Clermont tient bon et fait une bonne opération

image description

Dans un match terriblement engagé dans les zones de ruck où les Lyonnais ont mis une pression de tous les instants, 2 éclairs de Tim-Nanai Williams et Alivereti Raka ont débloqué la situation et permis aux Auvergnats de renouer avec la victoire après une semaine frustrante. Une bonne opération comptable face à un concurrent direct à la qualification qui repart sans rien du Michelin.

 

intermarche-banniere.jpg
 

Clermont (Stade Marcel-Michelin) temps doux, pelouse parfaite, huis-clos. Clermont bat Lyon 26 à 18 (mi-temps : 10-9) Arbitrage de M.Dufort

Clermont : 2 essais de Naqalevu (26e) et Barraque (71e), 4 pénalités (12e, 47e, 52e et 77e)  et 2 transformations de Parra.

Lyon : 6 pénalités (18e, 25e, 36e, 44e, 59e, et 67e) de Wisniewski.

 

 

210105-asm-lou-2.jpg
 

Lyon fait la guerre au sol

Dans cette opposition entre deux équipes frustrées et revanchardes, la défense a largement pris le dessus sur les attaques. Ainsi la première période eut bien du mal à sortir d’un rythme saccadé par l’indiscipline des deux équipes et l’engagement des packs. Bien décidés à livrer un bras de fer auquel personne ne voulait céder, Clermontois et Lyonnais y ont souvent laissé de la lucidité et de la justesse aussi bien technique que tactique. Les deux buteurs ont, eux, rivalisé de précision occupant le tableau d’affichage jusqu’à la 25ème minute de jeu où les Lyonnais menaient de 3 points (3-6). Vint alors le premier éclair de la rencontre avec une sublime prise d’intervalle de Tim Nanai Williams qui s’amuse au milieu des défenseurs lyonnais avant d’être repris à quelques mètres de l’en-but. Le samoan sert au contact Apisai Naqalevu qui n’a plus qu’à aplatir. Clermont transforme et prend l’avantage qui tiendra jusqu’à la pause après une première période marquée par une touche clermontoise impériale et une mêlée contestée qui permet aux visiteurs de revenir à 1 point au moment de tourner.

 

210105-asm-lou-couv.jpg
 

Une fin de match maitrisé pour s’offrir un précieux succès

Comme lors du premier acte, le second redémarre par un duel de buteur où Jonathan Wisniewski reprend la main avant que Morgan Parra ne réponde (13-12 à la 47ème). Après 40 minutes jouées dans le petit périmètre, Clermont donne un peu plus de dimension à son jeu grâce à la bonne animation de la charnière Parra-Nanai-Williams et le dynamisme de la ligne de trois-quarts qui vient progressivement effriter la défense très compacte des Lyonnais. Après quelques tentatives infructueuses, durant lesquelles les Rhodaniens reprendront même l’avantage au score après une nouvelle mêlée bousculée (67ème 16-18), Clermont ne se décourage pas et fait parler la puissance et l’explosivité de son ailier Alivereti Raka. Bien décalé le long de son aile, il crochète et accélère sur 60 mètres en cassant plusieurs plaquages avant de transmettre à Jean-Pascal Barraque pour un essai qui fait très mal aux visiteurs. Il reste 10 minutes à jouer et les hommes de Franck Azéma sont bien installés dans le camp adverse. La leçon de la semaine dernière est retenue, les « jaune et bleu » ne s’exposent pas au contraire des Lyonnais qui sont pris par un bon grattage de Fritz Lee qui offre au buteur clermontois une occasion de tuer la rencontre. De plus de 40 mètres, Morgan Parra ne tremble pas et envoie le ballon ente les perches pour le premier break du match. Au bon moment, puisque les Lyonnais sortent du bonus défensif, pour la première fois de la rencontre et ne seront pas en mesure de le récupérer puisque le buteur lyonnais manque de puissance en toute fin de rencontre sur une dernière opportunité.   

 

Dans un match aussi engagé que brouillon, les hommes de Franck Azéma assurent l’essentiel en empochant les 4 points de la victoire sans en concéder un seul aux Lyonnais avec lesquels ils bataillent pour une place qualificative. Bien qu’imparfaite la partition clermontoise, aura eu le mérite d’être jouée avec un caractère et une détermination sans faille. Cap désormais sur Agen où les Auvernats devront défendre une place au classement chèrement gagnée.

 

210105-asm-lou-4.jpg
 

 

L’équipe de Clermont : 1.Falgoux, 2.Fourcade, 3.Ojovan, 4.Jedrasiak, 5.Timani, 6. Vahaamahina, 7. Yato, 8.Lee (cap), 9.Parra, 10.Nanai-Williams, 11.Raka, 12.Moala, 13.Naqalevu, 14.Pourailly, 15.Barraque

Remplaçants : 16.Pélissié, 17.Ravai, 18.T.Lanen, 19.Cancoriet, 20.Viallard, 21.Jennings, 22.Betham, 23.Falatea.

 

L’équipe de Lyon : 1.Kaabeche, 2.Taufete’e, 3.Gomez Kodela, 4.Lambey (cap), 5.Rodda, 6.William, 7.Sobela, 8.Taufua, 9.Pélissié, 10.Wisniewski, 11.Grosso, 12.Ngatai, 13.Wulf, 14.Dumortier, 15.Arnold.

Remplaçants : 16.Maurouard, 17.Chaume, 18.Mayanavanua, 19.Goujon, 20.Doussain, 21.Nakaitaci, 22.Laporte, 23.Ndiaye