Préparation

Continuer de construire à Toulouse

image description

Après leur première victoire de la saison face aux Rochelais, les Clermontois iront s’étalonner face à ce qui se fait probablement de mieux sur la scène française et européenne en ce moment. Une belle occasion de confirmer leur progression et leur meilleure constance face à une équipe qui aime se nourrir de chaque erreur adverse : un bon test ! 

 

Quand on rappelle à Xavier Sadourny que les Clermontois n’ont pas gagné depuis 7 ans à Toulouse, celui-ci rétorque aussitôt dans un éclat de rire « on ne doit pas être les seuls ! » Pas faux, les « rouge et noir » ne perdent qu’une fois par saison en moyenne toutes compétitions comprises. Lyon et Castres sont les seuls à s’y être imposés depuis 2018, la fenêtre de tir est étroite d’autant que les Haut-Garonnais, champions de France et d’Europe en titre semblent à nouveau bien partis. « C’est une équipe qui maîtrise parfaitement son rugby, poursuit l’entraîneur clermontois, ils réalisent un gros début de saison en alignant 3 victoires, c’est tout simplement un grand club envers lequel nous avons beaucoup de respect ».  « C’est le plus gros morceau du moment, confirme Yohan Beheregaray auteur la semaine dernière d’une sortie convaincante pour sa première titularisation après sa grave blessure au genou. C’est un club qui est en pleine réussite et sait la provoquer. A nous de faire en sorte de trouver les moyens d’enrayer cette belle mécanique. Le déplacement à Toulouse est toujours un test dans une saison, cela permet de voir où l’on en est. » Les Auvergnats en auront l’occasion lors de cette ultime rencontre de la quatrième journée que les Toulousains aborderont en tête du championnat. « Ce n’est pas une surprise de les voir à cette place, souligne Xavier. Ils sont sur une dynamique positive, en pleine confiance et savent se nourrir de la moindre erreur de leurs adversaires comme ils l’ont fait lors des 3 premières journées. Nous savons que nous n’aurons pas le droit à l’erreur et qu’il ne faudra pas leur rendre les ballons trop facilement. Nous devrons être hyper précis, disciplinés et réalistes. » 

"Les Toulousains ont des failles comme toutes les équipes. Ce qui est difficile c’est de les lire dans le feu de l’action et d’avoir la maîtrise technique pour les exploiter. » Y Beheregaray

Pas besoin d’en faire plus que cela pour motiver les « jaune et bleu » qui ont hâte d’en découdre avec ce club « référence ». « C’est toujours une fierté particulière d’aller se frotter aux meilleurs », ajoute le talonneur béarnais. Mais n’y voyez pas une forme de fatalité bien au contraire, Yohan est un compétiteur et pas question de se déplacer les mains en haut du guidon. « Il n’est pas envisageable de se dire que nous y allons pour limiter la casse, nous y allons pour nous donner des chances de l’emporter. Les Toulousains ont des failles comme toutes les équipes. Ce qui est difficile c’est de les lire dans le feu de l’action et d’avoir la maîtrise technique pour les exploiter. » Ce sera tout l’enjeu de cette rencontre où Xavier Sadourny attend de ses hommes une sorte d’exemplarité. « Que ce soit le Stade Toulousain ou une autre équipe, nous nous devons de représenter le maillot de l’ASM chaque weekend. Nous devons nous servir de cette rencontre pour continuer de construire notre saison ». Pas question de voir se démolir les premières certitudes, les Clermontois préparent un gros test, pas un crash test. « Ce match se doit d’être important pour la confiance. » en termine Yohan Beheregaray. Et lorsque l’on aborde avec lui la façon de la renforcer le talonneur répond avec malice. « Quand tu perds, tu regardes la manière et le comportement, quand tu gagnes à l’extérieur tu fais moins attention à tout cela ! » On souhaitera donc aux Auvergnats une analyse la plus succincte possible, lundi au retour de la ville rose.