Charlie Cassang passe le Quizz du confinement

image description

Le demi de mêlée clermontois vit une période particulière : confiné à Clermont avant de pouvoir prévoir son départ dans le Haut-Bugey où il évoluera la saison prochaine, Charlie occupe son temps comme il le peut. Entre séries et cuisine, il espère pouvoir se projeter rapidement avec davantage de certitudes sur ses nouveaux objectifs avec l’USO. 

 

Le joueur avec qui tu voudrais être confiné ?
Arthur et Yohan pour pouvoir passer mes journées à leur mettre des branlées au « UNO ».
 

Le joueur avec qui ce serait un enfer ?
Pas très original mais Damian… il monopolise la TV et n’est pas le roi du compromis (rires)
 

A ton avis le champion du confinement c’est qui ?
« Bessard » (Etienne Falgoux) Il respecte à fond les consignes, fait à manger, et s’est même mis à disposition pour faire des livraisons de Saint-Nectaire de Besse. 

 

Le pire moment de la journée ? 
Vers 18 heures, après avoir passé la journée à la maison, on commence à tourner en rond autour du frigo en ayant envie de tout manger… mais faut encore attendre un peu pour le faire.

 

Le meilleur ?
Le matin, je trouve que c’est tranquille. Pas besoin de réveil, pas de stress et pas besoin de courir...  ça commence doucement. 
 

Ton activité inavouable du confinement / ta nouvelle passion ? 
La cuisine ! Je n’arrête pas, je fais la cuisine matin, midi et soir. Comme ma copine est en télétravail, je passe ma vie aux fourneaux. Mon grand truc c’est de trouver et réaliser des recettes de grands chefs : la dernière en date est la tarte tatin de Christophe Michalak : un vrai succès ! 
 

 

 

tarte-tatin.jpg
 

Ta série ? 
Community (Netflix) c’est un peu basique mais ça fait passer le temps. J’ai aussi regardé l’intégralité de Game of Thrones sur les deux premières semaines.

 

Ta musique ?
« Aldapan Gora » de Huntza. Un groupe basque espagnol que l’on écoutait avec Yohan et Arthur en partant en vacances…
https://www.youtube.com/watch?v=LRaeakNECr8

 

Tu as multiplié ton temps de sieste par…
Je ne dors pas dans la journée, je dors assez la nuit ! (Rires)

 

Ton plat ? 
Côte de Bœuf au barbecue avec des poivrons grillés

 

Ce qui te manque le plus ? 
Les copains et le Rugby : le fait de jouer avec un ballon !

 

La prépa physique durant le confinement c’est ?
J’ai coupé complètement au début, je m’attendais à ce que ça dure longtemps. J’ai repris en courant autour de chez moi à la campagne, j’ai un tapis de course et j’ai aussi acheté un sac de frappe, ça permet de faire monter le cardio. Je suis plutôt bien équipé, franchement je suis plutôt en forme. J’ai pris un peu de poids (2-3 kg), mais tout rentre dans l’ordre.

 

Ton niveau d’anxiété / d’hypochondriaque ? 
Ma situation particulière est un peu stressante. Je change de club, je ne sais pas quand je dois partir ni quand je dois reprendre avec Oyonnax. J’ai hâte de savoir, j’aime bien prévoir et là c’est un peu compliqué. En ce qui concerne l’épidémie, je respecte à la lettre les recommandations et cela ne me fait pas plus angoisser que ça…

 

Le truc le plus débile que tu ais vu durant cette période ?
Forcément, les gens qui ont pris d’assaut les magasins lors des premières semaines pour faire des réserves de tout et n’importe quoi. 

 

Le truc le plus étrange que tu ais fait en cette période ?
Le #PQChallenge, j’ai essayé de le faire avec ma copine mais ça s’est terminé par un coup de genou dans l’œil. Elle a passé 2 semaines avec un cocard … on a laissé tomber les challenges !
 

Un livre pour occuper tes journées ?
« La boite à outils de la création d’entreprise » ça me permet de garder un pied dans ma formation avec l’ESC Clermont. 

 

Une application pour passer le temps…
Winamax, je fais des tournois de pokers tous les dimanches soirs avec des copains.

 

Ta tenue officielle du confinement ? 

Caleçon large, sweat-shirt à capuche et espadrilles offertes par Camille Lopez.

 

Ton meilleur conseil pour le confinement ? 
Dire « Amen » à ce que veut ma copine (Rires)
 

La sortie du confinement, tu la vois comment ? 
Bientôt, j’espère et festive en petit comité. J’espère que ce sera l’occasion de basculer sur autre chose (sans prendre de risques ou faire comme si de rien était) et de retrouver le plaisir de la vie… ça commencera surement par un petit barbecue entre copains. 

 

Et pour le Rugby ?
Je ne sais pas trop. Pour moi ce sera à Oyonnax. J’imagine en petit comité avec d’abord une remise en route physique et de la technique individuelle. Je suis très déçu de la manière dont cela va se terminer avec Clermont. J’avais à cœur de bien finir, cela fait 6 ans que je suis au club, je suis triste de ne pas pouvoir dire « au revoir » à tout le monde au public. J’espère que l’on aura l’occasion de rattraper cela dans la saison prochaine. L’ambition ultime sera de remonter avec Oyonnax et de revenir pourquoi pas au Michelin en Top 14. Je vais avoir l’opportunité d’aller chercher du temps de jeu, le club a de l’ambition, ce sera le but.