,  25e et 76e) et 2 transformations de McIntyre

Bayonne : 3 essais de collectif (2e), Mescarditz (12e) et Barthélemy (37e), 3 pénalités de Barthélémy (17e), Fajardo (63e et 79e) et 3 transformations.

Cartons Jaunes :  Rouet (43e anti-jeu)

 

190831-Uhila.jpg
 

L’entame pour les Basques

Dans un stade Jean-Dauger, en ébullition au moment de retrouver le Top 14, les « Bleu et Blanc » de l’Aviron réussissent parfaitement leur entame de match. Refusant de tenter la première pénalité offerte, ils choisissent le bras de fer et sont récompensés en convertissant leur première penal-touche. Les Auvergnats sont pris dans l’engagement et attendent que l’orage passe. McIntyre passe une première pénalité qui garde les Auvergnats au contact mais la pression est énorme et dans le sillage de leur seconde ligne Luamanu, l’Aviron avance près de la ligne montferrandaise. Le solide samoan passe les bras pour son ouvreur qui file en terre promise (14-3 à la 12e). Une nouvelle fois Clermont revient au score sur pénalité et commence à tenir le ballon grâce à l’énorme travail de la première ligne Zirakashvili et Uhila dont les charges pèsent sur la défense basque. L’Aviron cumule les fautes, permettant à Jake McIntyre de rapprocher les siens 14-12 à la 25ème. Barthélémy répond, sur le renvoi, à son homologue auvergnat mais c’est bien l’ASM qui est sur un temps fort et après une nouvelle séance de pilonnage en règle avec les soutiens de Lee, Cancoriet, ou Timani, c’est George Moala qui termine le travail dans l’en-but bayonnais (17-19 à la 33ème). Les Basques auront le dernier mot de cette période jouée avec une énorme intensité. La défense des locaux met la pression sur les Auvergnats qui cafouillent un ballon au milieu du terrain. Luamanu, encore lui, donne un grand coup de pied dans le ballon que pousse à nouveau son ailier. Les rebonds sont favorables à l’ouvreur Barthélemy tout heureux d’aplatir sous les poteaux. A la pause Bayonne mène 24-19

 

190831-grosso.jpg
 

Avec métier Clermont remet la main sur le match !

Dès la reprise, Clermontois et Bayonnais ont, chacun leur tour, l’occasion de faire la différence, mais les défenses parviennent in extremis à sauver le coup. Au fil des minutes on sent bien que les Basques sont en manque de ressources après une première mi-temps jouée sur un très gros tempo. Clermont, au contraire et sans s’affoler, revient progressivement dans le camp de l’Aviron et tient le ballon. La puissance de Naqalevu, entré à la place de Toeava, et le tranchant de Moala font de gros dégâts dans la défense de l’Aviron. Le banc des « jaune et bleu » fait également beaucoup de bien à l’équipe qui termine plus fort que sa rivale à l’image de la mêlée de plus en plus dominatrice. A l’heure de jeu sur un ballon de récupération, George Moala joue parfaitement le coup et transmet à Abendanon, encore très en vue sur la pelouse basque. L’arrière clermontois décale Rémy Grosso qui fixe les derniers défenseurs avant de transmettre le ballon par une Chistera (ça ne s’invente pas au Pays Basque) en direction de Naqalevu qui termine, en puissance derrière la ligne. Clermont revient à égalité (24-24) et continue de dominer la rencontre. Après avoir fait le siège des 5 mètres bayonnais et multiplié les mêlées, Charlie Cassang utilise Moala et Naqalevu en leurre pour se faufiler dans un intervalle ouvrant les portes de l’essai de la gagne (27-31 à la 72e). La mêlée souveraine sécurisera la victoire en offrant une cinquième pénalité à Jake McIntyre qui repousse l’Aviron à 7 points. Les Bayonnais sauveront un point de bonus en toute fin de match, mais la victoire revient bien aux hommes de Franck Azéma courageux et déterminés.

 

Bousculés lors des 20 premières minutes, les Clermontois ne se sont jamais laissés aller et ont montré un très gros caractère en revenant dans cette rencontre et en l’emportant lors d’une seconde mi-temps mieux maîtrisée où l’apport du banc et la solidité de la mêlée a fait la différence. Avec deux victoires en deux rencontres, ce groupe se construit et « écrit le début de son histoire » comme l’entraineur auvergnat le laissait entendre en fin de match. Un nouveau chapitre sera à écrire, la semaine prochaine lors du 100ème derby de l’Histoire entre Brive et Clermont.

 

190831-naqalevu.jpg
 

L’équipe de Clermont : 1.Uhila, 2.Ulugia, 3.Zirakashvili, 4.Timani, 5.Jedrasiak, 6.Van Tonder, 7. Cancoriet, 8.Lee (c), 9.Cassang, 10.McIntyre, 11.Grosso, 12. Moala, 13.Toeava, 14.Betham, 15.Abendanon.
 

Remplaçants : 16.Tadjer, 17.Kakabadze, 18.Merrick, 19.Levave, 20.Paige, 21.Palmier,  22.Naqalevu, 23.Aholelei.

 

L’équipe de Bayonne : 1.Boniface, 2.Lamothe, 3.Johnston, 4.Galarza, 5.Luamanu, 6.Monribot, 7.Battut (c), 8.Taofifenua, 9.Rouet, 10.Barthelemy, 11.Camara, 12.Mescarditz, 13.Alofa, 14.Graaf, 15.Tisseron.
 

Remplaçants : 16.Delonca, 17.Iguiniz, 18.Oulai, 19.Heguy, 20.Ruru, 21.Fajardo, 22.Luc, 23.Mousset.