Résumé de match

Clermont maîtrise la furia agenaise et empoche un nouveau succès précieux !

image description

Face à l’agressivité agenaise, les Clermontois ont répondu par une mêlée conquérante qui a eu raison de la résistance des Lot-Et-Garonnais, très indisciplinés, en tenant le score par la botte de Morgan Parra, toujours aussi sûre. Lors du deuxième acte, avec de meilleures intentions et une opposition moins rugueuse, les hommes de Franck Azéma se sont progressivement détachés pour signer une nouvelle victoire à l’extérieur qui les rapproche encore un peu plus des demi-finales bordelaises.

 

Agen (stade Armandie) temps doux, pelouse humide, environ 9800 spectateurs. L’ASM Clermont Auvergne bat le SU Agen 13 à 28 (mi-temps : 10-12) Arbitrage de M.Raynal

Clermont : un essai de Abendanon (62e)  7 pénalités de Parra (7e , 19e,28,35e, 43e et 57e) et Laidlaw (68e)  et un transformation.

SU Agen : un essai de Montès (9e) 2 pénalités (31e et 50e) et une transformation McIntyre .

Carton Jaune : Lamoulie (57e, anti-jeu).

 

 

190323-melee.jpg
 

L’entame agenaise contrée par la mêlée « jaune et bleu »

Les Auvergnats s’attendaient à une entame corsée, ils n’ont pas été déçus par l’engagement et l’intensité mis par les locaux dès les premières minutes de la rencontre. Sous pression, la défense auvergnate fait de la résistance en repoussant les assauts des avants du SUA particulièrement agressifs. Morgan Parra, est pourtant le premier à ouvrir le score après une première incursion de son équipe dans le camp adverse. De quoi agacer encore davantage les locaux qui repartent en direction des 22 mètres de l’ASM avec une détermination folle. Après une belle percée de Tanga et une premier rush de Montès, l’ancien pilier toulousain en remet un couche pour faire sauter le verrou clermontois. Le SUA mène 7-3 après une dizaine de minutes de jeu mais c’est là que commence les problèmes de la mêlée lot et garonnaise. Bousculée dès le premier affrontement, les hommes de Reggiardo ne trouveront jamais la solution face à la première ligne de fer Falgoux – Kayser – Slimani qui offre 3 nouvelles munitions que Morgan Parra convertit en points au tableau d’affichage avec une précision diabolique. Le Coach agenais tentera bien de changer ses deux pilier à la trentième minute pour éviter le naufrage mais les remplaçants ne feront pas mieux et la mêlée auvergnate continue de rouler sur sa rivale de quoi conserver une petite avance à la pause : 10-12 sans avoir réellement eu d’occasion franche de franchir la ligne adverse.

 

190323-parra.jpg
 

Les Auvergnats remettent la main sur le ballon et se détachent !

De retour sur la pelouse d’Armandie, les Clermontois affichent de bien meilleures intentions en remettant la mais sur le ballon et en déplaçant davantage la défense adverse sur plusieurs temps de jeu. Les Agenais souffrent et retombent dans leurs travers en se mettant à la faute. Le buteur clermontois ne se fait pas prier et rajoute 3 points supplémentaires. 10-15  à la 43ème puis 13-18 à la 56ème après un nouveau manque de maîtrise des locaux toujours aussi généreux mais de plus en plus imprécis. Bêtement, les Agenais multiplient les fautes « évitables » et finissent par agacer Monsieur Raynal qui exclue Lamoulie pour 10 minutes. Celles-ci couteront le match au joueurs du SUA qui sont obligés d’appauvrir leurs extérieurs pour défendre dans l’axe du terrain où les hommes de Franck Azéma prennent désormais le dessus. Après un nouveau coup de collier du pack, Yato joue rapidement une pénalité qui fera bondir le staff clermontois et impulse le mouvement. Sans couverture dans le troisième rideau en raison de l’expulsion temporaire, le fond du terrain offre de belles opportunités. Ce diable de Morgan Parra à l’œil et envoie un bijou de coup de pied de déplacement en direction de Damian Penaud qui ne cherche pas à contrôler mais seulement à dévier sur Nick Abendanon qui assure le soutien intérieur. Tel un volleyeur, l’ailier tricolore envoie son arrière derrière la ligne d’essai. Peu après l’heure de jeu, Clermont mène désormais de 13 à 25. Le jeux sont faits d’autant que l’indiscipline du SUA continue de plus belle permettant aux hommes de Franck Azéma de ressortir constamment de leur camp et d’avancer dans celui du SUA. Devant près de 10 000 personnes Agen ne lâche rien mais après avoir lâché tout son venin lors du premier acte,  il est bien difficile aux locaux de trouver de nouvelles ressources pour mettre en danger des Clermontois beaucoup plus pragmatiques.

 

Une semaine avant le quart de finale de Challenge Cup face aux Anglais de Northampton, Clermont aura assuré l’essentiel en empochant un nouveau succès qui renforce encore un peu plus sa solide position de second derrière le Stade Toulousain. Les demi-finales se rapprochent … en attendant de jouer un quart qui demandera plus de cohésion et d’automatismes que lors de cette rencontre brouillonne et pauvre techniquement.

 

190323-falgoux.jpg
 

 

L’équipe de Clermont : 1.Falgoux, 2.Kayser, 3.Slimani, 4.Timani, 5. Vahaamahina, 6.Fischer 7.Iturria, 8.Yato, 9.Parra (cap), 10.Lopez, 11.Raka, 12.Naqalevu, 13.Betham, 14.Penaud, 15.Abendanon.
 

Remplaçants : 16.Ulugia, 17.Kakabadze, 18.Van Tonder, 19.Lee, 20.Laidlaw, 21.Nanaï-Williams, 22.Lapandry, 23.Simutoga.