Clermont prêt à aller se frotter au cœur béarnais !

image description

La Section Paloise n’aura probablement plus grand-chose à jouer dans cette fin de championnat où le maintien est acquis et la qualification trop loin, pourtant personne ne doute en Auvergne de la mobilisation béarnaise avant la réception des « jaune et bleu ». Franck Azéma et ses hommes, qui entreront sur la pelouse du Hameau au son des chœurs béarnais chantant la Honhada, savent qu’ils devront également affronter la vaillance des coéquipiers de Julien Pierre. Le résultat est à ce prix-là au pied des Pyrénées…

La frustration à peine digérée de la défaite concédée dans les dernières minutes de la rencontre sur la pelouse de Colombes, les « jaune et bleu » n’ont que deux jours pour préparer le déplacement à Pau (samedi à 15h en direct sur Rugby +). La priorité est donc de retrouver l’efficacité et de la fraicheur pour les Auvergnats qui devraient pouvoir compter sur quelques retours pour ce déplacement dans le Béarn. Benson Stanley fait partie de ceux-là et après 8 mois loin des terrains, le  centre néo-zélandais ne boude pas son plaisir « Je commençais à en avoir un peu marre d’être le capitaine de l’infirmerie ! C’est vraiment avec beaucoup de plaisir que je retrouve la compétition. A un moment j’ai eu peur de ne plus pouvoir jouer, alors ce n’est que du bonheur d’aborder ce déplacement à Pau. » Un déplacement où le coach auvergnat souhaite que son équipe soit capable de tirer les enseignements du dernier match et aura un œil des plus attentif sur la discipline, véritable carence du déplacement précédent. « Nous avons été pénalisés 15 fois face au Racing. C’est beaucoup trop pour espérer faire un résultat à l’extérieur. Nous avons essayé de rectifier le tir à la mi-temps en nous adaptant à l’arbitrage mais cela n’a pas été suffisant. La moitié des fautes auraient pu être évitées, il n’y avait pas d’urgence… » Un appel à la lucidité qui sera observé de près par le coach des « jaune et bleu » lors de cette 23ème journée de championnat.

« Cette équipe de Pau n’a jamais rien lâché et ne le fera pas en fin de saison. On se prépare à une chaude réception ! »

Pour beaucoup de joueurs clermontois, ce déplacement dans le Béarn sera une première (l’ASM n’a plus joué à Pau depuis 10 ans) mais pas forcément un saut dans l’inconnu comme le précise Fritz Lee qui fera son retour dans le groupe ce week-end. « Nous avons regardé ce que fait cette équipe de Pau depuis le début de la saison dans son stade. Nous savons où nous allons et il faut nous préparer à un match très difficile. Les Palois n’ont plus que deux réceptions devant leur public, ils vont vouloir laisser une belle image à leurs supporters. Ils possèdent également beaucoup de très bons joueurs dans leur pack ou encore Colin Slade, Conrad  Smith. Si nous voulons aller chercher un résultat, il faudra jouer notre meilleur rugby. » Et c’est bien vers cela que tendront les « jaune et bleu » comme le précise Wesley Fofana. « Nous n’avons plus beaucoup de matches à jouer avant d’aborder la fin du championnat. C’est le moment de finir de gommer les petites fautes et de poursuivre notre montée en puissance. Après la défaite au Racing, il faut se mettre dans de bonnes conditions pour aller chercher des points à Pau en étant plus appliqués que nous avons pu l’être la semaine dernière. » « Notre position au classement fait que nous avons les cartes en mains pour conserver une place dans les deux premiers » enchérit Benson Stanley. Pour les conserver et ne dépendre de personne, les Clermontois devront être en mesure de réaliser un 3 sur 4 lors des dernières journées… Un défi qui passera par « une chaude réception au Hameau » selon Franck Azéma qui ne doute ni de « la mobilisation de la Section » ni de la passion qui entourera cette rencontre. Après avoir écouté les chœurs béarnais descendre des travées du Hameau, c’est bien face à la vaillance des hommes de Julien Pierre que Clermont devra rivaliser pour solidifier sa position au classement. Tout l’enjeu de ce déplacement au pied du Pic d’Ossau, l’emblème de la Section que tous les joueurs porteront sur le cœur.

stanley.jpg
 

 

 

à lire aussi