Résumé de match

Conquête et réalisme pour des Clermontois en pente ascendante

image description

Les hommes de Franck Azéma ont fait de nets progrès dans la maîtrise de leur conquête et ont été récompensés par 5 essais face à l’une des meilleures défenses du Top 14 qui s’était jusqu’à la montrée très solide. Poussés par des avants conquérants, des arrières tranchants et un buteur impeccable, les « Jaune et Bleu » signent une victoire spectaculaire face à une équipe parisienne qui aura tenu le ballon une bonne partie de la rencontre sans réellement déstabiliser une défense auvergnate appliquée. Les hommes de Franck Azéma alignent ainsi une troisième victoire consécutive sur leur pelouse en Top 14 avant de recevoir la semaine prochaine, les Béarnais de la Section.

 

banniere-apres-match.jpg
 

 

Clermont (stade Marcel-Michelin) temps beau, pelouse parfaite, 1 000 spectateurs. Clermont bat Paris 41 à 27 (mi-temps : 24-13) Arbitrage de M.Poite

Clermont : 5 essais de Pélissié (7e), Lapandry (11e), Bézy (36e et 67e) et pénalité (42e), 2 pénalités (29e et 52e) et 4 transformations de Lopez.

Paris : 3 essais de Veainu (2e), Latu (50e) et Naivalu (73e), 2 pénalités (16e et 22e) et  3 transformations de Segonds et Sanchez.

Carton Jaune : Waisea (42e, anti-jeu), Beheregaray (65e, fautes répétées) et Timani (71e anti-jeu)

 

201018-paris-pack.jpg
 

 

Clermont se rassure autour de sa conquête !

 

Dans l’ambiance bien morose d’un Michelin où les tambours de quelques clubs de supporters sauvaient les apparences, ce sont les hommes de Quesada qui ont tiré les premiers en jouant par deux fois dans le dos de la défense auvergnate. Une stratégie probablement disséquée à la vidéo qui permet à l’ailier Veainu de planter une première banderille après un astucieux coup de pied de Fickou. Clermont mené mais remonté qui s’appuie sur sa touche pour revenir dans la rencontre grâce à une première munition volée, suivie presque aussitôt par un ballon porté qui envoie Adrien Pélissié derrière la ligne d’essai (7-7 à la 7ème minute). En confiance dans ce secteur, les Auvergnats remettent le couvert quelques minutes plus tard puisque Alexandre Lapandry capte le ballon et sera également à la conclusion de ce deuxième ballon porté qui permet à l’ASM de mener de 7 points. Les Parisiens ont la main sur le ballon mais butent sur une défense efficace des Clermontois qui concèdent toutefois quelques pénalités permettant à Segonds de ramener les siens à un point à la demi-heure de jeu. Lopez, dans un grand soir (6 sur 6 et 100% face aux perches), répond immédiatement et redonne un peu d’air à son équipe. Il sera également à l’origine de l’essai de la soirée pour les Auvergnats qui profitent d’une récupération de balle dans leur camp pour faire tourner la tête aux parisiens. Une passe aveugle redoublée de l’ouvreur clermontois permet le décalage, Matsushima bonifie encore le coup pour Barraque qui joue parfaitement le coup en prolongeant au pied. Sébastien Bézy prend tout le monde de vitesse et plonge dans l’en-but. Un coup de poignard dans le dos des visiteurs avant de regagner les vestiaires (24-13 à la pause) qui vont en prendre un second dès la reprise.  

 

Une interception qui tue le match

 

201018-paris-barraque.jpg
 

A peine revenu sur la pelouse du Michelin, Jean-Pascal Barraque (encore très en vue ce soir), offre un récital aux chanceux supporters présents dans le stade en passant en revue une grande partie de la ligne de trois-quarts adverse. Repris à quelques mètres de la ligne d’essai, le septiste sort et les bras et tente de transmettre à Betham venu à hauteur pour un essai aussi spectaculaire qu’imparable. C’était sans compter sur Waisea qui commet une grosse faute pour sauver la patrie… Monsieur Poite ne se laisse pas prendre et exclue le fidjien dix minutes avant d’accorder un essai de pénalité. Clermont s’envole au tableau d’affichage mais se fragilise presque aussitôt après un essai sur ballon porté du talonneur australien Latu. Le bonus offensif n’aura pas tenu longtemps. Paris se montre de plus en plus dangereux, Clermont se retrouve en infériorité numérique et la pression monte dans le camp auvergnat alors que les hommes de Quesada ont une mêlée à 5 mètres à jouer. Le jeune arrière Cheikh Tiberghien la joue au culot en réussissant une interception qui change complètement le cours de la rencontre. Au bout d’une course de 40 mètres, il retrouve Kotaro Matsushima au soutien. L’ailier Japonais réussit la passe décisive pour Sébastien Bezy qui fait admirer une deuxième fois sa pointe de vitesse pour son premier doublé sous ses nouvelles couleurs. Le bonus offensif revient dans les mains des hommes de Franck Azéma. La volonté des parisiens, boostés par les entrées de Sanchez, Kremer ou Alo-Emile associée à l’indiscipline des Auvergnats à nouveau réduits à 14 en fin de match, aura raison de ce point supplémentaire.

 

201018-paris-conquetejpg.jpg
 

Privés de match la semaine dernière, les Clermontois ont validé leur nouveau point de passage sur la pente ascendante qu’ils sont en train de construire avec cette troisième victoire à domicile. Bien plus solides sur leurs bases et réalistes près des lignes, les hommes de Franck Azéma ont mis les choses dans l’ordre pour passer 41 points aux joueurs du Stade Français. La semaine prochaine face à des Palois auteurs d’un très bon début de saison, ils devront probablement ajouter un peu plus de possession et de conservation de balle pour se faciliter la tâche.  

 

L’équipe de Clermont : 1.Ravai, 2.Pélissié, 3.Ojovan, 4.Jedrasiak, 5.Timani, 6.Fischer, 7.Lapandry (cap), 8.Iturria, 9.Bézy, 10.Lopez, 11.Betham, 12.Naqalevu, 13.Barraque, 14.Matsushima, 15.Tiberghien

Remplaçants : 16.Beheregaray, 17.Falgoux, 18.Timani, 19.Cancoriet, 20.Viallard, 21.Lee,  22.Nanai-Williams, 23.Falatea.

 

L’équipe de Paris : 1.Mavinga, 2.Panis, 3.Melilidze, 4.Grobler, 5.Maestri (cap), 6.Burban, 7.Chapuis, 8.Godener, 9.Hall, 10.Segonds, 11.Naivalu, 12.Fickou, 13.Vuidravuwalu, 14.Veainu, 15.Hamdaoui.

Remplaçants : 16.Latu, 17.Kakovin, 18.Kremer, 19.Gray, 20.Coville, 21.Sanchez, 22.Arrate, 23.Alo-Emile

 

201018-paris-matsushima.jpg