Résumé de match

Bien plus loin qu’un simple match de rugby…

image description

En s’imposant face aux meilleurs joueurs de la Rugby Japan Top League, les Auvergnats ont mis fin à une formidable semaine au pays du soleil levant. Avec 8 essais inscrits, les hommes de Franck Azéma ont opposé leur rugby puissant à la mobilité et l’aisance technique des japonais, mais ils ont surtout rapproché la France et le Japon dans les échanges à venir à travers une rencontre très spectaculaire qui s’est terminée dans la convivialité et le partage entre les joueurs des deux équipes. L’ASM Clermont Auvergne s’est formidablement exportée dans le pays qui accueillera la prochaine Coupe du Monde en montrant l’image d’un rugby performant, respectueux, enthousiasmant et communicatif vis à vis d’un public japonais conquis : une très belle expérience.

 

190201-japon-3.jpg
 

Gifu, Japon (Gifu Memorial Stadium) temps doux et ensoleillé, pelouse bonne, environ 10 000 spectateurs. Clermont bat All Stars Japan 29 à 50 (mi-temps : 12-31) Arbitrage de M.Toda (Jpn)

Clermont : 8 essais de Moala (5e), Ezeala (8e), Yato (27e), Grosso (32e), Cassang (37e et 45e), Uhila (51e) et naqalevu (74e) et 5 transformations de Nanaï Williams (4) et Hutteau (1).

All Stars Japan : 5 essais  et 2 transformations

 

190201-japon-2.jpg
 

Mobilité contre puissance !

Dans une ambiance atypique, et pour autant très sympathique, les Clermontois ont pris cette rencontre caritative très au sérieux en démarrant à cent à l’heure. George Moala à la conclusion du premier essai après une brèche de Fischer est également à l’origine du second qu’il offre à Samuel Ezeala le long de la ligne de touche. On joue depuis 8 minutes et les Jaune et Bleu ont déjà 12 points d’avance. Mais les Japonais n’ont pas encore eu l’occasion de s’exprimer et dans le sillage de leur très bon demi de mêlée, ils réagissent presque aussitôt en plantant un essai en première main à l’une des meilleurs défenses du Top 14 avant de doubler la mise quelques minutes plus tard. Et de quelle manière ! Un essai du bout du monde, initié par ce diable de demi de mêlée qui joue dans la défense et trouve des relais sur 80 mètres avant d’envoyer son troisième ligne derrière la ligne d’en-but. Du « Japan Flair », pour ces joueurs au gabarit modeste mais qui mettent une énergie folle dans tout ce qu’ils entreprennent avec une gestuelle et une vitesse déconcertantes. Pour contrer ces initiatives incessantes, les hommes de Franck Azéma font monter le curseur « agressivité » en défense et récupèrent de nombreux ballons qu’ils parviennent à tenir. Récompensés par deux essais supplémentaires avant la pause (Grosso et Cassang), les Auvergnats prennent le large avant de regagner les vestiaires (12-31).

 

190201-japon-4.jpg
 

Des belles images de partage au coup de sifflet final…

La seconde période débute par un exploit personnel de Charlie Cassang, très à son avantage jusque là, qui va jouer au chat et à la souris avec la moitié de la défense japonaise sur plus de 50 mètres. Une course folle, des feintes de passe, des crochets, le demi de mêlée passe en revue tous les gestes offensifs et les défenseurs les uns après les autres avant de plonger derrière la ligne adverse : du grand art (qui lui vaudra pour la globalité de se performance finie à l’ouverture : le titre d’homme du match). La suite de la seconde période baissera en intensité et même si les deux équipes inscriront chacune 3 essais (par Uhila et Naqalevu pour les jaune et bleu) lors de cette période conclue par un essai en ballon porté des joueurs japonais volontaires jusqu’au bout, l’histoire retiendra surtout l’après match… La photo des deux équipes mêlées où la ministre des sports Roxana Maracineanu, l’ambassadeur de France et les représentants des deux ligues (française et japonaise) ont rejoint les acteurs de la rencontre ; mais aussi la « célébration » menée par Loni Uhila et partagée avec les joueurs des deux équipes ; le tour d’honneur des clermontois devant un public conquis où encore les nombreuses dédicaces signées dans les tribunes par les joueurs auvergnats (toutes les photos et vidéo sur nos réseaux sociaux).

 

Il y a des matches qui rapprochent les adversaires… celui des Clermontois face aux meilleurs joueurs de la Ligue professionnelle japonaise en fait partie. Dans leur rôle d’ambassadeur de la Ligue Nationale de Rugby, les hommes de Franck Azéma ont parfaitement rempli leur mission en montrant une très belle image de notre rugby, de notre club : le partage avec le public et les joueurs japonais en fin de match en fut une parfaite illustration. Une belle manière de terminer le voyage avant de revenir, dès demain, en Auvergne où les joueurs pourront profiter d’une semaine de congés.

 

190201-japon-5.jpg
 

 

L’équipe de Clermont : 1.Falgoux, 2.Beheregaray, 3.Simutoga, 4.Jedrasiak (cap), 5. Van Tonder, 6.Chouly, 7.Fischer, 8.Yato, 9.Cassang, 10.Nanaï-Williams, 11.Grosso, 12.Naqalevu, 13.Moala, 14.Ezeala, 15.Abendanon.
 

Remplaçants tous entrés en jeu : 16.Ulugia, 17.Uhila, 18.Ruaud, 19.Lamerat, 20.Hutteau, 21.Betham, 22.Vili, 23.Falatea.