Clermont avec le Munster et les Bristol Bears

image description

Le nouveau format de la Champions Cup proposera aux Auvergnats une double confrontation face au géant irlandais du Munster et le dernier vainqueur de la Challenge Cup, les Bristol Bears. Du très solide pour les hommes de Franck Azéma qui se trouvent dans une poule très relevée où sont également présents le Racing 92, les Harlequins, Toulouse, l’Ulster le LOU Rugby ou les Chiefs d’Exeter.

 

Après plus de 5 ans, les Clermontois retrouveront les irlandais du Munster lors des double-confrontations prévues dans le cadre du nouveau format de la Champions Cup (4 journées de phase de poule seulement). En plus des Irlandais, grands habitués de la compétition, les Clermontois devront se défaire d’un nouveau prétendant aux dents longues et dernier victorieux de la Challenge Cup : les Bristol Bears de Pat Lam et Semi Radradra. Deux oppositions de très haut-niveau qui ne laisseront aucune place à la moindre erreur de parcours puisque les trois clubs viseront à coup sûr une des 4 premières places de la poule B qui comptent également de très solides prétendants comme les deux finalistes de la dernière édition le Racing 92 et Exeter mais aussi l’Ulster ou le Stade Toulousain.

 

La réaction de Franck Azéma 

 

« On s’attendait à un format de compétition élitiste, en retrouvant le Munster et les Bristol Bears qui joueront également une place qualificative, nous sommes dans le très haut niveau européen. Les anglais viennent de remporter la Challenge Cup et construisent maintenant depuis 2-3 saisons, une équipe redoutable. L’arrivée de Pat Lam, n’est pas étrangère à la progression de cette équipe qui s’arme de saison en saison avec énormément d’ambitions. Les arrivées de Semi Radradra ou Kyle Sinckler en sont la preuve. Les joueurs de Bristol produisent beaucoup de jeu et construisent autour de la circulation du ballon. Ils seront des adversaires redoutables et inédits pour le club. Quant aux Irlandais du Munster, nous les connaissons mieux, pour les avoir croisés à quelques reprises. On ne présente plus cette équipe qui est l’une des valeurs sûres de la compétition, probablement l’une des plus représentées au niveau des phases finales depuis la création de la Champions Cup. Avec le Leinster, les Munstermen, articulés autour de joueurs très expérimentés comme CJ Stander, O’Mahony, Earls ou Murray constituent l’ossature de l’équipe nationale irlandaise qui est parmi les meilleures nations du monde. Ce sera un très gros défi. Cela nous promet 4 matches de très haut niveau où il faudra évoluer à notre meilleur niveau pour prétendre à une qualification qui sera également convoiter par de nombreux autres clubs de la poule comme le Racing, Toulouse, Exeter, l’Ulster et d’autres. » 

 

Poule B : Exeter, LOU Rugby, Ulster, Bristol, Racing 92, Munster, Harlequins, Clermont, Connacht, Gloucester, Toulouse, Glasgow. 

 

Poule A : Wasps, Bordeaux, Leinster, Bath, Toulon, Edimbourg, Sale Sharks, La Rochelle, Scarlets, Northampton, Montpellier, Newport.