Avec le ballon, Clermont est intenable !

image description

Les Clermontois ont mis une mi-temps à mettre en place leur jeu face à des Agenais courageux. Impatients et indisciplinés, les « jaune et bleu » sont restés dans le match grâce aux exploits individuels de Raka et Matsushima avant de s’appliquer à tenir le ballon lors du second acte. A partir de ce moment, il n’y eut qu’une seule équipe sur le terrain permettant aux « jaune et bleu » de réciter leur rugby en inscrivant un total de 8 essais permettant de ramener en Auvergne les 5 points d’une nouvelle victoire bonifiée. Une belle opération qui place désormais les Clermontois à une victoire du trio de tête et à 12 points du septième (LOU Rugby). 

 

intermarche-banniere.jpg
 

Agen (stade Armandie) temps doux, pelouse bonne, huis-clos. Clermont bat Agen 16-52 (mi-temps : 16-17) Arbitrage de M.Blasco Baque

Clermont : 8 essais de Raka (6e, 50e), Matsushima (14e), Vahaamahina (34e), Betham (46e), Lanen (52e), Lee (65e) et Van Tonder (77e) et 8 transformations de Lopez (4) et Jennings (2).

Agen : un essai de Tolot (2e), 3 pénalités (27e, 29e et 36e) et une transformation de Lagarde.

Cartons Jaunes : Yato (29e, nervosité), Zafra (43e, antijeu).

 

 

raka-light-2.jpg

 

Alivereti Raka le cauchemar de la défense du SUA 

Dans un début de match brouillon, les Agenais montrent dès les premières minutes qu’ils ne sont pas là pour faire de la figuration et la première erreur clermontoise se paye cash puisque Tolot profite d’un ballon égaré et d’une défense un peu naïve pour punir les « jaune et bleu » en s’échappant le long de la ligne. Clermont est mené mais se rattrape aussitôt puisque Alivereti Raka, qui fera passer une sale après-midi aux défenseurs lot-et-garonnais, profite d’un lancement sur mesure pour traverser le terrain pour un essai en première main. (7-5 après 6 minutes de jeu). Les hommes de Franck Azéma ont des difficultés à imposer leur jeu face à l’agressivité des locaux mais leur vitesse d’exécution est clairement supérieure et lorsqu’elle peut s’exprimer, la différence se fait naturellement. Sur un nouveau rush de Raka le long de la ligne de touche (sur une quarantaine de mètres) Kotaro Matsushima assure le soutien intérieur et inscrit le deuxième essai des siens. Le match aurait dû se débloquer à ce moment-là mais les Auvergnats confondent vitesse et précipitation en tentant la passe de trop et en voulant franchir trop vite la défense adverse sans prendre le temps de construire. Les ballons changent de mains, les « jaune et bleu » s’énervent et manquent de maîtrise se montrant trop indisciplinés (3 pénalités concédées et un carton jaune concédé entre la 25ème et la 33ème) au point que les Agenais reprennent les commandes du match (13-12 à la 29ème). Mais sur le renvoi, Kotaro Matsushima intercepte l’attaque agenaise et traverse le terrain. L’arrière japonais est repris dans les 22 mètres mais le soutien ne tarde pas et l’action rebondit de l’autre côté du terrain où Sébastien Vahaamahina termine le travail en emportant le dernier défenseur. 

 

mat-light.jpg
 

35-0 en seconde période ! 

Après une première période très imparfaite, les Auvergnats remettent les choses dans l’ordre et retrouvent la patience nécessaire en tenant le ballon (que ne reverront plus les Agenais). Une première action à plus d’une vingtaine de temps de jeu menée de main de maître par Morgan Parra avorte après une faute grossière du SUA (qui conduira au carton jaune). Qu’importe sur la mêlée (choisie par les Clermontois), Morgan Parra adresse une superbe sautée à Peter Betham esseulé sur son aile pour un essai imparable. C’est le début d’un long calvaire pour les Agenais, qui sans baisser les bras (malgré l’infériorité et un score qui enfle), ne pourront pas suivre le rythme imposé par les « jaune et bleu » qui balayent le terrain de long en large et sortent des contacts avec une facilité déconcertante. Alivereti Raka casse un nombre inimaginable de plaquages et se récompense tout seul en traversant la défense pour un essai sous les perches. 2 minutes plus tard, Thibaud Lanen est à l’origine (avant d’être à la conclusion) d’un essai qui démontre toute la domination auvergnate. Le seconde ligne s’impose dans les airs et avance. Morgan Parra et Camille Lopez enclenche dans une défense agenaise sur les talons. Cela va trop vite pour les locaux qui ne peuvent pas suivre et subissent les charges clermontoises qui labourent la pelouse d’Armandie. Après une petite dizaine de temps de jeu c’est toute la jeune garde « jaune et bleu » qui brille puisque Lucas Dessaigne transmet à Daniel Bibi Biziwu avant que celui-ci n’offre à Thibaud Lanen un essai qui porte la signature du centre de formation. Il n’y a plus qu’une seule équipe sur le terrain et cela même si Franck Azéma ouvre largement son banc offrant du temps de jeu aux jeunes ainsi qu’à Rory Jennings et Joel Everson qui sera à l’origine du dernier essai clermontois grâce à une interception où il fut tout heureux de retrouver le soutien de Jacobus Van Tonder. Avant cela, Fritz Lee passa également la ligne d’essai après un gros travail de sa mêlée et une charge colossale d’Apisai Naqalevu (65e). 

 

Après les 73 points passés la semaine dernière à Bayonne, ce sont 52 nouveaux points qui font grossir la ligne de la meilleure attaque du championnat. Ce sont surtout 5 points précieux qui s’accumulent dans l’escarcelle des Auvergnats qui talonnent désormais le trio de tête (Toulouse, Racing, La Rochelle) tout en distançant de 12 points les Lyonnais (actuels septième). Peut-être un peu dans la facilité lors du premier acte, les hommes de Franck Azéma se sont appliqués en seconde période faisant nettement la différence sur des Agenais qui n’avaient que leur courage à mettre en opposition. Après une semaine courte, un nouveau challenge attend les Clermontois face à des Montpelliérains qui leur avaient joué un mauvais tour lors du match aller. 

 

t-lanen-light-2.jpg
 

Pour l’ASM Clermont Auvergne :

1.Ravai, 2.Pélissié, 3.Slimani, 4. T.Lanen, 5.Vahaamahina, 6.Yato, 7.Van Tonder, 8.Lee, 9.Parra, 10.Lopez (cap), 11.Raka, 12.Naqalevu, 13.Barraque, 14.Betham, 15.Matsushima

Remplaçants : 16.Fourcade, 17.Bibi Biziwu, 18.Everson , 19.Dessaigne, 20.Viallard, 21.Jennings, 22.Fofana, 23.Ojovan