Dans le dur, le groupe et les jeunes font bloc !

image description

Avec plus d’une équipe à l’infirmerie et des solutions qui, chaque semaine disparaissent, l’effectif des « jaune et bleu » s’est réduit comme une peau de chagrin cet hiver. Loin d’être abattu, le directeur sportif clermontois comptera sur l’excellence de sa formation mais aussi sur une mobilisation générale autour de son équipe pour monter à l’U Aréna avec des ambitions… malgré tout !  

« On compose avec ce que l’on a » La phrase est celle de Franck Azéma qui garde, malgré les vents contraires, le cap sur ses ambitions et un mois de janvier copieux où en plus de la qualification européenne son équipe devra gagner quelques points en championnat pour rester dans la course aux six premières places. Malgré les difficultés que traverse son équipe, le coach clermontois tient la barre et constate l’implication de ses hommes ainsi que la mobilisation générale autour du club. « Bien sûr que cela est compliqué et que je préfèrerais avoir des choix à faire plutôt que subir cette cascade de blessures et devoir constamment m’adapter, maintenant nous n’avons pas le choix et nous devons faire face, il n’est pas question de baisser les bras. Comment ? En se resserrant ! On sent que tout le monde, l’environnement proche mais aussi nos supporters, les médias comprennent les difficultés que nous traversons et sont avec nous. C’est motivant d’essayer de trouver des solutions dans ce contexte. Nous allons, bien sûr, nous appuyer sur les jeunes qui montrent un enthousiasme remarquable depuis le début de la saison mais aussi sur les « experts » qui vont se mettre au service des valides ! C’est comme ça, nous n’allons rien lâcher et tout faire pour rester vivants ! »

« Les Experts au service des valides ! »

Rémy Grosso du haut de ses 29 ans, fera presque figure « d’ancien » dans une ligne de trois-quarts très rajeunie pour le déplacement à l’U Arena dimanche prochain lors de la quinzième journée de Top 14. « On fait le dos rond en attendant que cela passe », confirme le finisseur clermontois. « Malgré les blessures, nous pouvons nous appuyer sur quelques joueurs très expérimentés qui sont là pour encadrer cette jeunesse pleine de talents. » L’ailier des « jaune et bleu » refuse la fatalité d’une période noire, il espère même une issue salutaire pour le club. « Je suis persuadé que si nous sommes capables de sortir de cette période en ayant conservé les objectifs de ce copieux mois de janvier, cela sera très bénéfique pour le groupe et le club. Nous voulons continuer à nous battre, avec les armes du moment. Nous irons au Racing comme nous pouvons mais certainement pas en victime ! » Moins dépeuplé que la ligne de trois-quarts, le paquet d’avants devrait être solide sur la pelouse synthétique de l’U Arena de Nanterre où le capitaine clermontois se veut ambitieux. « Nous n’avons plus vraiment le choix, il faut que nous abordions chaque match avec l’ambition de ramener des points. Nous avons manqué de maîtrise face aux Castrais en rendant trop facilement le ballon. Il faudra être plus appliqué ce week-end pour rester dans le match 80 minutes. » « Ce match va permettre à de jeunes joueurs de s’exprimer, de montrer ce qu’ils ont dans le ventre », poursuit le coach auvergnat. « Nous avons besoin de cette fraîcheur et de cet enthousiasme pour traverser cette période compliqué. Nous leur faisons confiance et faisons tout pour qu’il puisse être dans les meilleures conditions pour exprimer leur potentiel. La moyenne d’âge devrait être très jeune pour cette rencontre… » Pas un problème à Clermont ou depuis de nombreuses saisons on sait que la valeur n’attend pas le nombre des années. 

à lire aussi