Clermont remporte le derby et monte sur le podium

image description

Les hommes de Franck Azéma ont profité du faux pas des Racingmen pour grimper sur le podium du Top 14 après ce match de rattrapage remporté face à de valeureux Brivistes. Bien aidés par une conquête transformée grâce au retour d’Arthur Iturria et la précision de Morgan Parra (100% au pied), les Auvergnats assurent l’essentiel dans des conditions climatiques compliquées.

 

intermarche-banniere.jpg
 

 

Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps pluvieux, pelouse bonne, huis-clos. Clermont bat Brive 37 à 27 (mi-temps : 20-6) Arbitrage de M.Marchat

Clermont : 4 essais de Matsushima (7e), Iturria (24e), Fourcade (57e) et Raka (63e), 3 pénalités (12e, 36e et 76e) et 4 transformations de Parra.

Brive : 3 essais de Kamikamica (51e), Jurand (70e) et Tuicuvu (71e), 2 pénalités (21e et 30e) et 3 transformations de Laranjeira.

 

 210501-iturria.jpg

210501-iturria.jpg

Arthur Iturria plane sur l’alignement !

Pour ce derby, le ciel clermontois oscillant entre menaçant et pluvieux a contribué à recentré les débats sur le combat. Pour exister les Auvergnats devaient s’appuyer sur une bonne conquête. Elle fut au rendez-vous avec plusieurs pénalités gagnées par la mêlée et une domination impressionnante dans l’alignement où le retour d’Arthur Iturria fit un bien fou à la touche « jaune et bleu ». Avec tous les ballons ou presque et de l’envie à revendre les hommes de Franck Azéma ont maitrisé ce début de match en inscrivant rapidement un essai en bout de ligne par Kotaro Matsushima après un bon travail de ses avants. Sébastien Bézy qui mit beaucoup de vitesse entre les lignes maîtrisa les débats bien aidé par son demi-de-mêlée qui fut un soutien précieux notamment dans le jeu au pied d’occupation ou de pression. Sur le reculoir toute la première période Brive subit et s’expose à la vitesse des Auvergnats qui trouvent rapidement une nouvelle ouverture qui permet à Arthur iturria d’inscrire un essai après un superbe mouvement. Après 25 minutes de jeu, Clermont a déjà fait le break et rajoute 3 points par un Morgan Parra en pleine réussite. Sous des conditions difficiles, il manque parfois de la précision et aussi de la discipline pour creuser davantage l’écart entre les deux formations qui se séparent avec 14 points d’écart à la pause.

 

210501-van-tonder.jpg
 

 

Clermont lâche le bonus offensif en fin de match

De retour sur la pelouse du Michelin toujours détrempée par une pluie continue, les « jaune et bleu » doivent contenir une belle initiative corrézienne dans les premières minutes du second acte. L’ASM n’encaisse pas le moindre point mais finit par perdre Sébastien Vahaamahina pour 10 minutes. Le match devient assez décousu et les turnovers se multiplient le KO est tout proche mais ce sont finalement les Corréziens qui profitent de leur supériorité numérique pour inscrire un essai tout en force après un départ de mêlée. (20-13 à la 51ème). Revenus à 15, il ne faudra pas longtemps à la conquête auvergnate pour reprendre la main sur cette rencontre puisque Fourcade (57ème) et Raka (63ème) inscrivent deux essais supplémentaires après deux pénal-touches parfaitement maitrisées. Le match semble plié, le bonus en poche et c’est probablement à ce moment de la rencontre où une meilleure alternance aurait été utile aux Clermontois ( qui termineront la rencontre avec un pack très jeune avec les Beria, Fourcade, Falatea, les jumeaux Lanen ou Dessaigne) qui, vont à trop vouloir sécuriser leur bonus en inscrivant un cinquième essai, s’exposer. Et même si le premier contre briviste souffre probablement d’un oubli sur un plaquage à retardement sur Parra, le contre du CAB est parfaitement joué et file entre les poteaux clermontois devant une défense trop fébrile. Le second (sur le renvoi !) l’est encore plus et n’est en rien entachée par une faute si ce n’est celle des défenseurs auvergnats aspirés par les courses corréziennes et désorganisés. Seta Tuicuvu en profite pour traverser le terrain et se rappeler au bon souvenir de cette pelouse en plongeant derrière la ligne d’essai. En 90 secondes, les Corréziens ont rayé des tablettes le bonus offensif clermontois et ne sont plus qu’à 7 longueurs alors que le chronomètre indique les cinq dernières minutes à jouer. Clermont s’oblige une fois de plus à vivre une fin de match sous pression. Celle-ci s’évaporera grâce à une nouvelle pénalité de Morgan Parra (76ème) qui sécurisera cette victoire précieuse plutôt que d’aller tenter de faire une course au bonus perdue d’avance…

 

Face à des concurrents directs qui reviennent en meute, Clermont devait absolument prendre les points face aux Brivistes pour maintenir l’écart avec ses poursuivants. C’est chose faîte, mieux encore, ils profitent du faux pas du Racing (dans leur derby parisien) pour leur passer devant avant d’aller les affronter la semaine prochaine. Un nouveau gros rendez-vous est au programme afin de défendre cette troisième place.

 

210501-bezy.jpg
 
 

L’équipe de Clermont : 1.Ravai, 2.Pélissié, 3.Ojovan, 4.Yato, 5.Vahaamahina, 6.Iturria (cap), 7.C.Lanen, 8.Van Tonder, 9.Parra, 10.Bézy, 11.Raka, 12.Naqalevu, 13.Moala, 14.Penaud, 15.Matsushima

Remplaçants : 16.Boudou, 17.Beria, 18.T.Lanen, 19.Dessaigne, 20.Jennings, 21.Fofana, 22.Tiberghien, 23.Falatea.

 

L’équipe de Brive : 1.Brennan, 2.Narisia, 3.Doge, 4.Malafosse, 5.Lebas, 6.Marais, 7.Abadie, 8.Kamikamica, 9.Lobzhanidze, 10.Laranjeira (cap), 11.Muller, 12.Galaga, 13.Lee, 14.Bituniyata, 15.Tuicuvu.

Remplaçants : 16.Dufour, 17.Thompson-Stringer, 18.Fa’Aso’O, 19.Hireche, 20.Blanc, 21.Buliruarua, 22.Jurand, 23.Ceccarelli