Celle-là, elle fait du bien !

image description

Au terme d’un match très engagé disputé dans des conditions délicates, les hommes de Jono Gibbes remportent leur première victoire de la saison face à des Rochelais qui ont eu la possession de balle mais n’ont jamais trouvé de solution face au mur clermontois. Appliqués dans le jeu au pied et très pressants en défense, les Auvergnats remportent une victoire qui fait du bien au moral et au classement.    

 

210918-rochelle-defense.jpg
 

 

Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps pluvieux, pelouse excellente, 15 671 spectateurs. Clermont bat La Rochelle 23 à 22 (mi-temps : 13-12) Arbitrage de M.Brousset

Clermont : 2 essais de Yato (19e) et Vili (43e), 3 pénalités (4e, 39e et 80e) et 2 transformations de Lopez.

La Rochelle : 1 essai de Haddad (80e), 5 pénalités (8e, 14e, 36e, 40e et 51e) et une transformation de Plisson.

 

210918-rochelle-3.jpg
 

 

Clermont joue intelligemment avec les éléments

Sous des trombes d’eau, les Clermontois ont parfaitement adapté leur jeu aux conditions imposant aux Rochelais un jeu au pied et un pressing qui les ont tenus dans leur camp durant toute la rencontre. Une première chandelle de Lopez met sous pression les Maritimes qui commettent la première faute du match. Camille Lopez donne rapidement l’avantage aux siens (4e) pendant que la rencontre tourne à l’affrontement des deux paquets d’avants qui ne se font aucun cadeau. C’est au tour des Rochelais de valider leur première incursion dans le camp clermontois par une pénalité de Plisson. L’ancien parisien récidive quelques minutes plus tard après un bel effort de la mêlée (3-6 à la 14ème). Portés par une ligne défensive ultra-agressive où Judicaël Cancoriet et Fritz Lee, notamment, font un gros boulot, les Rochelais ne parviennent pas à sortir de leur camp et subissent les assauts auvergnats. Les avants pilonnent leurs adversaires et font preuve de réalisme après une penal-touche que Peceli Yato conclut en force après une terrible séquence de pick and go (20ème). L’ASM reprend la main et ne la lâchera pas s’appuyant sur cette défense de fer qui contient les ballons portés rochelais, traque les gros porteurs de balle maritimes et impose une pression sans relâche aux artilleurs que sont Kerr-Barlow, Plisson ou Dulin. Quelques échanges entre Lopez et Plisson animeront le tableau d’affichage qui boucle la première période sur un score de 13-12 en faveur des hommes de Jono Gibbes.

 

210918-rochelle-mats.jpg
 

 

Une pénalité de Lopez qui fait du bien

A peine revenu sur la pelouse, l’ouvreur clermontois, Camille Lopez joue parfaitement le coup dans la défense rochelaise, naviguant jusqu’à ce que Tani Vili se propose dans l’axe. Le jeune centre clermontois plonge dans l’intervalle avant d’écarter le défenseur par un raffut rempli de détermination qui l’envoie derrière la ligne d’essai comme la semaine dernière face à Castres. Les Auvergnats ont fait un premier break après la transformation du buteur de l’ASM 20-12 et continuent de maitriser le jeu dans des conditions qui ne s’arrangent pas vraiment. Kotaro Matsushima, impérial dans le jeu aérien, alterne entre jeu au pied et relances pour éloigner le danger sur chacune de ses sollicitations. Les Rochelais ont plus de mal à contenir le jeu au pied de Sébastien Bézy et Camille Lopez qui arrosent l’arrière garde visiteuse toujours traquée par une défense qui chasse à merveille. Pendant que le jeu continue de faire rage au niveau des zones d’affrontement, les pénalités commencent à se multiplier mais ni Clermont ni la Rochelle ne parvient à scorer pendant que le chronomètre tourne inexorablement en faveur des locaux. Alors que les Maritimes ne sont qu’à 5 points des Auvergnats et qu’il ne reste plus qu’une poignée de minutes à jouer, c’est le tournant du match. Les Rochelais embrayent un ballon porté à quelques mètres de la ligne d’essai. La défense clermontoise fait preuve de solidarité et contient l’assaut. Bourgarit tente d’échapper à la vigilance de Monsieur Brousset en rampant pour franchir la ligne, mais le talonneur international est pris et la balle change de camp. Peceli Yato arrachera une dernière munition aux visiteurs offrant par la même occasion à Camille Lopez la pénalité de la gagne. A la 79ème l’ouvreur clermontois ne se prive pas de mettre son équipe à l’abri (au moment même où la pluie cesse comme par magie). Avec 8 points d’avance, le match est sécurisé et sur le renvoi les « Jaune et Bleu » se lancent même dans une relance de la dernière chance pour aller chercher un point de bonus offensif qui se retourne en point de bonus défensif pour les Rochelais qui profitent du cadeau pour revenir d’Auvergne avec un petit souvenir.  

 

Clermont a joué intelligemment et avec les éléments pour s’imposer dans un match important qui leur offre la première victoire de la saison, saluée comme il se doit par un public au soutien de la première à la dernière minute du match. Pragmatiques face aux conditions météorologiques très compliquées, les Auvergnats ont finalement parfaitement joué sans ballon, laissant aux Rochelais la possession et la pression qui va avec. Les Rochelais, vice-champions de France et d’Europe courent toujours après leur première victoire de la saison  pendant que Clermont peu respirer avant d’aborder leur déplacement à Toulouse.   

 

210918-rochelle-2.jpg
 

 

L’équipe de Clermont : 1.Ravai, 2.Beheregaray, 3.Ojovan, 4.T.Lanen, 5.Vahaamahinaa (cap), 6.Cancoriet, 7.Yato, 8.Lee, 9.Bézy, 10.Lopez, 11.Raka, 12.Vili, 13.Moala, 14.Penaud, 15.Matsushima

Remplaçants : 16.Fourcade, 17.Falgoux, 18.Amatosero, 19.Fischer, 20.Viallard, 21.Hanrahan, 22.Rozière, 23.Slimani.

 

L’équipe de la Rochelle : 1.Wardi, 2.Bourgarit, 3.Atonio, 4.Sazy, 5.Tanguy, 6.Liebenberg, 7.Bourdeau, 8.Alldritt (cap), 9.Kerr Barlow, 10.Plisson, 11.Favre, 12.Botia, 13.Rhule, 14.Leyds, 15.Dulin.

Remplaçants : 16.Lagrange, 17.Priso, 18.Lavault, 19.Haddad, 20.Berjon, 21.Popelin, 22.Buliruarua, 23.Papidze