Clermont ramène de Paris une victoire capitale

image description

Portés par un solide paquet d’avants, les hommes de Franck Azéma ramènent de Paris une victoire précieuse qui les relance dans ce début de championnat. Progressivement dominateurs, les Auvergnats tenus par un Mc Intyre d’une efficacité redoutable (22 points / 100%) ont fait la différence lors du second devant des Parisiens trop indisciplinés et inconstants. 

 

mc-intyre.jpg
 

Paris (stade Jean-Bouin) temps couvert, pelouse synthétique, 9533 spectateurs. Clermont bat Paris 18 à 32 (mi-temps : 13-12) Arbitrage de M.Brousset

Clermont : 2 essais de Ezeala (42e) et Lee (52e), 6 pénalités (9e, 27e, 32e, 34e, 64e, 70e) et deux transformations de McIntyre 

Paris: 2 essais de Hamdaoui (39e) et Danty (54e), 2 pénalités (3eet 29e) et une transformation de Segonds

Cartons Jaunes :  Lapegue (31ejeu dangereux) Timani 38e(ant-jeu) et Palmier (76eanti-jeu)

 

Clermont résiste à l’entame en gagnant la bataille au sol

Face à une formation parisienne bien déterminée à prendre rapidement les choses en mains, les Clermontois font preuve de beaucoup de solidarité et se montrant efficaces en défense. Malgré une pénalité de Segonds (3e), les Auvergnats font front et conservent leur organisation défensive qui leur permet de sortir de leur camp. Sur leur première incursion, ils se permettent même d’égaliser par un coup de pied de Mc Intyre. L’ouvreur clermontois double la mise quelques minutes plus tard après une grosse défense d’Alexandre Lapandry. Dans ce début de rencontre sans grande intensité et ternie par de nombreuses fautes de mains ce sont les Clermontois qui s’en sortent le mieux en occupant progressivement le camp parisien ce qui permettra à l’ouvreur Mc Intyre d’enquiller 2 nouvelles pénalités (6-12 à la 34e). Les joueurs du Stade Français ont pourtant le dernier mot de ce premier acte en concrétisant leur dernière offensive débutée par les avants et conclue par l’ancien clermontois, Kylian Hamdaoui en bout de ligne. A la pause Paris vire en tête 13-12.  

 

dato.jpg
 

Quand Paris doute, Clermont accélère !

Après une première période assez pauvre offensivement, les Clermontois ne tardent pas à afficher un tout autre visage au retour des citrons. Sur la première attaque, derrière une judicieuse passe redoublée de Morgan Parra, George Moala fait la différence et fixe le dernier défenseur pour décaler Samuel Ezeala le long de la ligne de touche. L’ailier clermontois fait parler ses jambes et file derrière la ligne adverse, redonnant l’avantage aux siens. Les Parisiens, en plein doute, ne produisent plus rien et ne font que rendre le ballon aux Auvergnats qui, petit à petit, prennent confiance et inversent la tendance au niveau de la conquête (plus disputée lors de la première période). Les avants font un gros boulot et sont récompensés derrière une mêlée conquérante et un énorme travail de sape du pack. Après avoir joué dans le sens sur plusieurs temps de jeu, Morgan Parra lance parfaitement Fritz Lee qui se propose près de la ligne. Le timing est parfait, la puissance du troisième clermontois fera le reste. Clermont mène désormais de 13 points à 30 minutes de la fin de la rencontre. Les Parisiens ne sont pas encore prêts à renoncer puisque sur le renvoi, ils réagissent aussitôt et surprennent les Auvergnats par une course inversée de Danty qui déchire la défense « jaune et bleu ». Paris revient au contact, mais les hommes de Franck Azéma redoublent de solidarité et de cohésion en dominant les zones de combat. Jake McIntyre, parfait dans le rôle de buteur, poursuit son œuvre en envoyant entre les perches deux nouvelles pénalités (64eet 71e) qui assurent le succès à son équipe. Les Auvergnats terminent avec beaucoup plus de dynamisme que des Parisiens, petit à petit, étouffés et trop indisciplinés pour espérer mieux. 

 

Face à une équipe parisienne prise progressivement par le doute, les hommes de Franck Azéma ont parfaitement joué le coup en s’appuyant sur un collectif bien plus solide que les dernières semaines et un buteur toujours aussi fiable. Dominateurs dans le jeu au sol, les Clermontois ramènent une précieuse victoire de ce déplacement parisien qui les positionne à nouveau dans les 5 premiers du classement avant de recevoir Montpellier, samedi prochain au Michelin. 

 

touche.jpg
 

L’équipe de Clermont : 1.Falgoux, 2.Tadjer, 3.Zirakashvili, 4. Jedrasiak, 5.Timani, 6.Cancoriet, 7.Lapandry, 8.Lee, 9.Parra (cap), 10.McIntyre, 11.Ezeala, 12.Moala, 13.Betham, 14. Grosso, 15.Abendanon.
 

Remplaçants : 16.Beheregaray, 17.Beria, 18.Van Tonder, 19.Levave, 20.Paige, 21.Palmier,  22.Taofifenua, 23.Falatea. 

 

L’équipe de Paris : 1.Bethune, 2.Da Silva, 3.Sadie, 4.De Giovanni, 5.Maestri (cap), 6.Chapuis, 7.Macalou, 8.Strauss, 9.Coville, 10.Seconds, 11.Lapegue, 12.Danty, 13.Delbouis, 14.Combrinks, 15.Hamdaoui.
 

Remplaçants : 16.Clément, 17.Futeu, 18.Pyle, 19.Alberts, 20.Daguin, 21.Steyn, 22.Etien, 23.Vaotoa.