Entretien

Benson Stanley « Revenir à Clermont, ce n’est que du plaisir ! »

image description

Le centre All-Black, Benson Stanley, qui a passé 5 saisons en Auvergne (et remporté un bouclier de Brennus en 2017) est un élément clé du dispositif palois où son apport notamment dans l’organisation défensive est précieux. Après un bilan sans concession du début de saison de son équipe, il se projette sur les derniers mois de compétition et sur son retour au Michelin où il espère que la Section aura plus d’ambition que celle de jouer les sparring-partners. Entretien… 

 

Benson avec 33 points et actuellement à la onzième place du championnat, regardez-vous plutôt vers le haut ou vers le bas du classement ?
Honnêtement, nous sommes obligés de regarder plutôt derrière nous qu’au-dessus. Nous sommes en train de vivre une saison compliquée et nous ne pouvons pas encore considérer que notre maintien est acquis d’autant que les équipes avec qui nous sommes encore en concurrence pour la 13ème place jouent très bien au rugby et sont capables de gagner beaucoup de matches. Pour les 6 premières places, il faut être lucide, il nous faudrait gagner tous les matches jusqu’à la fin de la saison…

Vous avez connu un véritable trou d’air avant la fin de l’année 2018, avec une série de 6 défaites consécutives…
(Il coupe) C’est clair ! Nous avons aussi et surtout perdu trop de matches à la maison (NDLR : 5 au total). Nous avons été trop fébriles au Hameau et même si nous avons fait quelques coups à l’extérieur nous ne sommes pas parvenus à équilibrer notre saison. Depuis quelques semaines, nous bataillons, nous avons retrouvé le bon chemin et un peu de confiance dans ce que nous entreprenons. Le déplacement à Clermont sera un très bon test.

Que vous a-t-il manqué cette saison ?
De la confiance, nous avons rapidement perdu à domicile et nous ne sommes pas parvenus à redresser la barre. Tout est devenu compliqué, toutes les choses basiques que nous arrivions à faire facilement, ne fonctionnaient plus. Individuellement et aussi collectivement nous n’avons pas trouvé les bonnes solutions pour récupérer la cohésion et la performance. Dans tous les matches où nous étions proches au score, nous avons commis de petites erreurs ou fait les mauvais choix et cela a ajouté de nouvelles défaites. La saison passée, sur la plupart des matches serrés, nous étions capables de nous accrocher et d’aller chercher des points précieux, parfois même en retournant la situation… Cette année, par manque de confiance et par accumulation de mauvais choix, nous avons laissé passer trop de points pour prétendre à une autre fin de saison.

Quels sont désormais vos ambitions ?
Eviter les deux dernières places. Les Catalans connaissent une saison très compliquée, mais il reste encore une place dangereuse et il faut, à tout prix, l’éviter. Depuis quelques semaines, nous avons retrouvé de l’assurance à la maison en remportant les matches face à Bordeaux ou Agen. Il faut s’appuyer là-dessus pour gagner encore en confiance et redevenir une équipe solide à domicile. En retrouvant le plaisir et la victoire, on va aussi construire pour la saison prochaine et il ne nous est pas interdit d’aller chercher quelques points à l’extérieur, d’ici à la fin de la saison.

Tu vas revenir au Michelin pour la deuxième fois après ton départ en 2017, qu’est-ce que cela représente ?
Ce n’est que du plaisir. Je n’ai à Clermont que de bons souvenirs. Le Michelin est l’un des meilleurs endroits au monde pour jouer au rugby. Les supporters sont très gentils, passionnés et à fond derrière leur équipe mais aussi très respectueux des adversaires. Je suis très heureux de revenir et de retrouver de nombreux visages connus.

 « Si les Clermontois jouent en avançant, à leur rythme et en prenant systématiquement la ligne d’avantage, l’après-midi peut être très longue ! »

Après une saison compliquée, les Clermontois ont retrouvé le haut du classement et leur jeu. Comment as-tu suivi cela ?
Ce n’est pas une surprise de les voir dans le haut du classement. Clermont est à sa place, tout simplement. L’ASM possède tout pour évoluer à ce niveau de façon régulière, le stade est magnifique et très souvent plein, les infrastructures sont parmi les meilleures du Rugby, il y a un très bon staff et des joueurs de très haut niveau, Clermont a tout pour réussir et aller chercher des titres chaque saison. Cela fait plaisir de les revoir à ce niveau-là, même si cela nous annonce un match compliqué.

Depuis le début de la saison, les Clermontois inscrivent 44 points en moyenne par match au Michelin (toutes compétitions confondues), comment arriver à stopper cette attaque « jaune et bleu » ?
Ce sera très compliqué ! Si les solutions étaient faciles, je pense que les autres équipes qui sont venues ici les auraient mises en place. Cela dit, nous viendrons sans pression négative. Cela ne veut pas dire que nous allons faire n’importe quoi mais si tu viens au Michelin en te préparant à subir et défendre tout le match, tu n’as aucune chance de réaliser une performance car tu vas te laisser étouffer par leur collectif. Il faut avoir l’ambition de mettre en place ton jeu, cela passe par une bonne conquête et de l’agressivité aussi bien offensive que défensive. Si les Clermontois jouent en avançant, à leur rythme et en prenant systématiquement la ligne d’avantage, l’après-midi peut être très longue pour les visiteurs…